IFI, le barème d’imposition

la finance pour tous

L’IFI s’applique aux patrimoines des particuliers dont la valeur nette taxable est supérieure à 1,3 M€. Pour l’année 2019, le barème de l’Impôt sur la Fortune Immobilière (IFI) est identique à celui de 2018 et prévoit des taux allant de 0,50 % à 1,50 %. 

 

Le barème de l’IFI au titre de l’année 2019

Fraction de la valeur nette taxable du patrimoine au 1er janvier 2018Taux applicable
Jusqu’à 800 000 €0 %
De 800 000 € à 1 300 000 €0,5 %
De 1 300 001 € à 2 570 000 €0,7 %
De 2 570 001 € à 5 000 000 €1 %
De 5 000 001 € à 10 000 000 €1,25 %
Au-delà de 10 000 000 €1,5 %

Vous n’êtes redevable de l’IFI que si votre patrimoine immobilier net dépasse 1,3 M€ mais alors, la partie comprise entre 800 000 € et 1 300 000 € est taxée…

Un mécanisme de décote

Le montant de l’IFI est obtenu en application du barème ci-dessus. Le mécanisme de la décote, applicable aux patrimoines compris entre 1,3 et 1,4 million d’euros, est conservé. Dans le cadre du calcul de l’IFI, la décote s’applique comme suit : 17 500 € – 1,25% de la valeur nette imposable du patrimoine.

Plafonnement global des impôts

L’IFI, comme l’ex/ ISF, est plafonné en fonction du montant cumulé des impôts : impôt sur les revenus et l’IFI ne doivent pas dépasser 75 % des revenus perçus. En cas de dépassement, la différence est retranchée du montant de l’IFI.

Comme pour l’ISF, du montant redevable à l’IFI sera déduit les impôts étrangers équivalents (avec ajustement aux seuls actifs immobiliers).