Comment mener sa recherche de location immobilière ?

la finance pour tous

La façon la plus efficace de trouver le bien adapté à vos désirs est de diversifier vos recherches. Ne négligez pas votre entourage (proche et plus éloigné) qui peut vous aider si vous évoquez le type de bien que vous souhaitez louer. Recourir à un professionnel, comme une agence immobilière ou un administrateur de biens, peut vous faire gagner du temps car il dispose d’un ensemble de biens qui peuvent correspondre à vos attentes.

Location immobilière et frais d’agence : règles de calcul et plafonnement

La loi pour l’accès au logement (Loi Alur) du 24 mars 2014 met à la charge exclusive du bailleur les honoraires liés à la mise en location d’un logement à l’exception de quatre prestations dont la facturation est partagée entre bailleur et locataire :

  • l’organisation des visites,
  • la constitution du dossier,
  • la rédaction du bail et
  • l’établissement de l’état des lieux d’entrée.

Les autres frais de location sont à la charge du bailleur et non plafonnés.

Le montant des honoraires payés par le locataire pour ces prestations doit être inférieur ou égal à celui payé par le bailleur ainsi qu’à un plafond établi par mètre carré de surface habitable (hors terrasse, cave, garage…) du logement mis en location. Depuis le 15 septembre 2014, les honoraires facturés par les agents immobiliers aux locataires sont plafonnés, entre 11 et 15 euros par m² selon la situation du logement.

Regardez également les annonces de particuliers (sur internet ou dans les journaux), ce qui vous permettra d’élargir vos recherches, et donc de multiplier vos chances. Cette solution offre l’avantage de la gratuité mais risque de faire durer plus longtemps vos recherches. En effet, les particuliers ont une vue subjective de leur bien et ne voient pas toujours ses défauts. Les biens des institutionnels (tels que les groupes d’assurance) peuvent également vous convenir car ces établissements détiennent parfois un parc immobilier important, même si, ces dernières années, tirant partie de l’envolée des prix, ils ont cédé une partie de leur portefeuille immobilier. Deux avantages majeurs existent : disposant d’une surface financière bien plus importante que celle des particuliers, leurs critères sont moins stricts pour louer un bien. De plus, ils remettent à neuf le bien entre chaque nouveau locataire. Vous bénéficierez donc d’un bien souvent impeccable.

Pour gagner du temps, et avant d’entamer vos recherches, établissez une liste de tous les critères qui vous semblent essentiels pour habiter un logement : par exemple l’absence de bruit, l’existence d’un ascenseur, la proximité des transports en commun… Vous poserez alors les questions appropriées au propriétaire ou au professionnel avant même de visiter le bien, évitant ainsi les déplacements inutiles.

Location immobilière : comment estimer le montant du loyer ?

Pour évaluer le montant des loyers pratiqués dans votre zone géographique de recherche, pour des logements aux caractéristiques similaires (période de construction, nombre de pièces…), vous pouvez consulter les annonces de location sur internet, les journaux locaux, en agences immobilières… Vous pouvez également trouver en ligne différents sites proposant l’accès à des observatoires locaux des loyers.

Un portail internet des observatoires des loyers vient d’être lancé en février 2016 : www.observatoires-des-loyers.org, avec le soutien du ministère du logement, de l’OLAP (Observatoire des loyers de l’agglomération parisienne) et de l’ANIL (Agence nationale pour l’information sur le logement). Ce site donne accès au montant des loyers (en euro par m2) par secteur géographique en regroupant plusieurs quartiers d’une ville ou plusieurs communes. Ces chiffres prennent notamment en compte le type de logement proposé (appartement, maison), le nombre de pièces ou encore la période de construction du logement. Actuellement, les informations sont disponibles pour 18 grandes villes et prochainement pour 12 agglomérations supplémentaires.

0 commentaire

Commenter