ISF 2017 : barème d’imposition

la finance pour tous

L’impôt de solidarité sur la fortune (ISF) a été supprimé en 2017, pour être remplacé par l’Impôt sur la Fortune immobilière (IFI).
Rappel des principales caractéristiques de cet impôt.

L’ISF s’appliquait aux patrimoines des particuliers dont la valeur nette taxable était supérieure à 1,3 M€. 

Le  barème de l’ISF au titre de l’année 2017

Fraction de la valeur nette taxable du patrimoine au 1er janvier 2017

Taux applicable

Jusqu’à 800 000 €

0 %

De 800 000 € à 1 300 000 €

0,5 %

De 1 300 000 € à 2 570 000 €

0,7 %

De 2 570 000 € à 5 000 000 €

1 %

De 5 000 000 € à 10 000 000 €

1,25 %

Au-delà de 10 000 000 €

1,5 %

Vous n’êtes redevable de l’ISF que si votre patrimoine net dépasse 1,3 M€ mais alors, la partie comprise entre 800 000 € et 1 300 000 € est taxée…

Un mécanisme de décote

Les personnes déclarant un patrimoine net taxable compris entre 1, 3 millions d’euros et 1,4 millions d’euros bénéficient d’une décote qui réduit le montant de l’ISF calculé selon le barème en vigueur.Le montant de la décote est égal à : 17 500 euros – (valeur nette taxable du patrimoine x 1,25 %)

Plafonnement global des impôts

L’ISF est plafonné en fonction du montant cumulé des impôts : impôt sur les revenus de 2015 et ISF 2016 ne doivent pas dépasser 75 % des revenus perçus en 2015. En cas de dépassement, la différence est retranchée du montant de l’ISF.

0 commentaire

Commenter