Finance durable

Les notions que nous regroupons sous le terme de « Finance Durable » recouvrent une démarche éthique qui cherche à donner du sens à la finance.

La finance durable

Trois formes de la « finance durable » sont ici traitées :

  • L’ Investissement Socialement Responsable qui correspond à une démarche d’investissement prenant en compte des considérations liées à l’environnement, aux questions sociales, éthiques et à la gouvernance, en complément de critères financiers.
  • La Finance Solidaire, qui repose sur engagement exclusivement social. Les entreprises ou les oeuvres bénéficiaires de cette épargne exercent des activités à forte utilité sociale, consistant par exemple à insérer des personnes en difficulté. Certains fonds étiquetés « finance solidaire » sont également ISR.
  • Et enfin, le microcrédit, qui vise à lutter contre la précarité en finançant les projets des plus démunis

Même si la « finance durable » demeure encore marginale par rapport aux formes d’épargne plus traditionnelles, les ménages et institutions françaises portent un intérêt croissant à la nature des projets qu’ils financent.

Créé le 10 mars 2011 - Dernière mise à jour le 12 septembre 2016
© IEFP – la finance pour tous
 
2 commentaire(s)  
Votre commentaire sera publié dès sa validation par l’équipe de lafinancepourtous.com.
L’équipe de l’IEFP, publié le 17/10/2013 10:02

Bonjour,

La finance durable est une composante de l'économie sociale et solidaire (ESS).
Ce secteur se définit comme une "économie qui a du sens", portée des valeurs fortes ( solidarité, altruisme, partage...) par opposition à l'économie traditionnelle, préoccupée par la maximisation des profits et par la rentabilité. C'est la recherche d'une "autre forme "d'entreprendre, avec un mode de gouvernance plus participatif et fondée sur une démarche éthique.

L'ESS, dont le périmètre a été défini par l'INSEE, est composée d'associations, de coopératives, de mutuelles et fondations qui sont le plus souvent implantés localement , pour des actions à forte utilité sociale ( lutter contre l'exclusion, aides à la personne...) .
Depuis 1980, ce secteur se réfère à une Charte de l'économie sociale ,qui définit les contours et les ambitions de leur action.

L'ESS regroupe 3 secteurs :

- l'investissement social et responsable (ISR) est un investissement qui est réalisé dans des activités liées aux question sociales, à l'environnement....
D'après les statistiques européennes, l'ISR représente 5000 milliards d'euros en 2011.En France, il existe 300 fonds ISR proposés (contre 5000 OPCVM) ce qui représente environ 120 milliards d'euros, réalisés à 70 % par des investisseurs institutionnels.

- la finance durable. Les entreprises qui bénéficient de ce type de financement sont celles qui développent des activités à forte utilité sociale,, par exemple créer une association dans un quartier pour insérer des personnes en difficulté. Là aussi, c'est une finance qui se veut éthique et responsable. Elle reste marginale mais en croissance rapide car les ménages portent un intérêt croissant à la nature des projets que leur épargne finance.

- le microcrédit qui permet aux plus démunis de bénéficier de crédits à taux faibles, avec des aménagements ensuite pour le remboursement.
Les banques ont quasiment toutes développé un service de microcrédit. Concrètement, ce sont souvent des artisans qui ont recours à ce type de crédit pour acheter du matériel pour leurs activités.

Meilleures salutations.

L'Equipe de Lafinancepourtous.com

la reine de la finance , publié le 15/10/2013 20:39

quel est le lien entre finance durable et économie sociale et solidaire ?

Noter cet article
  • Actuellement 2.5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Moy : 2.5

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

       
ARTICLES LIÉS
 
institut pour l'éducation financière du public

lettre d’information MENSUELLE - ABONNEZ-VOUS !