La surcote

la finance pour tous

La surcote permet de majorer la pension de retraite de base des assurés qui travaillent au-delà de l’âge légal de la retraite tout en remplissant la condition de durée d’assurance donnant droit au taux plein.

Le dispositif de surcote a été instauré afin d’inciter les travailleurs à poursuivre leur activité.

Qu’est ce que la surcote ?

Elle correspond à une majoration de la pension de retraite de base, au titre des trimestres supplémentaires cotisés par les assurés qui continuent de travailler :

  • après l’âge légal de départ à la retraite
  • et au-delà de la durée d’assurance retraite (tous régimes de retraite de base confondus, publics et privés) nécessaire pour bénéficier de la retraite à taux plein, variables selon l’année de naissance.

Age légal de la retraite, durée d’assurance requise pour obtenir le taux plein et âge d’octroi du taux plein, selon l’année de naissance

Pour les assurés nés

Age légal de la retraite

Nombre de trimestres requis

Age d’octroi du taux plein

en 1950

60 ans

162

65 ans

entre le 1er janvier et le 30 juin 195160 ans16365 ans
entre le 1er juillet et le 31 décembre 195160 ans et 4 mois16365 ans et 4 mois

en 1952

60 ans et 9 mois

164

65 ans et 9 mois

en 1953

61 ans et 2 mois

165

66 ans et 2 mois

en 1954

61 ans et 7 mois

165

66 ans et 7 mois

en 1955 – 1956 – 1957

62 ans

166

67 ans

en 1958 – 1959 – 1960

62 ans

167

67 ans

en 1961 – 1962 – 1963

62 ans

168

67 ans

en 1964 – 1965 – 1966

62 ans

196

67 ans

en 1967 – 1968 – 1969

62 ans

170

67 ans

en 1970 – 1971 – 1972

62 ans

171

67 ans

à partir de 1973

62 ans

172

67 ans

Le dispositif de surcote est applicable aux retraites liquidées depuis janvier 2004 (2009 pour les agriculteurs).

La surcote s’applique uniquement sur la pension de base. Elle ne concerne pas les retraites complémentaires (Agirc-Arrco, SSI complémentaire, RCO des agriculteurs). Mais l’assuré continue d’acquérir des points pour sa retraite complémentaire tant qu’il continue de travailler. Et accroît ainsi la globalité de sa pension de retraite.
Cette prolongation d’activité permet également d’échapper à la minoration temporaire de la retraite Agirc-Arrco instituée en 2019.

Quels trimestres sont pris en compte pour la surcote ?

Donnent droit à la surcote uniquement les trimestres cotisés au-delà de l’âge légal et de la durée d’assurance requise. Les trimestres assimilés (en période de chômage, de maladie ou d’accident du travail…) acquis au cours de la prolongation d’activité ne sont pas pris en compte pour le calcul de la surcote.

Comment la surcote est-elle calculée ?

La pension de retraite de base est majorée de 1,25 % pour chaque trimestre de surcote cotisé depuis le 1er janvier 2009. Soit une majoration de 5 % par année supplémentaire.
Ce taux de surcote concerne les salariés du privé, les fonctionnaires et les travailleurs indépendant. Le montant de la surcote est obtenu en appliquant le taux de majoration au montant de la pension de retraite de base.

Une personne née en 1959, qui pourrait partir à la retraite à taux plein à 62 ans avec 167 trimestres, mais qui choisit de travailler pendant 4 trimestres supplémentaires pourra bénéficier d’un taux de majoration égal à 1,25 x 4 = 5 % de sa pension de retraite.

Ce taux est applicable aux pensions liquidées depuis le 1er janvier 2009. Pour les trimestres de surcote acquis entre le 1er janvier 2004 et le 31 décembre 2008, les taux de la surcote étaient de : 0,75 % par trimestre du 1er au 4ème trimestre, 1 % par trimestre au-delà du 4ème trimestre, 1,25 % par trimestre pour chaque trimestre accompli après le 65ème anniversaire de l’assuré.

Pour les professions libérales, le taux de la surcote est de 0,75 %, tous les trimestres supplémentaires étant comptabilisés (pendant un arrêt maladie…).

Depuis le 1er avril 2009, la surcote est calculée avant la majoration de 10 % dont bénéficie l’assuré ayant eu au moins trois enfants. Avant cette date, la surcote incluait cette majoration.

Quelles formalités remplir pour bénéficier de la surcote ?

Aucune démarche n’est à effectuer par l’assuré. Le calcul de la surcote est, en effet, effectué automatiquement lorsque la pension de retraite est liquidée.La durée sur laquelle s’applique la surcote n’est pas plafonnée, ce qui signifie que vous pouvez continuer à exercer une activité professionnelle (et donc à bénéficier de la surcote) aussi longtemps que vous le souhaitez/pouvez.

    4 commentaires sur “La surcote”
    1. bonjour,
      lorsque je calcule mes deoits a retraite (né en 1955 et plus de 195 trimestres cottisés), j’obtiens un chiffre mais il nest jamais decomposé (droits normaux a retraite et complement pour trimestres effectués au dela du requis). un simple chiffre brut qui ne me permets pas de savoir quel est le complement effectif acquis.
      est-ce normal ?
      merci

      1. Bonjour,

        A priori, sur votre relevé de situation individuelle seuls les trimestres cotisés figurent sur ce document. Ensuite, la caisse de retraite applique et calcule automatiquement la surcote lorsque la durée de cotisation requise (166 trimestres pour la génération née en 1955) est dépassée. Vous pouvez demander un Entretien Information Retraite, gratuit, pour faire le point de façon personnalisée sur vos droits à la retraite.

        Meilleures salutations.

        L’Equipe de Lafinancepourtous.com

    2. Bonjour,

      La surcote est de 1,25 % par trimestre entier supplémentaire de cotisations. Le plafonnement à 20 trimestres est supprimé depuis 2011. Pour évaluer le montant de votre future pension de retraite, nous vous conseillons d’utiliser le simulateur de calcul d’une pension civile de retraite de l’Etat (lien direct : https://retraitesdeletat.gouv.fr/CalcCivile/), en ligne sur le site du régime des retraites des fonctionnaires de l’État : retraitesdeletat.gouv.fr

      Meilleures salutations.

      L’Equipe de Lafinancepourtous.com

    3. A propos de la surcote, est-elle plafonnée dans la fonction publique? Pour mon cas personnel, je suis né en 1954 et j’ai effectué mes 165 trimestres depuis décembre 2015. Quelle sera ma surcote si je prends ma retraite à 66 an et 7 mois comme la loi m’y autorise?

4 commentaires

Commenter