L’assurance emprunteur du prêt immobilier

la finance pour tous

L’ assurance emprunteur garantit votre prêt immobilier, c’est-à-dire vous prémunit contre trois risques principaux de défaillance de remboursement : invalidité, incapacité et décès. Parfois même, elle peut couvrir un quatrième risque : la perte de votre emploi. Elle évite aussi de transmettre la dette à vos héritiers en cas de décès. 

L’assurance emprunteur du prêt immobilier vous est demandée par votre établissement bancaire car c’est pour lui une garantie.

Une quasi obligation d’assurance

Il ne s’agit pas d’une obligation légale à proprement parler, mais il faut savoir que les banques sont en droit de l’imposer et qu’en pratique, une banque ne vous accordera un crédit immobilier que si vous bénéficiez d’une assurance décès-invalidité ou bien alors si vous êtes en mesure de lui fournir des garanties alternatives (portefeuille de valeurs mobilières, autre actif immobilier, caution…).

Une garantie alternative en remplacement de l’assurance emprunteur

Vous pouvez aussi proposer à votre banquier le transfert d’une assurance décès que vous avez contractée par ailleurs. Notamment, le contrat d’assurance décès que vous avez peut-être souscrit dans le cadre du régime de prévoyance de votre employeur. Vérifiez votre couverture : elle est souvent égale en montant à « x » fois votre salaire brut de référence. Mais si vous changez d’employeur, si vous êtes licencié ou si le contrat groupe change pendant la durée de vie de votre prêt, vous n’êtes plus couvert. C’est la raison pour laquelle la délégation de ce type d’assurance n’est que très exceptionnellement acceptée par les banques.

    27 commentaires sur “L’assurance emprunteur du prêt immobilier”
    1. Bonjour,
      Concernant un prêt immobilier, emprunteur et co-emprunteur, l’assurance est-elle obligatoire sur les deux têtes, où peut-on en assurer une seule ? Si oui, y-a-t-il des conditions ?
      D’avance Merci

    2. Bonjour,

      Oui , mais à condition que votre banque accepte et que la couverture assurantielle soit identique. Vous ne pouvez pas bénéficier de la Loi Hamon car vous avez souscrit votre prêt avant cette date.

      Meilleures salutations.

      L’Equipe de Lafinancepourtous.com

    3. Bonjour, petite question j’ai souscris mon contrat de prêt en Décembre 2013, avec l’assurance couverture de prêt auprès de mon organisme bancaire. Ais je droit à ce jour de résilier mon assurance pour souscrire chez un autres organismes, ou le tarif est plus intéressant? Avec la nouvelle loi sorti le 26 Juillet suis-je concernée, ou ce sont seulement ceux qui ont souscrit après cette date qui peuvent revoir le contrat d’assurance? Merci de votre réponse. Cordialement

    4. Bonjour,

      Il est difficile de vous répondre sans connaître votre contrat. Pour mesurer la pertinence d’une telle assurance, il conviendrait de faire expertiser votre contrat par un juriste d’une association de consommateurs, par exemple.
      Vous pouvez aussi prendre l’attache d’un avocat. Des consultations gratuites sont délivrées dans chaque Barreau et dans certaines communes.

      Meilleures salutations.
      L’Equipe de Lafinancepourtous.com

    5. bonjour
      avec mon assurance pret j ai une option indeminte en cas d arret maladie mais je suis dans la fonction publique .?? donc je percois quasi mon salaire
      dois je supprimer cette option ? le delai de carence est de 60 jours

    6. Bonjour,

      la pratique de la prime unique pour régler en une seule fois le montant de la cotisation d’assurance emprunteur est encore peu pratiquée en France pour les crédits immobiliers. Il est beaucoup plus courant de régler cette prime mensuellement, trimestriellement, semestriellement, voire tous les ans.
      Vous pouvez donc opter pour le paiement en une fois de la totalité de la prime d’assurance, avec l’accord de l’autre partie contractante, l’assureur. Les modalités de règlement de cette cotisation doivent être mentionnées dans le contrat de souscription de l’assurance de prêt.

      Meilleures salutations.
      L’Equipe de Lafinancepourtous.com

    7. Les banques ont toujours eu la possibilité d’imposer une assurance-décès comme condition de délivrance d’un crédit immobilier. Mais depuis le 1er septembre 2010, en application de la loi Lagarde, la banque ne peut plus imposer son contrat d’assurance emprunteur. L’emprunteur peut choisir un contrat d’un autre assureur.

    8. Bonjour,
      Il aurait été de bon sens si l’obligation était valable pour les prêts déjà souscrit avant la nouvelle loi LAGARDE , car les anciens sont pénalisés, les banques se retranche sur le fait quelles n’ont pas obligations pour les prêts existants.

27 commentaires

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre commentaire sera publié dès sa validation par l’équipe de lafinancepourtous.com.