Système de vente pyramidale

Un système pyramidal est une forme d’escroquerie très courante qui repose sur le recrutement de membres, prenant ainsi la forme d’une pyramide.

L’organisation d’un système pyramidal

Vente pyramidale

Dans son aspect le plus simple, l’initiateur de la pyramide invite des investisseurs à effectuer une dépense initiale, plus ou moins importante, qu’il collecte en partie ou en totalité. Il invite ensuite ces investisseurs à recruter à leur tour de nouveaux entrants dont les versements serviront à rémunérer en priorité les premiers investisseurs et ainsi de suite...

Les étages supérieurs de la pyramide recevront ainsi des montants de plus en plus importants tant que la pyramide continue de s’accroitre. Toutefois, cette progression que l’on appelle géométrique ne peut croitre à l’infini, ne serait-ce que parce qu’il y a un nombre limité d’êtres humains sur terre. Lorsque la pyramide ne peut plus s’étendre, les étages inférieurs ne peuvent plus recruter de nouveaux membres et perdent leur mise alors que les étages supérieurs se sont considérablement enrichis.

Soit une situation dans laquelle l’initiateur recrute 6 personnes, mais ne recrute plus personne ensuite.
 Imaginons que ces 6 nouveaux membres parviennent à recruter chacun 6 autres membres : 6 × 6 = 36. À la deuxième étape, il y a 36 vendeurs. Admettons que ces 36 vendeurs parviennent également à convaincre 6 personnes chacun. Il y a donc 6 × 36 = 216 vendeurs. Et ainsi de suite…

Lecture schéma : Avec ces paramètres, en seulement 14 étapes, la population mondiale (7 milliards de personnes en 2012) est dépassée.

Que dit la loi ?

La loi française interdit les systèmes pyramidaux car l’article L122-15 du Code de la Consommation interdit :

  • La vente pratiquée par le procédé dit " de la boule de neige " ou tous autres procédés analogues consistant en particulier à offrir des marchandises au public en lui faisant espérer l'obtention de ces marchandises à titre gratuit ou contre remise d'une somme inférieure à leur valeur réelle et en subordonnant les ventes au placement de bons ou de tickets à des tiers ou à la collecte d'adhésions ou inscriptions.
  • Le fait de proposer à une personne de collecter des adhésions ou de s’inscrire sur une liste en lui faisant espérer des gains financiers résultant d’une progression géométrique du nombre de personnes recrutées ou inscrites.
  • Dans le cas de réseaux de vente constitués par recrutement en chaîne d'adhérents ou d'affiliés, il est interdit d'obtenir d'un adhérent ou affilié du réseau le versement d'une somme correspondant à un droit d'entrée ou à l'acquisition de matériels ou de services à vocation pédagogique, de formation, de démonstration ou de vente ou tout autre matériel ou service analogue, lorsque ce versement conduit à un paiement ou à l'attribution d'un avantage bénéficiant à un ou plusieurs adhérents ou affiliés du réseau.
  • En outre, il est interdit, dans ces mêmes réseaux, d'obtenir d'un adhérent ou affilié l'acquisition d'un stock de marchandises destinées à la revente, sans garantie de reprise du stock aux conditions de l'achat, déduction faite éventuellement d'une somme n'excédant pas 10 % du prix correspondant. Cette garantie de reprise peut toutefois être limitée à une période d'un an après l'achat.

Le non-respect de cette interdiction est, selon l es articles L132-19 à 20 du même code, sanctionné pénalement d'une amende maximale de 300 000 euros et/ou d'un emprisonnement de deux ans, assorties d’une possible interdiction d’exercer des fonctions publiques ou des activités commerciales.

Bien entendu, les systèmes pyramidaux apparaissent rarement sous leur forme pure. Ils profitent généralement de vides juridiques dans lesquels, au moins pour une période donnée, ils peuvent se développer. En général, les ventes pyramidales déguisées proposent une gamme de produits assez simples à produire ou à sous-traiter, généralement sans marque ou méconnus du public, ou très inhabituels ce qui rend leur valeur marchande difficile à apprécier. Le promoteur réalise la part essentielle de ses gains grâce au recrutement de nouveaux vendeurs et à leurs dépenses initiales.

Des systèmes pyramidaux célèbres 

Parmi les systèmes pyramidaux les plus célèbres, on trouve les chaînes de dons (on vous invite à faire un don et à faire tourner la chaîne), ou encore les systèmes dits de cavalerie (montage financier dans lequel le capital des nouveaux entrants est utilisé pour verser les intérêts aux précédents investisseurs). 

La « pyramide de Ponzi » dans les années 20 et, plus récemment, l’affaire Madoff, qui a laissé un trou de 50 milliards de dollars, sont emblématiques de ce système de cavalerie.  Sa première caractéristique est de compter sur l’argent des nouveaux investisseurs pour servir les intérêts promis. Les clients, satisfaits, recommandent le gérant, et c’est en cela que le système est pyramidal.

 

Des systèmes pyramidaux « déguisés »

Bien entendu, les systèmes pyramidaux apparaissent rarement sous leur forme pure. Ils profitent généralement de vides juridiques dans lesquels, au moins pour une période donnée, ils peuvent se développer. En général, les ventes pyramidales déguisées proposent une gamme de produits assez simples à produire ou à sous-traiter, généralement sans marque ou méconnus du public, ou très inhabituels ce qui rend leur valeur marchande difficile à apprécier. Le promoteur réalise la part essentielle de ses gains grâce au recrutement de nouveaux vendeurs et à leurs dépenses initiales.

Créé le 23 mai 2011 - Dernière mise à jour le 28 mars 2017
© IEFP – la finance pour tous
 
30 commentaire(s)  
Votre commentaire sera publié dès sa validation par l’équipe de lafinancepourtous.com.
L’équipe de l’IEFP, publié le 15/05/2017 10:11

Bonjour
Vous pouvez vous rapprocher de la Division de la Protection des Consommateurs du Royaume du Maroc. Leur site internet propose un service de dépôt de réclamations destinées à être orientées vers les administrations ou les associations de protection du consommateur. Voici l’adresse : http://www.khidmat-almostahlik.ma/portal/


Cordialement,
L’équipe de La finance pour tous

Jean Jacques , publié le 11/05/2017 17:21

Bonjour,récemment , Dubli a débarqué au Maroc ,et entraîne un grand monde dans son sillage ,piloté par quelques acteurs se faisant appeler SD,business associate,PPA
,est ce qu'il s'agit d'un système pyramidale ,car cela en a tout l'air ...

L’équipe de l’IEFP, publié le 30/01/2017 11:24

Bonjour,

Nous ne connaissons pas cette entité. Pour en savoir plus sur sa légalité, vous pouvez vous adresser à la DGCCRF : http://www.economie.gouv.fr/dgccrf/contacts


Meilleures salutations.

L'Equipe de Lafinancepourtous.com

Elise , publié le 29/01/2017 02:23

Est-ce que le système pyramidal Coinspace est légal ?

L’équipe de l’IEFP, publié le 16/01/2017 15:38

Bonjour,

Nous ne connaissons pas cette entreprise. Pour en savoir éventuellement plus, vous pouvez contacter la DGCCRF : http://www.economie.gouv.fr/dgccrf/contacts

Meilleures salutations.

L’Equipe de Lafinancepourtous.com

Dubai , publié le 13/01/2017 18:27

Bonjour, j'aimerais connaitre votre avis sur The green life company, d'après ce que j'ai compris en fonction de la somme que nous versons nous obtenons un set de produit a vendre plus une part du chiffre d'affaire de cette compagnie tout les mois. Mais je me demande si ces produits n'est pas juste une couverture pour caché leur système pyramidal, car il propose des bonus en fonction du nombre de filleul et etc...

L’équipe de l’IEFP, publié le 05/12/2016 15:09

Bonjour,

Il convient dans ce cas de s'adresser aux autorités locales ou à la Préfecture qui pourra vous orienter sur un service compétent sur votre territoire.

Meilleures salutations.

L’Equipe de Lafinancepourtous.com

KAWA , publié le 03/12/2016 03:46

le site que vous conseillez de la DGCCRF ne peut être contacté par mail depuis la Nouvelle Calédonie non référencé dans le listing département ou pays. Le numéro de téléphone ne doit pas fonctionner non plus depuis le territoire. Comment se renseigner pour le CFI? Merci

L’équipe de l’IEFP, publié le 16/11/2016 11:46

Bonjour,

Nous ne connaissons pas cette entité. Pour en savoir plus, nous vous conseillons de contacter Direction Générale de la Concurrence de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) : http://www.economie.gouv.fr/dgccrf/contacts

Meilleures salutations.

L’Equipe de Lafinancepourtous.com

Kaledovérité , publié le 15/11/2016 21:36

J'aimerai connaitre votre position sur CFI (Crowdfunding International) qui compte déjà 2000 adeptes en Nouvelle Calédonie. Merci.

 
institut pour l'éducation financière du public

lettre d’information MENSUELLE - ABONNEZ-VOUS !