Frais bancaires : combien a coûté votre banque en 2012 ?

Frais bancaires : combien a coûté votre banque en 2012 ?

Au mois de janvier, votre banque vous adresse un relevé annuel des frais bancaires, pour l’année 2012. A lire attentivement ! Cela vous permettra surement d’éviter à l’avenir certains coûts…

Depuis 2009, les banques ont l’obligation d’envoyer à leurs clients un relevé annuel des frais liés à la gestion du compte bancaire, au cours du mois de janvier de chaque année. Ce document récapitulatif vous permet de savoir combien vous a « coûté » votre banque durant l’année écoulée.

Le récapitulatif distingue les frais engendrés par la cotisation ou l’abonnement aux produits ou services souscrits (carte bancaire, forfait ou package   Définition Prix d’un ensemble de produits et de services dont le montant est indépendant de leur utilisation. Par exemple : cotisation à une offre groupée de produits ou services bancaires (“packages”). Chaque produit ou service inclus dans le forfait doit pouvoir être souscrit séparément.
, etc.), les frais de fonctionnement du compte (commissions sur virements permanents, frais liés à des retraits d’espèces, etc.) et également les frais pour irrégularités et autres incidents ( agios   Définition Somme due à la banque lorsqu’un compte présente un solde négatif pendant un ou plusieurs jours. Le calcul de cette somme s’effectue sur la base des dates de valeur.
Source : CCSF
) sur découvert, commissions d’intervention   Définition C'est une somme forfaitaire prélevée par le banquier lorsqu’il accepte de payer un chèque ou tout autre moyen de paiement, alors que le compte n'est pas suffisamment provisionné, ou que le découvert maximum a déjà été atteint. Cette somme s'ajoute aux agios et aux frais d'envoi de courrier. Les banques utilisent aussi la dénomination de « frais de forçage ».
, frais sur rejet de chèques ou de prélèvements, etc.).

Le relevé annuel de frais bancaires ne porte que sur la gestion du compte de dépôt, et non sur les frais liés aux activités boursières (droits de garde, frais de courtage...), à l'assurance vie, au PEL, ou encore au PEA.

Décrypter votre relevé annuel de frais bancaires peut vous permettre d’identifier des coûts auxquels vous n’avez pas prêté attention et sur lesquels vous pourriez faire des économies.

Relevé annuel des frais bancaires

Voici quelques conseils.

Conseil 1 : Réduire le coût global des produits et services bancaires souscrits

Si vous réglez des frais très élevés pour des services que vous utilisez peu ou pas du tout, vous pouvez contacter votre conseiller bancaire pour résilier un contrat ou pour souscrire un produit moins coûteux, plus adapté à vos besoins. Par exemple, remplacer une carte bancaire très haut de gamme contre une carte bancaire internationale classique.
Vous pouvez aussi tenter de limiter des utilisations qui deviennent onéreuses sur l’ensemble de l’année, par exemple en évitant de multiplier les retraits d’espèces sur des distributeurs automatiques d’autres banques que la vôtre alors qu’ils sont payants.

Conseil 2 : Identifier le coût des incidents de gestion de son compte (incidents de paiement, découvert, etc.)

Le relevé annuel de frais bancaires permet d’identifier tous les coûts liés à un découvert : les intérêts débiteurs (agios), les éventuelles commissions d’intervention en cas de dépassement de découvert ou autres incidents de paiement, les frais de rejet de paiement…
Si cela est nécessaire, vous pouvez tenter de négocier avec votre banque une augmentation du montant de votre découvert bancaire, pour éviter les commissions perçues en cas de dépassement.

Conseil 3 : Consulter régulièrement ses relevés bancaires

En plus du relevé annuel des frais bancaire, depuis juin 2011 les banques doivent mentionner, tous les mois sur les relevés de compte, les frais et autres commissions perçues pour la période concernée. Ce qui vous permet de suivre plus facilement les opérations facturées, et contester rapidement toute opération passée sur votre compte qui serait éventuellement erronée.

Créé le 15 janvier 2013
© IEFP - la finance pour tous
 
 
institut pour l'éducation financière du public