Est-on pauvre avec 1 000 euros par mois ?

la finance pour tous

Pauvreté, richesse, il s’agit de concepts variables dans le temps et l’espace. Si au niveau international, on a choisi une définition simple qui permet les comparaisons (selon la Banque Mondiale, on est pauvre à moins d’1,90$ par jour et par personne), en France et en Europe, on définit le seuil de pauvreté en fonction du revenu médian, il s’agit donc d’une notion relative qui, de surcroît, en France, se combine avec la notion d’unités de consommation. Nos explications dans une vidéo réalisée en partenariat avec l’Insee et Datagora.

Il y aura donc toujours des pauvres, puisque par définition, il y aura toujours un revenu médian (qui divise la population en deux parties égales).

Mais comment la taille des ménages affecte-t-elle le niveau de vie ?

Défini à l’échelle d’un ménage, le niveau de vie est calculé comme le rapport entre le revenu disponible et la taille du ménage. Le revenu disponible est constitué de l’ensemble des revenus du ménage, amputés des impôts et cotisations sociales.
La taille du ménage correspond au nombre d’unités de consommation. L’INSEE considère que le premier adulte d’un ménage équivaut à une unité de consommation, que toutes les autres personnes de 14 ans et plus comptent pour 0,5 et que, enfin, les enfants de moins de 14 ans représentent 0,3 unité chacun.

En France, en 2017, le niveau de vie médian est de 1735 euros par mois. Il était de 1458 euros en 1996.

Niveau de vie inférieur à 1000 €

Etre pauvre ne renvoie pas à la même réalité selon la société considérée. Pour prendre ce fait en compte, la pauvreté est définie de manière relative : le seuil de pauvreté par unité de consommation correspond ainsi à 60 % du niveau de vie médian.
Ainsi, toute personne dont le niveau est de vie est inférieur à 1041 euros par mois est considérée comme pauvre en France en 2017. Mais dans le cas d’une famille, on est pauvre, même en gagnant beaucoup plus !

Prenons l’exemple d’un ménage composé d’un couple avec deux enfants, respectivement de 12 et 15 ans, touchant après prélèvements des impôts et cotisations sociales 2 300 euros par mois.

Le nombre d’unités de consommation de ce ménage est de 2,3.
Le niveau de vie de ce ménage est donc de 1000 euros par mois (2300/2,3), inférieur donc au seuil de pauvreté de 1041 euros par mois.

Ce ménage est donc considéré comme pauvre.

Et vous, où vous situez-vous ? Faîtes le test avec le calculateur de niveau de vie disponible sur notre site. Il permet à tous de calculer son niveau de vie et ainsi de se situer dans la distribution.

    22 commentaires sur “Est-on pauvre avec 1 000 euros par mois ?”
    1. En cette période de crise économique, être pauvre est encore plus compliquée.

      J’ai un bac +5 et je suis au rsa. Je cherche du travail depuis 1 an mais rien. Je postule partout que ce soit dans mon domaine (webmarketing) ou non (hôtesse d’accueil, secrétariat, usine). Je me sens complètement inutile et inembauchable, trop diplômée ou pas assez d’expérience c’est au choix.

      Après une séparation l’année dernière avec mon conjoint, j’ai conservé notre logement. Le rsa ne couvre pas le montant du loyer. Je vis donc avec ma fille une semaine sur 2 sur mes économies. Impossible de changer de logement car là où je vie il n’y a que de la location saisonnière. Impossible de changer de lieu car nous sommes en garde partagée avec le papa. Je me retrouve donc dans une impasse où je me retrouve seule avec ma fille dans un logement trop cher et et sans revenus.

      Je n’aurais jamais cru me retrouver dans une telle situation et pourtant j’y suis et malheureusement sans solution. Être pauvre peut arriver à tout le monde et très vite.

    2. Actuellement en formation à domicile, je gagne 652 €/mois payés par Pole emploi. Ayant changé de catégorie de « chômeur « , la CAF m’a recalculée mes droits :0€!!! Naturellement, je l’ai appris du jour au lendemain !
      Mon ex mari me verse 120€ de pension chaque mois. J’ai un loyer de 657€.
      652+120+271(APL)-657 = crève et ferme là !
      Je n’ai mm pas de quoi payer le train à ma fille pour qu’elle se rende à l’internat et à peine de quoi mettre de l’essence dans ma voiture pour allez chez la kiné ou le médecin (je suis invalidée par une méchante blessure au dos suite à un accident de voiture et on vient de me diagnostiquer une fibromyalgie!)
      Voilà le quotidien de la France d’en bas. On ne peut mm pas me reprocher de profiter ou d’abuser du système, je n’ai le droit à rien! Je suis une formation pour être sûre de trouver un emploi. Mais cette formation dure 10 mois, j’en suis 3 mois. Imaginez comment vont être mes demains!!!
      Bien sûr, je passe sur les pénalités de retard des très nombreuses factures que je n’arrive pas à payer ni des excessifs frais bancaires parce que je suis constamment à découvert !
      Bref…..

      1. Bonjour,

        Merci pour votre témoignage ! Vous pouvez vous rapprocher de votre Caf afin de vérifier que vous n’avez plus le droit à une aide.

        Meilleures salutations,

        L’Equipe de Lafinancepourtous.com

    3. Bonjour
      ce n’est pas possible de vivre avec 1000 euros par mois il faut payer l’eau l’électrécité certaine personne le loyer ,taxe fonciére pour les personnes qui ont une petite villas, l’assurance de la maison l’audiovisuel de la télévision l’entretien du logement ou de sa maison ,partie mutuelle santé à payer la nourriture le chauffage qui est très cher si on fait un calcul taxe fonciére 600euros par an assurance maison 48 euros par mois mutuelle santé 78 euros par mois ,50 euros par mois 116.66 par mois de chauffage entretien de la maison peinture entretien photovoltaiques , entretien jardin nourriture par mois pour une personne rien que pour le logement et chauufage 400 euros par mois ,il reste 600 euros pour manger et pour les produits d’entretrien les fins de mois sont difficile

      1. Bonjour,

        Merci pour votre témoignage ! Il vient confirmer, s’il en était besoin, la difficulté de vivre avec 1000 euros par mois.

        Meilleures salutations,

        L’Equipe de Lafinancepourtous.com

    4. Une erreur de calcul semble s’etre glissée dans votre page 2 ADULTES=2 unités, 1 ENFANT de plus 14 ans=0,5 1 ENFANT de moins de 14 ans= 0,3, pou rmoi 2+0,5+0,3=2,8 et vous trouvez 2,3. POURQUOI ?

      1. Bonjour,

        La confusion provient du fait qu’un couple est équivalent à 1,5 unité de consommation. En effet, seul le premier adulte d’un ménage compte pour une unité et toutes les autres personnes de 14 ans et plus comptent pour 0,5. Ainsi, le nombre d’unités de consommation d’un ménage composé d’un couple avec deux enfants, respectivement de 12 et 15 ans, est bien de 2,3. Nous avons corrigé la formulation de notre article pour clarifier ce point.

        Meilleures salutations,

        L’Equipe de Lafinancepourtous.com

    5. bonjour si je regarde le Barème 95% des français gagne plus que moi je suis donc (très pauvre) mais pourtant je ne le ressent pas. je paie tous les mois mon crédit de la maison je ne suis jamais a découvre, je mange uniquement des produits bio et je ne me prive pas je par en vacance tous les ans avec les enfants.
      (je n’ai reçu aucun héritage ou aide familiale) le tous est de savoir vivre sans êtres dans la société de sur consommation que nous font miroiter les 5% qui gagne 95% de plus que les autres français j’ai pas de crédit sur ma voiture pas de nouveaux téléphone a 1000€ tous les ans je fait mon jardin et je n’acheter aucun plat tous prêt. quand je veux qu’elle que chose je peux me l’acheter il ne faut pas se prendre au piège de la pub qui vous fait croire que vous avez a tous prix besoin du dernier gadget a crédit vive simplement de ce que vous avez besoin et non de ce les multi national on besoin
      je me sens très heureux dans ma vie et je ne ressent aucune manque de cois que se soie cordialement

      1. Bonjour,
        Et merci pour votre témoignage. D’après celui-ci, vous faîtes partie des 5 % de la population touchant un salaire net inférieur à 1 191 euros par mois. Cela vous place, statistiquement, en dessous du seuil de pauvreté tel que calculé par l’INSEE, à savoir 60 % du revenu médian. Vous ne ressentez pas une telle pauvreté, ce qui témoigne de l’écart existant parfois entre un indicateur économique et la réalité qu’il mesure. Toutefois, votre cas particulier ne doit pas occulter la réalité de la pauvreté en France : vivre avec moins de 1200 euros par mois demeure une véritable gageure. Que l’on pense au logement notamment : un tel revenu rend extrêmement délicate l’achat ou la location d’un bien dans de nombreuses villes de l’Hexagone…
        Meilleures salutations,
        L’Equipe de Lafinancepourtous.com

      2. Vous avez raison mais la demande est differente à 20 ans loyer et telephonne,ordinnateur,imprimante +cartouchesencre + abonnement+ habit etc à
        30 ans on aimerai avoir une voiture en bon état un enfant une maison..
        65 ans on est fatigués on fait la manche

        1. Bonjour,

          Lorsque l’on raisonne en termes de niveaux de vie, on le fait « en net ». En effet, la détermination du niveau de vie repose notamment sur le revenu disponible, à savoir l’ensemble des revenus du ménage, amputés des impôts et cotisations sociales.

          Meilleures salutations,

          L’Equipe de Lafinancepourtous.com

    6. comme disait notre très regretté Coluche :
       » eh ben, ils vont être contents les pauvres de savoir qu’ils habitent dans un pays riche »
      damned
      Noé

    7. Ils considèrent que l’interventionnisme de l’état et sa générosité au niveau des prestations sociales pour les smicars sont une richesse.
      Le socialisme se subtitue à la recherche de richesse par le travail.

      1. D’autant plus que l’on a énormément de travail à faire ! Transition écologique, dépolution des océans, régénérescence des écosystèmes, préservation des espèces en voie de disparition, mise en place d’un état providence avec assurance santé garantie pour tous, écoles et universités gratuites, bienveillance vis-à-vis de nos anciens et de nos déshérités… oui ! il y a du travail ! du VRAI !

        Et en passant, stopper net les bullshit jobs du secteur privés… Les trucs absurdes et inutiles qu’on s’oblige à faire et à produire au nom de la rentabilité. Genre obsolescence programmée, et créer des problèmes pour vendre des solutions.

    8. Bonjour, la remarque qui se situe en dessous de la vidéo « il y aura toujours des pauvres » n’est pas exacte au regard du mode de calcul du taux de pauvreté que vous expliquez bien dans votre vidéo.
      Il est en effet possible que personne ne se situe en dessous du seuil de pauvreté, on aurait donc la moitié des personnes ayant les revenus les plus faibles qui se situeraient entre le seuil de 60% du revenu médian et le revenu médian lui-même. Dans ce cas, on aurait bien un taux de peuvreté de 0%.

      1. Puisque le seuil de pauvreté correspond à 60 % du niveau de vie médian, il existe effectivement une possibilité « technique » que le taux de pauvreté soit égal à 0 %. Il s’agit toutefois d’un cas extrême et assez peu réaliste correspondant à une société très égalitaire. Il est également fort probable que dans une telle société, la notion de pauvreté soit définie de manière alternative.
        Meilleures salutations,
        L’Equipe de Lafinancepourtous.com

22 commentaires

Commenter