Dons de jours de repos

la finance pour tous

Question

Dans mon entreprise, un de mes collègues a un enfant malade. Puis-je lui donner mes jours de repos ?Par Guillaume

Réponse

Le don de jours de repos est soumis à conditions. Votre collègue doit avoir la charge d’un enfant de moins de 20 ans malade, atteint d’un handicap ou victime d’un accident d’une particulière gravité nécessitant une présence à son chevet et des soins contraignants.

Le salarié qui recueille un don de jours de repos doit apporter la preuve de la maladie de son enfant à son employeur, qui n’est pas tenu d’accepter. Si celui-ci donne son aval, il convient de se référer à l’accord collectif pour la marche à suivre. Les salariés qui accordent le don le font sans contrepartie, quel que soit l’écart entre leur rémunération et celle du bénéficiaire.

Le don porte sur les jours de repos non pris, affectés ou non à un compte épargne temps. Il est permis de donner des jours de RTT en partie ou en totalité. Le salarié n’est autorisé à céder ses congés payés que pour la part excédant vingt-quatre jours ouvrables (jours de semaine, sauf dimanche, généralement). Sont exclus par exemple, le 1er mai et les jours de pont imposés par l’employeur.

0 commentaire

Commenter