Que choisir, entre la surcote et le cumul emploi-retraite ?

la finance pour tous

Question

Comment améliorer le montant de ma retraite prochaine : je continue de travailler au-delà de l’âge légal de la retraite ou je pars en retraite et je reprends une activité professionnelle rémunérée ?

Par Emilie

Réponse

Deux dispositifs peuvent vous permettre, sous conditions, d’accroître le montant de vos ressources une fois à la retraite : la surcote obtenue en continuant de travailler plus longtemps et le cumul emploi-retraite. Quelle option choisir ?

La surcote

Pour bénéficier de la surcote, il est nécessaire de continuer de travailler au-delà de 62 ans (âge légal de départ à la retraite) et de la durée d’assurance exigée pour bénéficier du taux plein (par exemple 167 trimestres pour la génération née en 1959). La surcote correspond à une majoration de la pension de retraite de 1,25 % pour chaque trimestre de surcote. Soit une majoration de 5 % par année supplémentaire.

La surcote s’applique uniquement sur la pension de base. Mais en continuant de travailler, vous continuez d’acquérir des points pour votre retraite complémentaire (Agirc-Arrco pour les salariés du secteur privé). Et cette prolongation d’activité permet d’échapper à la minoration temporaire de la retraite Agirc-Arrco.

Attention : si vous avez commencé à travailler tardivement, ou si vous avez eu de nombreuses interruptions de carrière, à l’âge légal de 62 ans vous ne disposerez pas de tous les trimestres d’assurance retraite requis. Vous pouvez continuer de travailler mais sans bénéficier de la surcote et de la majoration de la pension de retraite.

Le cumul emploi retraite

Après avoir liquidé votre retraite, vous pouvez reprendre une activité professionnelle rémunérée, qui se cumule à la pension de retraite, sous conditions.

Vous bénéficiez d’un cumul intégral, sans plafond de revenus, à condition d’avoir l’âge légal (62 ans) et la totalité des trimestres requis pour bénéficier du taux plein.

Si vous ne remplissez pas ces conditions, le cumul emploi-retraite est partiel, c’est-à-dire plafonné. Le montant cumulé des revenus professionnels et des pensions de retraite (de base et complémentaires) est plafonné, dans la limite de l’un de ces deux montants :

  • 1,6 Smic annuel ou
  • la moyenne mensuelle des salaires d’activité perçus au cours des trois derniers mois civils avant la liquidation des pensions de retraite.

Pour les retraités de la fonction publique, le montant des revenus d’activité ne doit pas dépasser un tiers du montant annuel brut de la pension de retraite, majoré de 7 123,57 € en 2021.

Attention : la nouvelle activité professionnelle rémunérée ne permet pas d’acquérir de nouveaux droits à la retraite (ni trimestres de retraite ni points de retraite complémentaire), malgré le versement de cotisations vieillesse.

A vous de faire vos comptes pour comparer les deux situations !

    26 commentaires sur “Que choisir, entre la surcote et le cumul emploi-retraite ?”
    1. Bonjour,

      Merci pour votre lecture attentive. Une erreur s’est glissée dans notre article. Elle est dorénavant rectifiée.

      Meilleures salutations.

      L’Equipe de Lafinancepourtous.com

    2. Vous feriez bien de faire contrôler les articles que vous affichez sur votre site. Vos commentaires sur le calcul de la surcôte sont totalement faux. Le taux de la surcôte ne s’ajoute pas aux 50% (correspondant au taux plein)….Si la retraite de base calculée à taux plein vaut 10 000 Euros et que le retraité bénéficie d’une surcôte de 5 % pour 4 trimestres, alors sa retraite est portée à 10 500 Euros. Ce n’est pas la même chose !!!

    3. Bonjour,

      Non, il n’est pas nécessaire d’être à la retraite pour percevoir une pension de réversion. Vous devez avoir été marié et avoir au moins 55 ans. D’autres conditions existent, vous pourrez en prendre connaissance depuis ce lien : http://www.lafinancepourtous.com/La-pension-de-reversion-et-ses-conditions.html

      Pour toutes informations complémentaires, vous pouvez vous adresser à la CRAM dont votre mari dépendait.

      Meilleures salutations.

      L’Equipe de Lafinancepourtous.com

    4. bonjour,
      Mon mari décédé en avril 2007 aurait eu 60 ans le 22/11/2010.

      Actuellement je suis toujours en activité car je suis née le 26/10/1951.

      Pour avoir la reversion de mon mari par la cram faut-il que je sois moi

      même à la retraite ?

    5. Bonjour,
      je suis à la retraite depuis juillet 2010. J’avais 60ans. j’étais fonctionnaire mais seulement depuis 7 ans donc je perçois une retraite cram.
      Je voudrais reprendre un travail, vais e perdre une partie de ma retraite ? et quel est le montant maximum par mois que je peux toucher, merci de votre aide

26 commentaires

Commenter