Compte joint : fonctionnement et clôture

la finance pour tous

Si le compte joint facilite la gestion des dépenses communes, celle-ci peut se compliquer en cas de mésentente entre les membres du couple. Il peut alors être prudent de « sortir » du compte joint.

Le compte joint est ouvert au nom de plusieurs cotitulaires qui peuvent avoir ou pas des liens de parenté. Le compte joint est le plus souvent ouvert par les couples, mariés ou non.

Attention à l’intitulé du compte !

Appelons Durand et Dupont deux cotitulaires d’un compte bancaire.

Dans l’intitulé d’un compte joint, les noms des cotitulaires du compte sont liés par un « ou » (dans notre exemple : « Durand ou Dupont »). Chacun des cotitulaires peut le faire fonctionner avec sa seule signature, comme un compte individuel, pour toutes les opérations, y compris pour la fermeture du compte.

Lorsque les noms des cotitulaires du compte sont liés par un « et » (toujours dans notre exemple : « Durand et Dupont »), c’est un compte indivis. Ses règles de fonctionnement sont plus contraignantes. Il ne peut fonctionner qu’avec la signature des deux cotitulaires pour chacune des opérations effectuées.

Un mécanisme de solidarité, même en cas d’incidents de paiement

Le compte joint fonctionne sur un principe de solidarité entre les cotitulaires du compte. Chacun peut utiliser les fonds disponibles sur le compte joint. En cas de solde négatif du compte joint, chacun des cotitulaires est considéré comme débiteur. En cas de découvert non autorisé ou de dépassement de découvert, la banque peut demander à un seul des cotitulaires de régler l’ensemble du découvert. Ce dernier pourra ensuite agir contre l’autre cotitulaire pour obtenir le remboursement de sa part.

En cas d’émission d’un chèque sans provision suffisante, non régularisé, la mesure d’interdiction bancaire s’applique à chacun des cotitulaires et à chacun de leurs autres comptes personnels.

Clôture du compte joint ou transformation en compte indivis

Les cotitulaires veulent clôturer le compte joint

Ils doivent adresser une lettre de clôture de compte, signée par tous les cotitulaires, à leur conseiller bancaire. La banque procède à la désolidarisation du compte joint : le solde du compte est partagé entre les cotitulaires, dans les conditions spécifiées par les cotitulaires.

Un seul cotitulaire veut dénoncer ou mettre fin au compte-joint

Chacun des cotitulaires peut dénoncer le compte joint. Il adresse sa lettre de dénonciation du compte à sa banque, de préférence en recommandé avec accusé de réception. Il est également conseillé d’adresser un courrier aux autres cotitulaires les informant de la dénonciation. Et la banque est tenue d’en avertir ces cotitulaires.

Cette dénonciation a un effet immédiat : elle bloque le fonctionnement du compte. Toutes les opérations doivent être effectuées avec la signature de tous les cotitulaires.

Un chèque émis après la dénonciation par un seul cotitulaire sera rejeté par la banque, même si la provision existe. Et un cotitulaire seul ne peut plus donner un ordre de virement.

Tous les cotitulaires sont responsables des dettes existantes à la date de la dénonciation, ou liées à des opérations antérieures à cette date, même si elles apparaissent après la dénonciation.

Que devient le compte joint en cas de décès ?

En règle générale, le compte joint n’est pas bloqué suite au décès de l’un des cotitulaires. Le ou les cotitulaires survivants peuvent continuer d’utiliser le compte joint. Celui-ci devient automatiquement un compte individuel s’il n’y a qu’un cotitulaire survivant. La convention de compte peut préciser d’autres modalités d’utilisation du compte joint en cas de décès d’un des cotitulaires.

    12 commentaires sur “Compte joint : fonctionnement et clôture”
    1. Bonjour.
      J’ai fermé notre compte-joint, ce compte est devenu un compte personnel de mon ex-conjoint. Suite au remboursement anticipé de nos prêts, la banque refuse de me rembourser la moitié de la caution des prêts que nous allons recevoir. La banque dit que la somme sera versée sur le compte personnel de mon ex-conjoint (anciennement notre compte-joint). Que puis-je faire puisque mon ex refusera de me rembourser et qu’une demande en justice sera coûteuse au regard de la somme à récupérer ?

    2. bonjour j ai divorcé et on est passé devant le notaire je ne dois plus rien a mon ex épouse , mais il reste le compte joint que je dois cloturer la semaine prochaine , le probleme c et que mon ex se fais des virement injustifiés et je dois rajouter des sous pour ne pas etre a decouvert , si a la cloture du compte joint nous somme a découvert qui va payer ? est que les frais sont automatiquement diviser en deux ? merci

      1. Bonjour,

        Les coûts doivent être a priori partagés entre les deux détenteurs eu égard à votre situation. Pour en savoir plus, contactez votre banque et votre avocat.

        Meilleures salutations.
        L’Equipe de Lafinancepourtous.com

    3. Bonjour à vous; savez vous si il est possible d’ouvrir un compte joint mais sans (possibilité de) découvert ? Ou est ce que l’ouverture d’un compte joint présupose systématiquement l’accée à une possibilité de découvert? Merci de votre retour; bien à vous; et merci pour l’article

      1. Bonjour,

        Vous pouvez demander à votre conseiller de ne pas disposer de découvert. Ce qui implique que si votre compte est débiteur, vous aurez des frais à honorer qui peuvent s’avérer importants.

        Meilleures salutations.
        L’Equipe de Lafinancepourtous.com

    4. Bonjour, j’ai un compte joint avec mon époux et celui-ci veut le clôturer. Il est au nom de Monsieur ou Madame pourtant il faut soi-disant ma signature alors que vous dites que la signature d’un seul suffit. Sur le site « Service public.fr », il est dit ceci :
      L’ensemble des cotitulaires doit faire la demande de clôture. Le compte joint ne peut pas être transformé en compte individuel.
      Si l’un des cotitulaires ne souhaite pas clôturer le compte, le compte joint peut être transformé en compte indivis.
      je voudrais savoir ce qu’il en est pour notre compte ; c’est très important pour moi que ma signature ne soit pas indispensable.

      1. Bonjour,

        Chacun des cotitulaires peut dénoncer le compte joint. Il adresse sa lettre de dénonciation du compte à sa banque, de préférence en recommandé avec accusé de réception. Il est également conseillé d’adresser un courrier aux autres cotitulaires les informant de la dénonciation. Et la banque est tenue d’en avertir ces cotitulaires.

        Cette dénonciation a un effet immédiat : elle bloque le fonctionnement du compte. Toutes les opérations doivent être effectuées avec la signature de tous les cotitulaires.

        Meilleures salutations.
        L’Equipe de Lafinancepourtous.com

    5. bonjour, j ai une question un credit vient de nous être refusé car avant meme de rencontrer mon mari j ai eu un litige sofinco nous avons notre compte joint que depuis 2 ans question : si je dissous le compte joint est ce que mon mari qui lui n a aucune dette se verra le droit de faire un credit sans qu’ il lui soit refusé

      1. Bonjour,

        A priori, votre mari peut demander en son nom un crédit sans qui lui soit automatiquement accordé. Toutefois, sachez qu’en général la société de crédit demandera votre engagement sur ce crédit afin d’obtenir un maximum de garantie. Si vous êtes fichée, le crédit pourrait être refusé.

        Meilleures salutations.
        L’Equipe de Lafinancepourtous.com

      1. Bonjour,

        Lors de votre décès, le compte sera bloqué par la banque dans le cadre de la succession.

        Meilleures salutations.
        L’Equipe de Lafinancepourtous.com

12 commentaires

Commenter