Hautes rémunérations en France

Depuis la crise financière de 2008, la question des hautes rémunérations est devenue un thème récurrent dans les médias. Loin de plonger la plupart des économies développées dans la récession, elle a également permis de mettre en lumière les revenus, jugés par certains comme « extravagants », « scandaleux » voire « injustes » de certains banquiers ou dirigeants. Certains salaires de grands patrons, de sportifs ou d’acteurs de cinéma, révélés par les médias, entretiennent le débat : une minorité de citoyens peut-elle gagner beaucoup quand une majorité doit se contenter de revenus qui stagnent ou qui régressent dans une phase conjoncturelle déprimée ?

À cette question, certains économistes, politiques et autres répondent que la justice sociale doit corriger les défaillances d’un système trop déséquilibré. D’autres sont plus mesurés et considèrent que l’évolution des salaires des hauts dirigeants doit être corrigée voire freinée afin de réduire les inégalités sans pour autant remettre en cause l’existence de telles rémunérations. Enfin, certains considèrent ces hauts revenus comme un état de fait qui stimule et entretient par l’investissement la croissance d’une nation.

En dehors de toute considération politique, ce dossier vise à répondre à plusieurs questions :

  • Qu’est-ce qu’une haute rémunération ?
  • À quelle catégorie de personnes s’adressent-elles ?
  • Comment ont-elles évolué ?
  • Qu’en est-il dans le reste du monde ?
  • Que dit la loi ?

Ce dossier s’appuie en grande partie sur des études réalisées par l’Insee, sur des données parues par l’observatoire des inégalités, sur des rapports parlementaires et sur des études universitaires.

Créé le 17 mai 2013 - Dernière mise à jour le 15 décembre 2015
© IEFP – la finance pour tous
 
2 commentaire(s)  
Votre commentaire sera publié dès sa validation par l’équipe de lafinancepourtous.com.
medniang , publié le 16/09/2016 21:43

cordialement

Jojo , publié le 27/10/2014 10:22

Pédagogique et intéressant! Bravo!

 
institut pour l'éducation financière du public

lettre d’information MENSUELLE - ABONNEZ-VOUS !