Niveau et composition des revenus moyens en France

la finance pour tous

Moyennes, écarts, inégalités, définitions… ce décryptage récapitule les informations essentielles concernant les revenus des Français.

Ménage, revenu disponible et niveau de vie : quelques définitions

En comptabilité nationale, tenue en France par l’Institut National de la Statistique et des Études Économiques (INSEE), on parle de ménage pour désigner la famille ou le foyer. Plus généralement, un ménage regroupe l’ensemble des personnes occupant un même logement.

Quant au revenu disponible calculé par l’INSEE, il comprend l’ensemble des revenus (salaires, traitements, revenus du patrimoine) et des prestations sociales reçus moins le total des cotisations sociales et impôts versés par les ménages.

Le revenu disponible par ménage ne mesure pas le niveau de vie effectif des individus. Cela dépend du nombre de personnes composant le ménage. Mais il faut aussi tenir compte du fait que bon nombre de dépenses ne sont pas proportionnelles au nombre de personnes. Le niveau de vie est donc calculé en divisant le revenu disponible du ménage par le nombre d’unités de consommation. Le premier adulte compte pour 1. Les autres personnes de plus de 14 ans comptent pour 0,5 et les enfants de moins de 14 ans pour 0,3.

Pour une famille composée d’un couple et de deux enfants, l’un de 15 ans et l’autre de 13 ans pour estimer le niveau de vie de chaque individu composant cette famille, on divisera son revenu disponible par 2,3.

Salaire moyen et revenu disponible : quelques chiffres

En 2019, le salaire mensuel moyen en équivalent temps plein (hors emplois aidés), net de tous prélèvements, s’élève à 2 423 euros, contre 2 154 euros en 2012, soit une progression totale de 12,5 % en euros courants sur huit ans, mais une hausse de 4,4 % en euros constants (donc en termes de pouvoir d’achat) du fait de l’inflation.

En 2018, le revenu disponible des ménages s’élevait à 1 430 milliards d’euros. Cela représente un revenu disponible moyen par ménage  de 37 670 euros par an, soit environ 3 140 euros par mois.

Distribution des niveaux de vie

En France, le niveau de vie annuel moyen était de 24 650 euros en 2018, soit 2 054 euros par mois. Cette moyenne cache, toutefois, de fortes disparités. Pour étudier plus précisément la série de niveaux de vie, l’INSEE répartit les individus selon leur niveau de vie en les classant par décile (c’est-à-dire des 10 % les plus pauvres aux 10 % les plus riches). On repère ainsi la distribution des niveaux de vie en France en 2018.

Distribution des niveaux de vie

Les individus à revenus modestes : niveau de vie inférieur au troisième décile (30 % de la population)

Les revenus modestes ont un niveau de vie mensuel inférieur à 1 390 euros (16 680 euros annuels). La part des revenus d’activité et de remplacement est plus faible que pour les autres catégories (environ la moitié du revenu disponible).

Les individus de cette catégorie perçoivent une part importante de prestations sociales (plus de 47 % pour le 1er décile et environ 13 % pour le 3e). Les revenus du patrimoine ne représentent qu’environ 3 % des revenus de ces personnes (chiffres 2015).

Toutes les données présentées ici n’émanent pas des mêmes enquêtes produites par l’INSEE. Cela peut expliquer des différences quant à la disponibilité des données pour les années les plus récentes.

La « classe moyenne » : niveau de vie compris entre le troisième décile et le huitième décile (50 % de la population)

Les personnes dans le groupe de la classe moyenne ont un niveau de vie compris entre 16 680 et 30 820 euros.

Les revenus d’activité (salaires ou revenus d’indépendants) représentent une part plus importante du revenu disponible que pour la catégorie précédente, entre les deux tiers et 80 %. Ils bénéficient peu des prestations sociales (entre 1,8 % et 7,5 % de leurs revenus selon le décile considéré). Les impôts directs représentent entre 10 % et 17 % de leur revenu disponible (chiffres 2015).

Les individus aisés : niveau de vie compris entre le huitième et le neuvième décile (10 % de la population)

Les individus de la catégorie aisée ont un niveau de vie compris entre 30 820 et 39 130 euros.

C’est pour eux que la part des revenus d’activité dans le revenu disponible est la plus importante (près de 80 %). La part des prestations sociales est faible (1,2 %), avec essentiellement des prestations familiales ; les impôts directs pèsent pour un peu plus de 19 % de leur revenu disponible (chiffres 2016).

Les hauts revenus : niveau de vie supérieur au neuvième décile

Les hauts revenus ont un revenu disponible moyen supérieur à 39 130 euros, soit 3 261 euros par mois. La part des revenus du patrimoine est la plus importante pour cette catégorie (22 % environ contre 5 % en moyenne pour l’ensemble des ménages).

C’est également sur cette catégorie que l’effort lié à la redistribution au profit des plus modestes est le plus fort, les impôts directs payés par ces hauts revenus absorbant près de 30 % de leur revenu disponible, alors que les prestations sociales perçues n’en représentent que 0,5 % (chiffres 2017)

    43 commentaires sur “Niveau et composition des revenus moyens en France”
      1. Bonjour,

        Il n’est pas question dans cet article de budget des ménages, mais de leur niveau de vie. Celui-ci est appréhendé à partir de leur revenu disponible (soit l’ensemble des revenus et des prestations sociales reçus moins le total des cotisations sociales et impôts versés par les ménages) et du nombre d’unités de consommation composant le ménage.

        Meilleures salutations,

        L’Equipe de Lafinancepourtous.com

43 commentaires

Commenter