La politique de l’offre, qu’est-ce que c’est ?

la finance pour tous

S’inscrivant dans la lignée de la pensée libérale, les tenants de la « politique de l’offre » estiment que la manière la plus efficace d’obtenir une croissance économique élevée sur le moyen et le long terme est d’inciter les entreprises à améliorer leur offre de biens et services et de conquérir de nouveaux marchés.

Pour ce faire, ils préconisent de lever le plus possible les freins fiscaux et réglementaires qui entravent le développement des entreprises, notamment en réduisant les prélèvements qui pèsent sur leur activité (impôts, taxes et charges sociales) pour faire en sorte que les entreprises soient compétitives dans un monde ouvert et très concurrentiel.

Cette thèse a notamment été popularisée au XIXème siècle par Jean-Baptiste Say qui affirmait que « toute offre crée sa propre demande ». Dans les années 1980 les travaux de l’économiste Arthur Laffer  ont inspiré les politiques économiques menées aux Etats-Unis par le Président Reagan (les « reaganomics ») et en Grande-Bretagne par le Premier ministre Margaret Thatcher.

En France, le pacte de responsabilité et de solidarité de 2013, ainsi que la mise en place du crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE) sont inspirés de politique de l’offre. Ces mesures visent à réduire les charges patronales et donc les coûts salariaux pour que les entreprises puissent réduire leurs prix et donc gagner en compétitivité-prix. Ou augmenter leurs marges et investir davantage.

    2 commentaires sur “La politique de l’offre, qu’est-ce que c’est ?”
    1. Il est vrai qu’aujourd’hui avec la mondialisation des marchés la compétitivité est de plus en plus féroce. Donc réduire les charges fiscales pour les entreprises n’est pas une mauvaise idée.

      Cependant, il ne faut pas repasser la facture aux contribuables en haussant leurs charges.

      Martin

2 commentaires

Commenter