Bonjour, j’ai ouvert en 2002 un PEP (Plan Epargne Populaire). Son rendement est faible. Que faire ?

la finance pour tous

Question

Bonjour, j’ai ouvert en 2002 un PEP. Les banques ne proposent plus ce produit…

Le mien a une faible rentabilité et des frais élevés. Est-il possible de dynamiser ce placement tout en le conservant pour ne pas perdre la possibilité de la rente viagère défiscalisée ? Merci.

Par Nicolas

Réponse

Le PEP ne peut plus être souscrit depuis septembre 2003. Il apporte effectivement un avantage bien particulier, car la sortie en rente est totalement exonérée. Les gains sont seulement soumis aux prélèvements sociaux.

Il est toujours possible de dynamiser des placements effectués selon le type de PEP (bancaire ou d’assurance). Par exemple, un PEP assurance est en fait une assurance vie qui peut intégrer un fonds en euros et des unités de comptes plus diversifiées.  Il faut donc vous informer auprès de l’établissement où vous avez souscrit votre PEP. Sachez également qu’un PEP est transférable d’un établissement à l’autre, ce qui n’est pas possible avec un contrat d’assurance vie.

    29 commentaires sur “Bonjour, j’ai ouvert en 2002 un PEP (Plan Epargne Populaire). Son rendement est faible. Que faire ?”
    1. Bonjour j’ai fais un pep de 30000fcfa et le pourcentage est 3,75% par ans j’ai fais se contrat sur deux ans j’aimerai savoir combien me revient enfin contrat

      1. Bonjour
        Il convient de demander à votre assureur de vous communiquer le montant capitalisé sur votre contrat. En France, il n’existe plus de PEP, et notamment pas de support libellé en devise étrangère.
        Meilleures salutations.

        L’Equipe de Lafinancepourtous.com

    2. L’assurance vie ou vendue telle quelle est prometteuse, néanmoins nombre de sociétés d’assurance « peinent » à transférer le capital aux bénéficiaires en cas de décès. Ceux-ci ne sont évidemment pas forcément informés d’autant que l’exigence de la délivrance de l’exemplaire original des conditions particulières peut surprendre, les bénéficiaires surtout par défaut n’étant le plus souvent pas informés. J’ai pu expérimenter aussi le fait que des bénéficiaires peu aguerris soient démunis de leur bénéfice au profit du notaire avec un grand « flou » sur l’affectation du produit. Concernant le PEP qui n’est plus « commercialisé », les contributions sociales sont dues au taux de l’année courante, soit au taux le plus élevé sur tous les intérêts, en cas de rachat ou de décès. Cela du fait d’une réforme non portée à l’information des dits assurés. Cela relativise nettement l’intérêt du PEP en cas de dépôts importants en suite de la réforme et de faible rémunération de l’assurance au vu de l’inflation. L’abandon si facile de l’application des taux historiques validé par le sénat n’est évidemment pas en faveur de l’assuré lambda. Rétroactivité et absence de réelle garantie de l’information pleine des assurés et bénéficiaires font valoir une insécurité peu compatible avec la volonté d’épargne pour autrui. Nombre de « produits » s’égarent au profit de non bénéficiaires en dépit de la création de l’AGIRA. La France parait donc un pays à impôt et taxes très élevées et faible sécurité en l’absence d’information suffisante des administrés et de contrôle en suite de décès des organismes chargés de gestion, assurances, banquiers, notaires. La rétroactivité est par ailleurs incompatible avec un état de droit proclamé.

    3. Tout retrait partiel avant la fin de la dixième année suivant l’ouverture du plan entraîne sa clôture. Au-delà de cette durée, le retrait partiel n’entraîne pas la clôture mais interdit tout nouveau versement.

    4. Bonjour,

      Au-delà de la 8ème année de l’ouverture du PEP, les sommes retirées du PEP sont exonérées d’impôt sur le revenu, qu’il s’agisse du capital, des intérêts capitalisés ou de la rente viagère.
      Autre solution : transférer votre PEP dans un autre établissement de votre choix. Le transfert n’est assimilé ni à retrait ni à une clôture. Cela peut vous permettre de souscrire un nouveau PEP vous offrant de meilleures conditions de rémunération.

      Meilleures salutations.

      L’Equipe de Lafinancepourtous.com

    5. Bonjour,
      J’ai un PEP depuis 1991. J’ai du effectuer un retrait partiel en 2010 ce qui a occasionné la rupture des versements annuels et de ce fait une augmentation dans la déclaration impots. Est il toujours avantageux de garder ce contrat ? Si je cloture ce compte pour basculer sur celui de mon époux qui se trouve dans une societé, car il date de plus de 8 ans, quels sont les frais que je vais devoir supporter pour recuperer ma liquidité ainsi que les intêrêts ? Je vous remercie d’avance de votre réponse.
      Cordialement
      Jacky

    6. Bonjour,

      Sachez que lorsque vous avez contracté votre PEP, vous avez dû choisir entre plusieurs formules en ce qui concerne les taux d’intérêt.
      Ainsi on vous a proposé – selon votre établissement – un PEP à taux fixe, à taux fixe par tranche de versement, ou encore à taux variable.

      Le taux d’intérêt choisi est contractuel. Toutefois, Il peut être modifié en cours de contrat par un avenant.

      Meilleures salutations.

      L’Equipe de Lafinancepourtous.com

    7. Bonjour, titulaire d un PEP Optio Abonnement souscrit a la CE en Fevrier 2003 avec versement mensuel programme. J ai incidemment appris que la remunperation avait ete revue a la baisse et et ai reclame en vain un exemplaire des conditions generales et des details sur le taux de remuneration de ce placement ( que je croyais fixe) et que ma conseillere me presse de transferer ailleurs…

      Je suis tres frappee par l opacite et la disparite des reponses que j obtiens de mes interlocuteurs.

      je serais heureuse de savoir si il y a un moyen de se procurer des informations fiables.

      Avec mes meilleures salutations

29 commentaires

Commenter