Je veux sortir d’un compte-joint, comment dois-je faire ?

la finance pour tous

Question

Je me sépare de mon conjoint et je veux sortir d’un compte-joint, pour éviter de payer ses dettes. Comment dois-je faire ?

Par Noémie

Réponse

Un compte-joint est un compte ouvert au nom de plusieurs personnes, souvent entre époux, et dont l’effet est de rendre responsable chacun des dettes (cas de solde débiteur, d’émission de chèques sans provision…). Si vous souhaitez sortir (c’est possible à tout moment) du compte-joint d’un commun accord entre vous, vous désolidarisez le compte-joint, c’est-à-dire que chaque co-titulaire du compte met fin au fonctionnement du compte auprès de la banque.

En cas de séparation, il est recommandé de procéder à la désolidarisation dès que la procédure est engagée.

En cas de désaccord, chaque co-titulaire peut dénoncer le compte-joint. Il est préférable d’adresser sa lettre de dénonciation du compte en recommandé avec accusé de réception à la banque.  Et il est également conseillé d’adresser un courrier aux autres cotitulaires les informant de la dénonciation.

Chaque co-titulaire reste solidaire des dettes faites avant la révocation. Les moyens de paiement associés à ce compte dénoncé doivent être remis à la banque.

N’oubliez pas de transmettre à votre employeur, CPAM, EDF, impôts… les coordonnées de votre nouveau compte bancaire.

    33 commentaires sur “Je veux sortir d’un compte-joint, comment dois-je faire ?”
    1. Suite à une demande de désolidarisation d’un compte joint le titulaire RETANT doit prévenir lui-même les organismes pour continuer les prélèvements (eau, électricité, impôts…) ? Les co-titulaires vont signer tous les 2. Ces questions concernent mes parents âgés, on m’a conseillé de procéder à la désolidarisation de leur 2 comptes joints. Et en laisser un à chacun pour le versement de leur pension. Nous envisageons d’ici quelques mois de placer mon père sous tutelle…

      1. Bonjour,
        Avant de procéder à la clôture définitive du compte-joint, il est nécessaire de procéder au changement de domiciliation des prélèvements, virements (au débit et au crédit) et autres opérations. Vous devez communiquer aux créanciers les RIB du ou des nouveaux comptes individuels. A la clôture du compte-joint, le solde créditeur sera partagé selon les instructions données par les deux cotitulaires dans la demande de désolidarisation du compte-joint.
        Meilleures salutations.
        L’Equipe de Lafinancepourtous.com

    2. Bonjour, mon épouse a décidé sous l’influence de sa fille (première union) de me quitter pour aller vivre chez elle et son gendre (sous leur influence). Nous avons un compte joint. Il est fort probable qu’elle décide de faire muter sa retraite sur un nouveau compte bancaire. Pour moi cela est extrêmement grave car de ce fait je serais le seul à payer les dépenses obligatoires. Leasing auto, électricité, eau, opérateur internet, mutuelle santé etc… Je n’ai qu’une retraite de 1017 euros par mois et il me manquera environ 600 euros (nourriture comprise) pour me sortir de cette situation. Donc, a-t-elle le droit de muter sa retraite ailleurs et résilier notre compte joint, et quelle est sa part de responsabilité, entendu la situation citée plus avant ? Bien cordialement et merci pour votre réponse.

      1. Bonjour,

        Il est nécessaire de distinguer la gestion du compte-joint de l’obligation de participation aux dépenses communes qui dépend du statut matrimonial. Votre épouse peut effectivement faire domicilier sa pension de retraite sur un compte bancaire personnel et dénoncer le compte joint. Mais elle peut être tenu au paiement des dépenses communes. Il serait préférable de consulter un avocat qui pourra vous conseiller au mieux de vos intérêts.

        Meilleures salutations.

        L’Equipe de Lafinancepourtous.com

33 commentaires

Commenter