IFI, le barème d’imposition

la finance pour tous

L’IFI s’applique aux patrimoines des particuliers dont la valeur nette taxable est supérieure à 1,3 M€. Pour l’année 2018, le barème de l’Impôt sur la Fortune Immobilière (IFI) est identique à celui de l’ISF en 2017 et prévoit des taux allant de 0,50 % à 1,50 %. En parallèle, un système de plafonnement global des impôts (IR et IFI) a été mis en place, à hauteur de 75 % des revenus nets de l’année précédente.

Le barème de l’IFI au titre de l’année 2018

Fraction de la valeur nette taxable du patrimoine au 1er janvier 2018Taux applicable
Jusqu’à 800 000 €0 %
De 800 000 € à 1 300 000 €0,5 %
De 1 300 001 € à 2 570 000 €0,7 %
De 2 570 001 € à 5 000 000 €1 %
De 5 000 001 € à 10 000 000 €1,25 %
Au-delà de 10 000 000 €1,5 %

Vous n’êtes redevable de l’IFI que si votre patrimoine immobilier net dépasse 1,3 M€ mais alors, la partie comprise entre 800 000 € et 1 300 000 € est taxée…

Un mécanisme de décote

Les modalités de calcul de l’IFI sont les mêmes que pour l’ISF. Le montant de l’IFI est obtenu en application du barème ci-dessus. Le mécanisme de la décote, applicable aux patrimoines compris entre 1,3 et 1,4 million d’euros, est conservé. Dans le cadre du calcul de l’IFI, la décote s’applique comme suit : 17 500 € – 1,25% de la valeur nette imposable du patrimoine.

Plafonnement global des impôts

L’IFI, comme l’ex/ ISF, est plafonné en fonction du montant cumulé des impôts : impôt sur les revenus de 2017 et IFI 2018 ne doivent pas dépasser 75 % des revenus perçus en 2017. En cas de dépassement, la différence est retranchée du montant de l’IFI.

Comme pour l’ISF, du montant redevable à l’IFI sera déduit les impôts étrangers équivalents (avec ajustement aux seuls actifs immobiliers).