PRATIQUE

Attention aux offres mirifiques…

Chacun de nous se voit proposer, par le biais de courriers électroniques non sollicités (spams), sur Internet ou encore par voie postale, des produits financiers affichant des rendements particulièrement attrayants, atteignant parfois les 10 % par an, voire plus. Face à des taux d’intérêt aujourd’hui très bas, certains épargnants sont tentés de vouloir gagner plus… La prudence s'impose face à ce type d'offres.

Les risques

Vous courez le risque de perdre votre mise, voire davantage, en investissant sur des produits complexes ou atypiques. Vous pouvez même être victime d’escroquerie si votre argent n’est pas réellement investi sur les supports décrits.

Toutes les offres mirifiques ne sont pas nécessairement frauduleuses. Le produit peut être tout à fait autorisé et distribué par des entreprises agréées mais habilement présenté sous des dehors très favorables alors qu’il s’agit d’un produit incompréhensible et dangereux qui peut vous faire perdre tout votre capital, voire davantage lorsqu’il a un fort effet de levier   Définition Effet démultiplicateur lié à la possibilité de verser une somme très réduite pour espérer gagner un montant très important (éventuellement plusieurs centaines de fois supérieur). Sur les marchés financiers, les produits dérivés sont des instruments à fort effet de levier. S'ils permettent d'accroître la probabilité de gains très importants, ils engendrent également des pertes symétriques, qui peuvent être très supérieures aux capitaux engagés. Dans une moindre mesure, l'endettement produit également un effet de levier, égal au rapport entre la somme investie et le capital utilisé pour financer l'investissement.
.

Il y a des degrés dans l’escroquerie, le risque maximum provenant des offres faites par des sociétés non agréées en France. Ces investissements risquent de vous faire perdre tout ou partie de votre argent investi. Or, si vous vous êtes engagé auprès d'un tel organisme, vous disposerez d'une protection bien moindre et il est probable qu'aucun recours ne vous permette de récupérer votre argent.

Les arnaques les plus fréquentes

  • Les conseils en investissement sur le marché de gré à gré américain : une société vous propose d'investir dans un titre américain (mais ce pourrait être un titre suisse ou chinois) qui devrait prochainement monter grâce à l'annonce d'une bonne nouvelle. Le cours monte, grâce à l'argent des particuliers démarchés, puis les faux investisseurs revendent leurs titres et vos actions redescendent au cours précédent, voire inférieur.
  • Les « programmes d'investissement à haut rendement » : des sociétés, le plus souvent enregistrées dans des paradis fiscaux   Définition Territoire offrant un régime fiscal très favorable pour attirer des capitaux étrangers. Au sens strict, ne sont compris dans cette définition que les Etats totalement opaques et non coopératifs. 
    , vous proposent des placements à haut rendement garanti et sans risque. Toutes les transactions se feront sans contact physique et d’anciens investisseurs vous recommandent même le produit. La société vous verse dans un premier temps les rendements escomptés (grâce à l'argent des nouveaux déposants), vous incitant à réinvestir, jusqu'au jour où la société disparaît avec votre argent.
  • Très proche, la pyramide de Ponzi. Un initiateur invite de nouveaux membres à effectuer une dépense initiale, plus ou moins importante. Il recrute lui-même d’autres investisseurs ou invite chacun des investisseurs à recruter à leur tour de nouveaux entrants dont les versements serviront à rémunérer en priorité les premiers investisseurs et ainsi de suite.
    L’affaire Madoff a été l’une des belles escroqueries à la Ponzi. Bernard Madoff avait pignon sur rue, cependant les dépôts de ses clients n’étaient pas réellement investis sur les marchés mais servaient seulement à rémunérer les premiers clients. Dans ce genre d’arnaque, les premiers clients qui se sont retirés avant l’effondrement de la pyramide, sont satisfaits, car ils ont effectivement perçu une rémunération très satisfaisante. En revanche, lorsque la pyramide est découverte, les derniers arrivés peuvent perdre la totalité de leur mise.
  • Les ventes pyramidales : ce système est fondé sur le recrutement de nouveaux adhérents, attirés par des témoignages attrayants faisant miroiter des gains mirifiques et convaincus de recruter à leur tour de nouveaux clients. 
  • Le phishing : cette arnaque sophistiquée apparaît peu à peu en Europe. Les pirates vous adressent un courriel reproduisant la présentation officielle d'une banque (il peut donc s'agir de la vôtre !) vous demandant de confirmer vos coordonnées bancaires pour des raisons de sécurité. Il vous suffit de cliquer sur le lien proposé, qui renvoie sur un site imitant celui de la véritable banque. Une fois vos coordonnées enregistrées, il est facile aux pirates de vider votre compte bancaire. Pour contourner cette arnaque, ne cliquez pas sur le lien proposé mais rendez-vous sur le site de votre banque par l'adresse habituelle. En cas de doute contactez votre agence. Le fraudeur peut aussi se faire passer pour une autorité de régulation supposée réclamer de l’argent pour vous aider à régler votre différend avec un prestataire. Ou pour votre employeur censé vous donner instruction de virer une certaine somme sur un compte bancaire. Ne répondez jamais positivement à ce genre d’offre ! Et scrutez les adresses mail qui ressemblent à des adresses de proches mais vous demandent de l’argent !

L’affaire Aristophil

La société Aristophil achetait des manuscrits (aux enchères ou directement auprès de particuliers), pour un certain prix, créait ensuite des lots virtuels qu’elle revendait à des prix 10 à 20 fois supérieurs aux œuvres achetées sur le marché. Elle promettait à ses clients des rendements élevés et un produit liquide   Définition Un actif est liquide s'il peut être acheté ou vendu rapidement et faire l'objet d'une grande quantité de transactions sans que cela ait d'effet majeur sur les prix.
 en laissant croire qu’elle pourrait racheter les parts ainsi créées à tout moment. Cela s’apparente à une pyramide de Ponzi puisque les nouveaux entrants dans le schéma ont permis de payer les intérêts perçus par les premiers investisseurs. Résultat : quelques années plus tard, liquidation de la société, nombreuses mises en examen et préjudice chiffré à au moins 700 millions d’euros. 

Internet et les produits hautement risqués

  • Le Forex est le marché des changes (FOReign EXchange en anglais). C’est un marché de de gré à gré, c’est-à-dire non organisé, où les échanges se font directement entre vendeurs et acheteurs. Des sites internet vous proposent de miser sur le marché des changes et mettent à votre disposition différents outils spéculatifs.
  • Attention ! Car au-delà des risques de pertes important, de nombreux intermédiaires ne sont pas agréés par l’Autorité des marchés financiers, qui met à jour régulièrement sa  liste de sociétés non autorisées.
  • La loi relative à la transparence, à la lutte contre la corruption et à la modernisation de la vie économique du 9 décembre 2016 interdit la publicité pour des plateformes internet qui proposent des instruments financiers potentiellement très risqués pour les particuliers, et ce, quel que soit le marché (Forex, matières premières, actions…) ou les produits (CFD, options binaires)

Les précautions à prendre

1) Vérifiez toujours que l'organisme qui vous démarche est agréé auprès de l'Autorité des Marchés Financiers (AMF) et que le produit proposé est lui aussi agréé. Vous trouverez ces listes sur le site de l'AMF, qui recense également les sociétés opérant illégalement et publie plusieurs alertes par an.

2) Ne fournissez jamais vos coordonnées bancaires à un site inconnu et notamment à une banque ou une autorité de régulation qui ne vous demanderont jamais vos coordonnées.

3) Ne croyez pas aux moyens simples et sans risque de gagner de l'argent (loteries auxquelles vous n'avez pas participé, transferts d'argent passant par votre compte sur lesquels vous toucheriez des commissions, emplois très attractifs et sans qualification). Dans tous les cas l'objectif est d'obtenir vos coordonnées bancaires et/ou de vous soutirer de l'argent en prétextant des frais.

En cas de doute, contactez le service  "Epargne Info Service" de l'AMF qui répond à toutes les questions du public sur les produits d'épargne

De même aucun produit financier ne permet d'obtenir des rendements élevés sans risque, particulièrement à court terme.

Créé le 23 février 2010 - Dernière mise à jour le 28 mars 2017
© IEFP – la finance pour tous
 
0 commentaire(s)  
Votre commentaire sera publié dès sa validation par l’équipe de lafinancepourtous.com.
 
institut pour l'éducation financière du public

lettre d’information MENSUELLE - ABONNEZ-VOUS !