Le calcul des évolutions : moyenne ou glissement ?

la finance pour tous

Il est possible de tomber sur plusieurs chiffres exprimant des indicateurs similaires tels que le taux de croissance. Gonflement des chiffres ? Statisticiens à la dérive ? Non : seulement des méthodes de calculs qui diffèrent, on vous explique tout !

En 2017, les prix à la consommation – mesurés par l’indice des prix à la consommation de l’INSEE – ont augmenté de 1,0 % par rapport à 2016. Mais l’INSEE, avec le même indice a également publié le chiffre de 1,2 % qui représente l’évolution des prix en glissement annuel en décembre 2017.

Même chose pour la croissance de la production nationale (PIB). En 2017, le PIB a-t-il augmenté de 2,4 % ou de seulement 2,2 % ? A partie de mêmes données, les résultats peuvent varier en fonction des calculs effectués. Le plus souvent, on n’obtient pas le même résultat selon que l’on calcule l’évolution en glissement ou en moyenne. Une évolution en glissement compare une donnée (prix, PIB etc.) entre le début et la fin de la période considérée. L’évolution en moyenne annuelle compare la donnée moyenne d’une période à la donnée moyenne de la période précédente.

Imaginons que le PIB trimestriel évolue de la façon suivante : Indice 100 en N0T4 (N = année, T = Trimestre)

Période

PIB

N0 T4

100

N1 T1

101

N1 T2

102

N1 T3

103

N1 T4

104

N2 T1

105

N2 T2

104

N2 T3

104

N2 T4

103

Représenté par le graphique suivant :

Evolution du PIB

Le PIB moyen est :

  • 102,5 pour l’année N1 (101+102+103+104) /4 et

  • 104 pour l’année N2 (105+104+104+103) /4

Calculé en moyenne, le PIB affiche en N2 une croissance de 1,5 % par rapport à N1 (104 – 102,5)/102,5. Calculé en glissement le PIB affiche fin N2 un recul de 1 % par rapport à fin N1 (103-104)/104.

L’usage simultané des deux indicateurs est en général utile. Le calcul en moyenne ne donnant pas d’information sur les évolutions cycliques à l’intérieur des périodes considérées.

Mais attention à conserver une cohérence dans les calculs. Si l’on veut calculer l’évolution du pouvoir d’achat, il faut utiliser la même méthode pour calculer d’une part l’évolution des revenus et d’autre part celle des prix. Or l’évolution des revenus est le plus souvent établie en moyenne et l’évolution des prix en glissement. Il n’est donc pas correct de calculer l’évolution du pouvoir d’achat en faisant le ratio de ces deux évolutions.

    3 commentaires sur “Le calcul des évolutions : moyenne ou glissement ?”
    1. Bonjour,
      Pour le calcul en glissement, vous prenez les valeurs en N2T1 et N2T4 (105 et 103). Pourquoi? Pourquoi ne pas prendre les valeurs en N1T4 et N2T4 (104 et 103), ce qui semblerait plus logique?

      1. Bonjour,
        Nous vous remercions de votre lecture attentive. Quelques erreurs s’étaient effectivement glissées dans notre article. Celui-ci est dorénavant à jour.
        Meilleures salutations
        L’équipe de lafinancepourtous.com

3 commentaires

Commenter