Mutuelles de santé

Une mutuelle de santé, ou couverture maladie complémentaire, est un système qui permet à un assuré, contre paiement d’une cotisation, de se faire rembourser une partie ou l’intégralité des frais de santé qui ne sont pas pris en charge par la Sécurité sociale. C’est un complément financier souvent indispensable.

Chiffres clés mutuelles de santé

Si une bonne part des dépenses de santé sont prises en charge dans le cadre du régime de l’assurance maladie, un assuré a la possibilité de cotiser en sus auprès d’une mutuelle, s’il veut que tout ou partie de ses dépenses non remboursées par la Sécurité sociale, soit couverte. En effet, le régime obligatoire de la Sécurité sociale laisse à la charge de l’assuré un « ticket modérateur » qui varie essentiellement en fonction de l’acte médical et des médicaments prescrits. Celui-ci peut être remboursé totalement ou non par une mutuelle. Tout dépend de la qualité de la couverture complémentaire proposée.

Les garanties des mutuelles de santé

Les garanties offertes par les mutuelles couvrent la plupart des frais médicaux et hospitaliers. En ce qui concerne l’optique et les soins dentaires, la prise en charge varie en fonction du niveau de garantie choisi. Elle peut régler directement certains praticiens grâce au tiers payant. Dans ce cas, vous n’avez rien à régler.

Les mutuelles s’adressent à tous : salariés ou non, retraités, jeunes ou moins jeunes. L’adhésion à une mutuelle peut se faire à titre privé pour une personne seule et, si elle le souhaite pour sa famille (conjoint, enfants,…). C’est la complémentaire santé individuelle.
 Elle peut également être souscrite à titre collectif, par une entreprise pour ses salariés et éventuellement (selon le type de contrat) leur famille. C’est la complémentaire santé collective, obligatoire ou facultative. Renseignez-vous auprès de votre employeur pour en savoir si vous y avez droit ou si même il s’agit d’une obligation. Dans ce cas de figure, la « complémentaire santé » vous coûte moins cher, dans la mesure où l’employeur en prend une partie à sa charge.

Pour bien choisir votre mutuelle, vérifiez bien le niveau de remboursement des différents frais médicaux et tout particulièrement ses soins dentaires et optiques. Ces postes lourds sont en effet souvent peu ou mal remboursés par le régime général. Demandez s’il existe un délai de carence, pendant lequel vous n’êtes pas remboursé et si vous pouvez bénéficier du tiers payant.

Quelle que soit votre situation, renseignez-vous et comparez les prix et les prestations offertes.

Le coût de la santé : une question en débat

La diminution des remboursements médicaux par l’Assurance maladie a augmenté les inégalités entre les personnes. Les ménages les moins favorisés ne peuvent pas toujours se protéger convenablement à cause du coût d’affiliation aux mutuelles.

Dans un contexte de déficit chronique des comptes de l’assurance maladie, une réflexion d’ensemble s’ouvre sur le financement de la santé. Il s’agit désormais de déterminer ce qui relève de la solidarité nationale et de la responsabilité individuelle. L’arrivée éventuelle des assurances privées sur le marché du financement des dépenses personnelles de santé s’inscrit dans ce cadre.

Les aides pour bénéficier d’une couverture complémentaire

La CMUC

Pour favoriser l’accès aux soins des personnes les plus défavorisées, l’État a créé la Couverture Maladie Universelle ( CMU). Ce dispositif offre aussi une couverture complémentaire, la CMUC, qui permet d’être remboursé de l’intégralité des frais de santé (hors part forfaitaire). Au 31 décembre 2011, 3,9 millions d’individus bénéficiaient de la CMU, y compris CMUC.

L’ACS

Les personnes qui dépassent de peu les plafonds de ressources de la CMU peuvent obtenir une aide financière : l’Aide au paiement d’une Complémentaire Santé ( ACS). Le montant accordé est fonction de l’âge des assurés (de 100 € pour les moins de 16 ans à 550 € pour les plus de 60 ans)

Les étrangers en situation irrégulière et ne disposant pas de ressources peuvent bénéficier d’une aide d’accès aux soins : l’Aide Médicale d’État ( AME). Les mineurs, enfants de personnes en situation irrégulière, bénéficient automatiquement de l’AME.

Les mutuelles en chiffres

Aujourd’hui en France, 4 millions de personnes ne bénéficient pas d’une couverture complémentaire.

Personnes bénéficiant d'une couverture complémentaire

Lecture du graphique : En 2010, 95,3 % de la population française bénéficient d’une couverture complémentaire. La Couverture Maladie Universelle Complémentaire (CMUC) couvre 5,7 % des Français. Un peu moins de 5 % des Français n’ont pas de couverture maladie complémentaire.

Les jeunes sont particulièrement couverts par les mutuelles. En effet, de nombreux contrats de couverture complémentaire offre les mêmes services pour les enfants sans coût supplémentaire.

Couverture complémentaire par âge

Lecture du graphique : Les deux tiers des personnes qui disposent d’une couverture complémentaire ont moins de 40 ans. Les 65 ans et plus ne représentent que 1,6 % des personnes qui bénéficient d’une mutuelle.

Créé le 08 septembre 2008 - Dernière mise à jour le 30 juin 2015
© IEFP – la finance pour tous
 
3 commentaire(s)  
Votre commentaire sera publié dès sa validation par l’équipe de lafinancepourtous.com.
L’équipe de l’IEFP, publié le 08/04/2016 15:42

Bonjour,

Pour en savoir plus sur ce point, vous pouvez saisir la Direccte : http://direccte.gouv.fr/

Meilleures salutations.
L'Equipe de Lafinancepourtous.com

Colette , publié le 08/04/2016 08:31

Tout ces articles sont très intéressants, je suis retraitée et je cumule emploi et retraite (j'y suis obligée après un accident financier lié à un problème psycho familial), à l'heure actuelle il y a un flou total concernant le cumul emploi/retraite, je m'explique par exemple : arrête de maladie, chômage en cas de perte de cet emploi, et aussi versement du capital décès sécurité sociale .... qu'en dites vous ???

ibou , publié le 20/12/2014 12:11

ok très riche et formateur pour des économistes en herbe !

Noter cet article
  • Actuellement 2.5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Moy : 2.5

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

       
ARTICLES LIÉS
 
institut pour l'éducation financière du public

lettre d’information MENSUELLE - ABONNEZ-VOUS !