Les banques créent-elles de la monnaie ?

la finance pour tous

Question

On dit que les banques créent de la monnaie, est-ce exact ?

Par Stéphane

Réponse

Le mécanisme principal de la création monétaire repose sur le crédit bancaire. La monnaie est donc créée lorsqu’une banque accorde un crédit à un client.

Depuis 1971 et la fin des accords de Bretton Woods, la monnaie n’a plus aucun lien avec l’or, qui est devenu une simple matière première. Ainsi, la création monétaire n’est pas liée aux découvertes d’or.

Le processus principal de la création monétaire repose sur le crédit bancaire. Lorsqu’une banque accorde un crédit, elle crée la monnaie correspondante en créditant le compte de son client. Cette création monétaire est scripturale, c’est-à-dire qu’elle se fait via des écritures comptables et non par l’impression de nouveaux billets. La création de billets et de pièces correspond à de la fabrication physique de monnaie. Cependant, quand un particulier retire de l’argent au distributeur, la somme retirée en billets est retranchée de son compte bancaire. La masse monétaire reste donc identique bien que sa composition ait changé.

Les dépôts ne sont donc pas un préalable à l’octroi de crédit. En fait, quand une banque crée de la monnaie en accordant un crédit, elle crée par la même occasion un dépôt bancaire en mettant à disposition de son client la monnaie ainsi créée. Ce sont donc les crédits qui font les dépôts, un mécanisme qui peut sembler en contradiction avec la croyance populaire qui veut que ce soient les dépôts qui fassent les crédits !

À l’inverse, la monnaie est détruite lorsqu’un emprunt est remboursé. Ainsi, s’il y a plus de crédits accordés que de crédits remboursés sur une période donnée, la masse monétaire augmente. Inversement, elle diminue si les remboursements sont supérieurs aux crédits accordés.

Cependant, la capacité des banques à créer de la monnaie n’est pas illimitée. Elles sont contraintes par des exigences de refinancement fixées par la banque centrale. C’est donc la banque centrale (en zone euro, la Banque centrale européenne) qui, en faisant varier son taux de refinancement (appelé taux directeur), pilote la création monétaire.

0 commentaire

Commenter