Découvert bancaire

la finance pour tous

Le découvert bancaire se produit si vous dépensez plus d’argent que vous n’en avez sur votre compte courant, qui de ce fait devient débiteur.

Il peut constituer une simple tolérance de la banque qui va accepter de régler de façon exceptionnelle des paiements alors qu’il n’y pas la provision sur le compte : s’il y accord préalable de la banque, on parle de « facilité de caisse ». Mais le découvert bancaire correspond principalement au « découvert autorisé », dont le montant et la date sont fixés contractuellement dans la convention de compte, qui précise si un découvert autorisé est ou non possible. Le découvert est assimilé à un crédit et n’est donc pas gratuit. De plus, le découvert ne représente donc pas un droit : il doit être soumis à l’approbation de votre banque. Si le compte est en découvert au-delà de 90 jours consécutifs, la banque doit soumettre au titulaire du compte une offre préalable de crédit à la consommation, valable dans un délai de 30 jours. Le titulaire dispose alors d’un délai de rétractation de 14 jours.

Le plafond de l’autorisation de découvert dont vous bénéficiez figure sur chacun de vos relevés de compte mensuels qu’il s’agisse d’un découvert autorisé automatique ou négocié.

    101 commentaires sur “Découvert bancaire”
      1. Bonjour,

        A notre connaissance, il n’est pas interdit d’avoir recours au découvert bancaire lorsque l’on rembourse des échéances de crédit. Mais il n’existe pas de droit au découvert bancaire. C’est-à-dire que votre banque peut refuser de vous accorder une autorisation de découvert. Elle peut rejeter toutes les opérations de paiement présentées sur votre compte bancaire dont le solde est débiteur. Vous devez rencontrer votre conseiller bancaire pour trouver une solution adaptée à votre situation financière.

        Meilleures salutations

        L’équipe de lafinancepourtous.com

101 commentaires

Commenter