PRATIQUE

L'assurance emprunteur du prêt immobilier

L’ « assurance emprunteur » garantit votre prêt immobilier, c’est-à-dire vous prémunit contre trois risques principaux de défaillance de remboursement : invalidité, incapacité et décès. Parfois même, elle peut couvrir un quatrième risque : la perte de votre emploi. Elle évite aussi de transmettre la dette à vos héritiers en cas de décès. Et elle vous est demandée par votre établissement bancaire car c’est pour lui une garantie.

Une quasi obligation d’assurance

Il ne s’agit pas d’une obligation légale à proprement parler, mais il faut savoir que les banques sont en droit de l’imposer et qu’en pratique, une banque ne vous accordera un crédit immobilier que si vous bénéficiez d’une assurance décès-invalidité ou bien alors si vous êtes en mesure de lui fournir des garanties alternatives (portefeuille de valeurs mobilières, autre actif immobilier, caution…).

Créé le 03 mars 2009 - Dernière mise à jour le 19 décembre 2016
© IEFP – la finance pour tous
 
25 commentaire(s)  
Votre commentaire sera publié dès sa validation par l’équipe de lafinancepourtous.com.
L’équipe de l’IEFP, publié le 19/12/2016 12:17

Bonjour,

Il convient pour cela de contacter chacun des assureurs sélectionnés et de discriminer chaque garantie proposée en fonction des vos intérêts.

Meilleures salutations.

L’Equipe de Lafinancepourtous.com

ericlgl29 , publié le 18/12/2016 10:07

Bonjour
comment comparez des assurances de credit a pretstaions équivalents? c est tellement la jungle merci

L’équipe de l’IEFP, publié le 03/11/2016 12:40

Bonjour,

Il convient de vous retourner vers votre assureur et/ou votre banque pour en savoir plus sur votre situation. Si nécessaire, vous pourrez vous retourner de manière amiable ou judiciairement contre eux à condition que vous ayez parfaitement respecter la procédure en vigueur.

Meilleures salutations
L’Equipe de Lafinancepourtous.com

steph , publié le 02/11/2016 18:35

Bonsoir, j'ai souscrit un crédit immo avec une assurance externe à la banque. Aujourd'hui je sollicite mon assureur car je suis en maladie. il trouve mon dossier mais aucun prelevement n'a été mis en place depuis ma souscription. Ai je un recours? Et si j'en parle à ma banque vont ils m'obliger à vendre mon bien?

jmo1312 , publié le 28/09/2016 09:33

RE bonjour
Après vérification auprès de la compagnie d'assurance censée m’assurer, je suis inconnu : donc pas assuré pour mon prêt immobilier.....

L’équipe de l’IEFP, publié le 27/09/2016 11:08

Bonjour,

En premier lieu, vous devez contacter votre assureur afin de savoir ce qu'il en est exactement. Ensuite, vous pourrez agir en conséquence. N'hésitez pas à relire votre contrat de prêt pour vous assurer de la présence de l'assurance-emprunteur.

Meilleures salutations
L’Equipe de Lafinancepourtous.com

jmo1312 , publié le 27/09/2016 09:35

bonjour
J'ai souscrit un prêt immobilier en 2008 avec assurance sur 100% sur 2 têtes avec deux assurance différentes. A l'occasion d'une sollicitation pour une renégociation de prêt, je m'aperçoit que mon banquier à omis de prélever une des deux assurances. Celle ci apparait bien sur les caractéristiques du prêt, mais pour une raison que j'ignore celle ci n'a jamais été prélevée.
question : suis je assuré ?
dois je payer les primes non réclamées ?
mon banquier a t il une part de responsabilité ?
Suis je responsable de n'avoir rien vu ?
Que dois je faire ?
merci pour vos réponses.

L’équipe de l’IEFP, publié le 19/09/2016 11:31

Bonjour,

Vous pouvez effectivement en avertir l'ACPR. Vous devriez également saisir le médiateur de cette banque afin de faire valoir vos droits éventuels.
Meilleures salutations
L’Equipe de Lafinancepourtous.com

steph , publié le 16/09/2016 22:37

Vous êtes un organisme sérieux qui fait autorité, pouvez-vous faire la liste des arguments mensongers des banques pour refuser ou freiner la substitution d'assurance

steph , publié le 16/09/2016 19:23

Bonjour, ma banque m'impose des frais de substitution d'assurance (durant la 1ère année) au motif que l'assurance initiale est une assurance externe. Je sais que c'est illégal mais que faire s'il persiste dans cette position. Il s'agit du Crédit Foncier, cette banque est très malhonnête et je compte en référer à l'APCR.

 
institut pour l'éducation financière du public

lettre d’information MENSUELLE - ABONNEZ-VOUS !