Encours de crédits

la finance pour tous

L’encours est le montant total des crédits émis par une ou des institutions financières à une date donnée et non remboursés. Il s’agit donc d’un stock.

Selon la Banque de France, l’encours de crédits distribués par des établissements de crédit aux résidents français représentait en décembre 2021, un montant de 2 679 Milliards d’euros dont 1240 milliards aux entreprises et 1 439 aux ménages.

Les encours pour les particuliers essentiellement constitués par l’habitat

Les emprunts immobiliers constituent la majorité des encours de crédits des particuliers avec 1 215 milliards d’euros, ce qui apparait logique puisque l’achat de sa résidence principale est souvent la priorité de nombreux ménages. Le reste des encours est principalement constitué par les crédits à la consommation (194 milliards d’euros).

Répartition des encours de crédits au particulier

 

Les encours progressent à un rythme annuel de 6,2 % depuis avril 1994. L’expansion du marché de l’immobilier et la baisse des taux d’emprunt ont été les principaux moteurs de cette croissance. Elle n’a été ralentie que par la crise systémique de 2008 et celle de l’euro de 2012 qui avaient provoqué une remonté rapide des taux d’intérêt, traduisant ainsi à l’époque l’aversion des banques à octroyer de nouveaux crédits et évinçant les candidats les moins solvables à l’achat d’un bien immobilier. La croissance des encours de crédits aux particuliers n’a ainsi jamais été négative depuis 28 ans.

Croissance annuelle des encours de crédits aux particuliers

 

Il ne faut pas confondre la croissance des nouveaux crédits et la croissance des encours de crédits. En effet, une renégociation de crédit ne vient pas augmenter les encours bien qu’elle vienne gonfler les chiffres des nouveaux crédits. Ainsi, avec la baisse rapide des taux d’intérêt de ces dernières années, les renégociations de crédits immobiliers pour les particuliers ont représenté 3/4 des nouveaux crédits.

Les encours de crédits aux entreprises s’orientent principalement vers le financement d’équipements

Les encours de crédits aux entreprises se répartissent en crédits d’investissement et en crédits de trésorerie.

Encours de crédits aux sociétés non financières en décembre 2021
Investissement 853 69%
Equipement 527 43%
Immobilier 326 26%
Trésorerie 320 26%
Autres 68 5%
Total 1240 100%

Source : Banque de France

Presque la moitié de ces encours (43 %) est orienté vers des investissements productifs directs (équipements) ce qui en fait un indicateur intéressant à surveiller pour anticiper la croissance du PIB. Depuis août 2015 son évolution mensuelle a renoué avec les plus hauts de 2008 ce qui est un signal positif.

Evolution de l'encours de crédits à l'équipement

 

C’est aussi un indicateur sur la santé du maillage industriel français puisque les encours  s’orientent principalement vers les PME et ETI, les grandes entreprises pouvant se financer directement sur les marchés financiers.

Répartition des encours de crédits par taille des entreprises (décembre 2021)

Encours (en milliards d’euros) Part
Petites et Moyennes Entreprises 537,3 44 %
Entreprises de taille intermédiaire (ETI) 312,6 25 %
Grandes Entreprises 164,1 13 %
Sociétés Civiles Immobilières et Divers 212,3 17 %
Total 1226,3 100 %

Source : Banque de France

C’est le secteur de la promotion immobilière qui constitue le plus gros contingent des encours de crédits. En ajoutant le secteur de la construction, c’est près 45 % des encours qui sont concentrés sur le secteur du bâtiment. On comprend mieux alors l’adage : « Quand le bâtiment va, tout va ! ».

Répartition des encours selon les secteurs d’activité (décembre 2021)

Secteurs Encours (en milliards d’euros) En %
Agriculture, sylviculture et pêche 59,4 4,8 %
Toutes industries 152 12,4 %
dont Industrie manufacturière 117 9,5 %
Construction 68,7 5,6 %
Commerce ; réparation d’automobiles et de motocycles 169 13,8 %
Transports et entreposage 57,3 4,7 %
Hébergement et restauration 46,3 3,8 %
Information et communication 28,2 2,3 %
Activités immobilières 482,1 39,2 %
Conseils et services aux entreprises 82,4 6,7 %
Enseignement, Santé humaine, action sociale et autres services 57,9 4,7 %
Holdings 23 1,9 %
Total 1226,2 100 %

Source : Banque de France

L’évolution des encours de crédits et leur structure est donc un indicateur clé pour piloter la politique économique et monétaire d’un pays.

    2 commentaires sur “Encours de crédits”
    1. bonjour
      sais t on de combien est le total de l’ensemble des interets des crédits aux particuliers sur 1 mois , par exemple en 2019
      merci

2 commentaires

Commenter