Augmentation du taux d’emprunt de la France

la finance pour tous

Question

Quelle charge supplémentaire en euros représente l’augmentation de 1 % du taux d’emprunt de la France ?
Par Guy

Réponse

Une augmentation de 1 % des taux d’intérêt sur les emprunts de l’Etat, des collectivités publiques et des organismes de sécurité sociale augmentera d’autant le coût des emprunts nouveaux.

Selon l’Agence France Trésor qui gère la dette de l’Etat, le besoin de financement de celui-ci devrait être en 2019 de 236,6 milliards d’euros. Cela correspond d’une part aux emprunts venant à échéance et qu’il faut renouveler (soit 130,2 milliards d’euros) et d’autre part au déficit public (actuellement prévu à 107,7 milliards d’euros), ainsi que des variations de besoins de trésorie.

1 % de cette somme égale 2,3 milliard d’euros. Autrement-dit, si les taux augmentaient de 1 % en 2019, la dette publique française grimperait de 2,3 milliards d’euros la même année.

Une hausse durable des taux d’intérêt peut être problématique puisqu’elle accroît progressivement le montant de dette à refinancer et peut dégénérer en un effet « boule de neige » qui risque, dans les cas les plus graves, de conduire à la faillite de l’Etat. La France est cependant loin de connaître ce risque à moyen terme puisque les taux auxquels l’Etat s’endette sont historiquement bas.

0 commentaire

Commenter