Qu’est-ce que le quantitative tightening (QT) ?

la finance pour tous

Question

La presse économique et financière anglo-saxonne mentionne régulièrement l’expression « quantitative tightening » à propos de la politique monétaire. Pourriez-vous m’éclairer sur ce concept ?

Réponse

Le quantitative tightening (QT, littéralement « resserrement quantitatif ») est, de manière schématique, la politique inverse du quantitative easing (QE, pour « assouplissement quantitatif »). Il s’agit donc d’une mesure restrictive de politique monétaire, se matérialisant notamment par la réduction de la taille du bilan de la Banque centrale.

Utilisée pour la première fois par le Japon en 2001, l’assouplissement quantitatif est, à l’heure actuelle l’une des mesures non conventionnelles de politique monétaire les plus utilisées par les banques centrales. Dans le cadre de cette politique, une banque centrale achète des titres financiers – le plus souvent, des obligations – sur les marchés financiers. Pour cela, elle crée directement de la monnaie centrale. À travers cette injection de liquidités dans le système financier, la banque centrale cherche à faciliter les conditions de financement, notamment en maintenant les taux d’intérêt à un niveau faible.

En décidant d’un resserrement quantitatif, une banque centrale cesse ses achats de titres et laisse les obligations acquises arriver à échéance. Lorsqu’une obligation détenue par une banque centrale est remboursée par son émetteur, la banque centrale récupère la valeur de remboursement de ce titre (comme n’importe quel détenteur d’une obligation) et détruit la monnaie correspondante. Il s’ensuit une réduction de la taille du bilan de la Banque centrale : son actif diminue de la valeur des titres remboursés, tandis que son passif est amputé du montant de la monnaie détruite.

Les conséquences d’un resserrement quantitatif sont loin d’être connues avec certitude. Une telle politique n’a, en effet, été mise en œuvre que partiellement et pendant des durées relativement courtes au cours des deux dernières décennies. On peut toutefois s’attendre à ce qu’un resserrement quantitatif produise des effets inverses à ceux de l’assouplissement quantitatif et conduise notamment à une hausse des taux d’intérêt.

    2 commentaires sur “Qu’est-ce que le quantitative tightening (QT) ?”
      1. Bonjour,

        A priori, cette politique est justement destinée à lutter contre l’inflation.

        Meilleures salutations,

        L’Equipe de Lafinancepourtous.com

2 commentaires

Commenter