Pourquoi la crise économique déclenchée par le Covid-19 est-elle si violente ?

la finance pour tous

Question

Pourquoi la crise économique déclenchée par la Covid-19 est-elle si violente ?

Par Myriam

Réponse

La plupart des crises économiques ne touchent qu’un nombre limité de secteurs d’activités ou de zones géographiques. Par exemple, la crise de 2008 était concentrée sur les secteurs immobilier et bancaire, principalement aux États-Unis et en Europe. L’explosion de la « bulle internet » de 2000 concernait la survalorisation en bourse des entreprises du secteur technologique (informatique et télécommunications), et celle de 1973-1975 était liée à l’envolée du prix du pétrole.

Une crise peut se répandre d’un secteur à l’ensemble de l’économie, ou d’un pays vers ses partenaires commerciaux. Par exemple, une crise bancaire impacte l’ensemble de l’économie car le crédit devient rare, ce qui pénalise le financement des entreprises et des ménages. Cependant, une crise ayant une origine précise est plus facile à traiter car les gouvernements peuvent se focaliser sur la source du problème.
Dans le cas de la pandémie de Covid-19, son impact touche le monde entier et la quasi-totalité des secteurs.

De plus, le confinement de la population affecte à la fois l’offre (c’est-à-dire la capacité productive des entreprises) et la demande (la consommation des ménages). De ce fait, l’activité économique s’effondre car à la fois la consommation et la production s’effondrent, et ce dans tous les pays.
Le risque de cette crise généralisée est un effet « boule de neige », les difficultés d’un secteur ou d’un pays se répercutant sur les autres. Cela peut être dû à des difficultés d’approvisionnement (une industrie peut se retrouver à court de composants) ou à une baisse de la demande. Ainsi, les rares pays ou secteurs moins impactés par la crise sanitaire sont en difficulté du fait de l’ampleur de la crise mondiale.

Depuis le déclenchement de la crise de la Covid-19, les pays du monde entier connaissent un plongeon de leur économie d’une violence inédite.
En Chine, les indicateurs de production ou de consommation sont les plus mauvais depuis que le pays s’est orienté vers l’économie de marché à la fin des années 1970.
En Occident, la dégradation de l’économie se fait à une vitesse jamais vue depuis la seconde guerre mondiale. Par exemple, la hausse des inscriptions au chômage aux États-Unis à la fin du mois de mars 2020 est d’une ampleur cinq fois plus forte que les pires statistiques enregistrées durant la récession de 1982.

0 commentaire

Commenter