Apporter ou pas ses titres à une OPA ?

la finance pour tous

Question

Selon quels critères décider d’apporter ou non à une OPA ?Par François 

Réponse

L’OPA se traduisant par une prime sur le dernier cours coté de la société cible, il pourrait sembler logique d’apporter systématiquement ses titres.

Cependant, le prix peut être jugé insuffisant par rapport aux perspectives de l’entreprise pour les années à venir.Ce sont généralement les actionnaires principaux de la cible qui mènent alors la fronde contre les modalités de l’offre. Il est intéressant de connaitre leurs choix pour évaluer les chances de succès de l’offre publique. Par ailleurs, dans une OPE, vous allez recevoir des titres de l’entreprise initiatrice. Il est donc important de tenir compte de son projet industriel si vous envisagez de conserver ces actions plutôt que de les vendre quand vous en serez livré.

Vous pouvez vous appuyer sur la note d’information visée par l’Autorité des Marchés Financiers. Elle contient les caractéristiques de l’offre : prix proposé ou nombre de titres concernés, la politique de gestion et les orientations en matière d’emploi, l’avis motivé des dirigeants, etc… Vous pouvez obtenir sans frais cette note d’information sur le site internet de l’AMF, auprès de l’entreprise initiatrice ou de votre intermédiaire financier. 

L’AMF n’a pas vocation à vous conseiller sur l’opportunité financière d’apporter ou non vos titres. Elle ne se prononce pas sur le prix mais sur le respect des obligations d’information et de transparence.

Il est  important de porter également une attention particulière aux réactions de la société cible et le cas échéant à l’avis du comité d’entreprise ou au rapport de l’expert indépendant sur l’analyse des conflits d’intérêts potentiels et le prix de l’offre.

Vous pouvez trouver des opinions ou des recommandations dans les médias mais sans garantie qu’elles soient indépendantes et libres de tout conflit d’intérêt.

0 commentaire

Commenter