Covid 19 : arrêt maladie immédiat sans jour de carence

la finance pour tous

Les personnes symptomatiques ou cas contact peuvent bénéficier à partir du 10 janvier 2021 d’arrêts maladie délivrés automatiquement et indemnisés sans jour de carence en s’inscrivant en ligne sur le site de l’Assurance Maladie.

Afin de freiner la diffusion des différents variants de la Covid-19, en favorisant l’isolement des personnes symptomatiques et des cas contact, une simplification de la procédure d’arrêt de travail a été annoncée par le Premier ministre, Jean Castex.

« A partir du 10 janvier, dès que vous avez des symptômes ou que vous êtes cas contact, il vous suffira de vous inscrire sur le site de l’Assurance-maladie pour obtenir un arrêt de travail immédiat, indemnisé sans jour de carence » Jean Castex, Premier ministre.

Nouveauté : automaticité de l’arrêt maladie demandé par internet

A compter du 10 janvier 2020, les personnes diagnostiquées positives au coronavirus et les personnes « cas contact » pourront s’inscrire en ligne sur le site de l’Assurance Maladie pour bénéficier d’un arrêt de travail immédiat.

Jusqu’à présent, l’arrêt de travail était délivré en cas de besoin par le médecin traitant ou éventuellement l’Assurance Maladie, aux personnes devant s’isoler : personnes symptomatiques en attente des résultats de test de dépistage, personnes testées positives ou en cas de test négatif mais nécessitant une période d’isolement.

Et pour favoriser l’isolement volontaire, les personnes contaminées et cas contact pourront s’arrêter de travailler et s’isoler tout en étant indemnisées dès le premier jour par l’Assurance Maladie.

La suspension des jours de carence dans le secteur privé avait été annoncée par la ministre du Travail, Elisabeth Borne, mercredi 9 décembre 2020 sur BFM Business. Pour les fonctionnaires, la mesure a été adoptée dans la loi de finances pour 2021. Dans les deux cas, des décrets d’application doivent être prochainement promulgués.

La suppression du délai de carence était déjà effective, jusqu’au 31 décembre 2020, pour les arrêts liés aux cas contacts identifiés dans le cadre du dispositif de « contact tracing » par l’Assurance maladie, mais ne s’appliquait pas aux malades testés positifs en arrêt maladie.

Appels téléphoniques et visite à domicile par un infirmier des personnes symptomatiques

Deux mesures complémentaires sont mises en place :

  • un suivi téléphonique systématique : avec deux à trois appels téléphoniques sur 7 jours ;
  • une visite à domicile par un infirmier sera proposée à chaque personne déclarée positive, à compter du 20 janvier 2021.

Les restrictions sanitaires seront maintenues au moins jusqu’à la fin janvier

Les lieux culturels (cinéma, théâtres, musées…) et les salles de sport resteront fermés tout le mois de janvier. Un rendez-vous a été fixé avec les professionnels concernés le 20 janvier pour faire le point sur les conditions d’une éventuelle réouverture en février.
Les stations de ski restent fermées sans précision de date de réouverture éventuelle. Un nouveau point sera fait deux semaines avant le début des vacances scolaires d’hiver.
Les restaurants et les bars ne pourront pas réouvrir avant la mi-février, au plus tôt.
Le couvre-feu de 20h à 6h est prolongé de 15 jours, jusqu’au 20 janvier. Le couvre-feu renforcé, de 18h à 6h, appliqué dans 15 départements de l’est et du sud depuis le 2 janvier, pourrait être étendu dans dix départements à partir du dimanche 10 janvier.