Moyens de paiement

la finance pour tous

Combien de billets et de pièces circulent dans la zone euro ? Quelle masse d’argent cela représente-t-il ? Quelle est l’importance de la fraude à la carte bancaire ? La réponse à ces questions, et à d’autres, dans cette infographie sur les moyens de paiement en France et en Europe.

moyens de paiement

 

Comme partout en Europe, les moyens de paiement scripturaux (cartes, chèques, virements, prélèvements, monnaie électronique) prennent le pas sur la monnaie fiduciaire (billets et pièces).

Parmi eux, les paiements par cartes représentent désormais la moitié des transactions mais une beaucoup plus faible partie des montants réglés : la carte reste réservée à des petites sommes (43 € en moyenne) alors qu’au contraire les virements et prélèvements sont utilisés pour régler de gros montants. Le chèque, quant à lui, est en régression régulière depuis les années 70, mais reste une spécificité française forte. Les montants réglés par chèque en France représentent encore près de deux fois ceux acquittés par cartes.

La monnaie électronique a beau voir ses montants augmenter, elle reste utilisée de manière anecdotique (900 millions € de montants échangés en 2017).

0 commentaire

Commenter