Comment changer de banque facilement en trois étapes

la finance pour tous

Vous effectuez vous-même les démarches pour changer de banque. Voici les étapes à respecter pour quitter votre banque et ouvrir un nouveau compte en toute tranquillité. Découvrez nos conseils et astuces.

Ouvrir un compte bancaire dans la nouvelle banque

Première étape, vous ouvrez un nouveau compte dans la banque que vous venez de choisir. Pour obtenir facilement les informations et les tarifs pratiqués par différents établissements bancaires, vous pouvez comparer les offres proposées sur un comparateur en ligne, afin de trouver l’offre la meilleure et la moins chère.

Après l’ouverture du compte, vous recevez des relevés d’identité bancaires (RIB), qui vont vous permettre de procéder au transfert des virements et prélèvements domiciliés vers ce nouveau compte.

Votre nouvelle banque vous fournit également des modèles de lettres  pour communiquer à vos créanciers et vos débiteurs les coordonnées de votre nouveau compte.

Transférer les prélèvements et les virements de l’ancien vers le nouveau compte

De nombreuses opérations sont portées au crédit et au débit du compte bancaire de manière automatique tous les mois ou à un intervalle moins régulier.

  • Au crédit : le virement du salaire, de la pension de retraite, des allocations, des remboursements de frais de santé par la caisse d’assurance maladie et/ou la complémentaire de santé…

  • Au débit : le paiement des impôts locaux (par prélèvement à l’échéance ou mensuellement), le virement ou le prélèvement du loyer, le prélèvement de l’abonnement téléphonique, du fournisseur d’accès internet (FAI), le prélèvement des factures d’électricité, de gaz, d’eau, le paiement des cotisations d’assurance auto, habitation, vol et casse du téléphone…

Pour lister toutes ces opérations, vous pouvez consulter vos relevés de compte sur les 13 derniers mois. Ou vous demandez à votre ancienne banque de vous fournir, gratuitement, le récapitulatif des opérations automatiques et récurrentes sur les 13 derniers mois.

Pour chacune de ces opérations, il est nécessaire de communiquer à vos divers créanciers et prestataires les coordonnées de votre nouveau compte bancaire pour qu’ils effectuent les modifications nécessaires.

Il est nécessaire de prévoir un délai de quelques semaines pour que l’ensemble de ces virements et prélèvements soient tous transférés.

Clôturer l’ancien compte bancaire

Avant de clôturer votre ancien compte, assurez-vous que plus aucune opération ne passe par celui-ci, que tous les paiements effectués par carte ou par chèque ont été réglés. En effet, si un chèque en circulation se présente sur votre compte alors que la provision est insuffisante, il sera rejeté au paiement, ce qui pourra provoquer une interdiction d’émettre des chèques sur votre nouveau compte.

Il est donc fortement recommandé de bien faire ses comptes et de laisser un solde suffisant sur votre ancien compte pour éviter tout incident de paiement.

Un chèque est valable 1 an et 8 jours à compter de son émission. Si un chèque, encore en cours de validité, est présenté au paiement dans les 13 mois qui suivent la clôture du compte, votre ancienne banque est tenue de vous avertir « par tout moyen approprié ». Elle doit vous indiquer l’obligation qu’elle a de refuser le paiement du chèque et les conséquences de ce refus, ainsi que les conditions dans lesquelles la régularisation de la situation est possible. 

Vider le compte et mettre le solde à zéro ne ferme pas le compte. Celui-ci reste ouvert et des frais pour gestion de compte inactif peuvent vous être prélevés. Vous devrez également rendre tous les moyens de paiement (chéquier, carte bancaire).

Changez d’agence bancaire sans changer de banque

Dans la plupart des banques, cette opération s’effectue très facilement parfois même sans avoir à changer de numéro de compte. Renseignez-vous auprès de l’agence qui gère votre compte actuel ou auprès de celle où vous voulez transférer votre compte. 

0 commentaire

Commenter