Actionnaires et assemblées générales

Les actionnaires : qui sont-ils ? que font-ils ?

Les actionnaires d’une entreprise sont toutes les personnes, physiques ou morales, qui détiennent les actions de l’entreprise.

A ce titre ils disposent de prérogatives :

  • des prérogatives financières (principalement le droit de recevoir un dividende)
  • des prérogatives de gouvernement, c’est-à-dire le droit de se prononcer sur les grandes décisions touchant à la gestion et à l’administration de l’entreprise

Il faut distinguer les actionnaires individuels   Définition Les actionnaires individuels sont des particuliers (personnes physiques) qui investissent en bourse pour leur compte propre. Il est important de les distinguer des investisseurs institutionnels qui sont des sociétés (personnes morales) qui collectent l’épargne des particuliers et la place sur les marchés financiers.
des institutionnels. Les investisseurs institutionnels   Définition Les investisseurs institutionnels (surnommés les « zinzins ») sont des organismes qui collectent l’épargne des particuliers et qui la placent sur les marchés financiers. Il s’agit principalement des sociétés d’investissement, des caisses de retraite (fonds de pension), des banques et des sociétés d’assurance.
sont des établissements financiers (banques, compagnies d’assurance, fonds d’investissements…) qui vont, en l’espèce, investir sous forme de titres de capital (des actions). Tandis que les actionnaires individuels ne sont pas des sociétés mais des particuliers investissant en bourse pour leur compte propre. Ces derniers représentent une faible part de l’actionnariat en France et de plus la tendance est à la baisse et en particulier depuis la dernière crise financière : en 2015, on comptait environ 3,3 millions de porteurs individuels en France. Un nombre en très net recul depuis plusieurs années puisqu'il  s'élevait en 1990 à 7,2 millions.
Ce déclin est néanmoins compensé par la hausse significative de l’ actionnariat salarié. Leur nombre est estimé à 3,5 millions  contre environ un million en 2001.

A moins de déléguer entièrement la gestion de son investissement à un professionnel, un épargnant doit être prêt à faire un travail de recherche d’informations avant même d’investir en actions, afin de juger de l’opportunité de cet investissement. L’épargnant devra s’informer sur la situation de l’entreprise, sur celle de son secteur d’activité, sur sa gouvernance, consulter ses comptes, de sorte à évaluer le potentiel de profit propre à cet investissement. En effet, un investissement en actions peut générer des profits mais aussi entraîner des pertes que l’actionnaire est contractuellement tenu d’assumer.

A fortiori, une fois l’investissement décidé, un travail complémentaire devra être fait en amont des assemblées générales afin de préparer son intervention à celle-ci. Se référer à notre guide sur la préparation des assemblées générales.

Il est même conseillé de se tenir régulièrement informé de la vie de la société, pour évaluer l’évolution de la rentabilité de l’investissement en actions.

Clubs d’actionnaires

Les clubs d’actionnaires   Définition Un club d’actionnaires est une structure créée par une entreprise pour proposer divers avantages et cadeaux aux actionnaires détenant un minimum d’actions de la société. Une société se rapproche ainsi de ses actionnaires et peut espérer les fidéliser à long terme.
sont créés par les sociétés en vue de proposer des avantages et cadeaux aux actionnaires détenant un minimum d’actions. En créant un club, une société se rapproche des attentes de ses actionnaires et cela lui permet de les fidéliser à long terme. Cela se traduit notamment par des visites de sites industriels, des invitations à des avant-premières, ou encore par des réductions sur les produits de l'entreprise.

Veillez à ne pas confondre les clubs d’actionnaires avec les clubs d’investisseurs   Définition Un club d’investissement est constitué de membres qui mettent en commun une partie de leur épargne pour former un portefeuille de titres. Si les membres de ce club souhaitent constituer un capital, la motivation est aussi bien souvent pédagogique. En effet, les adhérents souhaitent découvrir ou perfectionner leur connaissance de l’économie, de la finance, de la bourse.
dont le principe est la mise en commun d’une épargne afin de constituer et de gérer un portefeuille de valeurs mobilières   Définition Une valeur mobilière est un produit financier qui peut être coté en bourse, où il devient négociable. Les valeurs mobilières sont généralement des actions (titres de capital) ou des obligations (titres de créances). Ces produits sont fongibles, c’est-à-dire qu’un titre donné aura la même valeur et les mêmes caractéristiques qu’un titre de même nature.
, mais pas forcément des actions.

Créé le 14 mai 2013 - Dernière mise à jour le 17 août 2016
© IEFP – la finance pour tous
 
0 commentaire(s)  
Votre commentaire sera publié dès sa validation par l’équipe de lafinancepourtous.com.
 
institut pour l'éducation financière du public

lettre d’information MENSUELLE - ABONNEZ-VOUS !