Est-il possible de déduire de mes impôts les travaux effectués dans un logement qui n’est pas encore en location ?

la finance pour tous

Question

Je voudrais faire des travaux dans un appartement vacant depuis plusieurs années, mais provisoirement occupé par un de mes neveux. L’objectif à terme d’un ou deux ans est de louer cet appartement. Pourrai-je déduire ces travaux de mes revenus fonciers ?

Par Baudoin

Réponse

En principe, seules les dépenses et charges afférentes à un logement en location sont déductibles des revenus locatifs. Et pour déduire ces frais, il est nécessaire d’opter pour le régime d’imposition réel, ce choix étant appliqué obligatoirement pour une durée de 3 ans, plutôt que le régime du micro-foncier, qui procure un abattement de 30 % (destiné à couvrir l’ensemble des charges du bien).

Toutefois, l’administration fiscale vous permet de déduire les dépenses de réparation, d’entretien et d’amélioration réalisées dans votre appartement avant qu’il soit loué. Vous devrez remplir une déclaration de revenus fonciers n°2044 et expliquer votre intention de mettre en location ce logement une fois les travaux terminés. Si vous déclarez en ligne, un cadre « Informations » vous permet d’exprimer cette intention.

Vous devez en principe louer votre appartement vacant immédiatement après l’achèvement des travaux. A défaut, vous devez être en mesure de prouver que vous avez entrepris les démarches nécessaires pour trouver un locataire.

Si vous ne justifiez pas de votre intention de louer, vous serez considéré comme disposant de la jouissance du bien. La déduction des dépenses de travaux effectuées sur ce logement pourra être remise en cause.

0 commentaire

Commenter