Label Greenfin

la finance pour tous

Objectif : mobiliser une partie de l’épargne au bénéfice de la transition énergétique et écologique.

  • Nombre de fonds labellisés (20) : 62
  • Montant des actifs gérés par ces fonds : 17 Mds d’euros

Créé en 2015, au moment de la COP 21, sous le nom « Transition énergétique et écologique pour le climat » (TEEC), le label Greenfin permet de placer son argent dans des fonds d’investissement qui prennent en compte la transition écologique et énergétique.

Critères du label Greenfin

Label GreenfinComme son nom ne l’indique pas, ce label a été créé par le ministère de la Transition écologique et solidaire. Il vise à garantir la qualité verte des fonds d’investissement de toute nature. Ses grandes lignes sont définies par un comité du label qui réunit toutes les parties prenantes et est présidé par le ministère. Ensuite, concrètement, le label délivré par l’un des trois organismes suivants : Novethic, EY France et Afnor certification.

Activités durables et activités exclues

Pour obtenir le label, un fonds d’investissement doit justifier qu’il mobilise un pourcentage majoritaire de ses actifs dans des activités durables qui entrent dans huit catégories :

Label Greenfin

Les fonds labellisés ne doivent pas seulement investir dans des activités durables mais également exclure les investissements dans les énergies fossiles et dans le nucléaire.

Critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG)

Les fonds d’investissement doivent mener une veille active sur les controverses environnementales (E), sociales (S) et de gouvernance (G) sur les actifs présents dans leur portefeuille de titres. Lorsqu’une entreprise connaît une controverse, elle peut perdre de son poids dans le portefeuille d’investissement ou bien en être exclue.

Label Greenfin : évaluation des impacts positifs

Enfin, la labellisation engendre une analyse des résultats, une sorte de « retour sur investissements écologiques » : en quoi ces derniers ont-ils eu des impacts positifs sur la transition énergétique et écologique ? Pour cela, le fonds doit publier un reporting et des indicateurs de mesure concernant les répercussions de ses choix de portefeuille dans au moins l’un de ces quatre domaines :

  • le changement climatique ;
  • l’eau ;
  • les ressources naturelles ;
  • la biodiversité.

Avantages du label Greenfin

Le label Greenfin : utile pour les investisseurs et les épargnants…

Le label Greenfin donne lieu à plus de transparence et permet aux investisseurs institutionnels– sociétés de gestion, banques, assurances – et aux épargnants de placer leur argent sur des fonds qui prennent en compte la transition énergétique et écologique.

De plus, dans le cadre de la loi Pacte, les épargnants seront bientôt incités à choisir des placements responsables via les offres des assureurs. Dès 2020, les contrats devront intégrer dans leur offre de supports d’investissement au moins une unité de compte labellisée investissement socialement responsable (ISR), solidaire ou verte.

… mais aussi pour les fonds labellisés

Les fonds d’investissement dotés de ce label émettent un signal pour les investisseurs qui se préoccupent des questions d’écologie et de transition énergétique, cela leur donne une meilleure visibilité auprès des épargnants.

0 commentaire

Commenter