Quels sont les frais prélevés ?

la finance pour tous

Frais sur versement, frais de gestion, frais d’arbitrage… Selon les contrats, ces frais peuvent être négociés, voire supprimés pour certains ! Ces frais impactent la performance financière réelle.

Les assureurs font fructifier l’épargne pour le compte de leurs clients. Ils se rémunèrent en prélevant divers frais. Les principaux sont les frais sur versements, déduits de chaque investissement. Ils atteignent jusqu’à 5 % de la somme placée. Chaque année, les compagnies prélèvent aussi des frais de gestion sur le capital, qui vont de 0,4 à plus de 1 %. Ils s’ajoutent aux frais internes des supports choisis. Enfin, des frais d’arbitrage peuvent également être prélevés, en cas de réorientation de l’épargne au sein du contrat.

Plusieurs types de frais, ponctuels ou annuels

  • Frais de souscription : encore appelés « commissions » ou « chargements », ces frais sont perçus sur chaque versement que vous effectuez et représentent entre 0 et 5 % de ceux-ci. Ces frais peuvent être négociés.

  • Frais de gestion : ils sont annuels et représentent entre 0,4 % et 1 % de l’épargne que gère pour vous l’assureur.

  • Frais d’arbitrage : ils sont généralement prévus dans les contrats multisupports et sont perçus lors des modifications que vous demandez dans la répartition de votre capital entre les différents supports. Ils sont compris entre 0 % et 1 % du montant de l’opération. Ils peuvent être négociés.

Comment voir clair sur les frais ?

Tous les frais prélevés dans un contrat d’assurance vie doivent être clairement énoncés et rassemblés dans ses conditions générales. Ils figurent dans un encadré présent dès la première ou deuxième page de ce document, rassemblés en une seule rubrique. Aucun autre frais que ceux indiqués ici ne peut ensuite être demandé, pendant toute la durée du contrat.

Dans tous les cas, il convient de bien mesurer l’ensemble des frais d’un contrat avant de le souscrire. A long terme, les plus pénalisants sont les frais de gestion annuels de l’assurance vie elle même, qui sont prélevés chaque année sur le capital constitué.

Les frais varient cependant beaucoup selon la nature du contrat et son mode de distribution. Les produits vendus sur Internet, sans conseil personnalisé, et les produits très simples comportent en général des frais faibles. Les contrats très complets, intégrant de nombreux fonds et vendus par des conseillers, sont plus lourdement chargés.

 

    6 commentaires sur “Quels sont les frais prélevés ?”
    1. Bonjour,

      Vous pouvez tenter une négociation sur ce point en proposant le plus souvent de déposer sur votre contrat une somme substantielle. N’hésitez pas à comparer les offres de plusieurs assureurs y compris les contrats en ligne.

      Meilleures salutations.

      L’Equipe de Lafinancepourtous.com

    2. Bonjour,
      Je souhaitais savoir si il est possible de renégocier les frais de gestion d’une assurance vie ? ou peut-on connaitre les frais d’entrée pour les unités de compte qu’on détient.
      je souhaite faire un versement sur mon assurance vie, la banque me demande 0.75% de frais, mon contrat à 10 ans. Est-ce possible de faire baisser ce taux ? c’est un contrat mis en place a la caisse d’épargne avec un conseiller.
      Combien est le minimum pensez-vous ?

    3. Bonjour,

      Il n’y a pas a proprement de « meilleure assurance-vie » mais un produit qui vous correspond le mieux en fonction de votre horizon de placement, votre appréhension du risque, votre projet. Vous pouvez prendre connaissance de notre dossier sur l’assurance-vie qui pourra vous aiguiller sur cela. Par ailleurs, il est important de bien comparer les offres qui vous seront faites.

      Meilleures salutations.

      L’Equipe de Lafinancepourtous.com

    4. Bonjour,

      Merci pour votre commentaire. Comme nous l’avons indiqué dans notre article ci-dessus, des frais sont perçus par l’assureur sur les UC des contrats d’assurance-vie. Il convient toutefois de préciser que ces frais varient d’un contrat à l’autre. Il est donc nécessaire de s’informer sur les montants (en %) pratiqués auprès du vendeur, avant de souscrire.

      Meilleures salutations.

      L’Equipe de Lafinancepourtous.com

    5. Bonjour,

      Il me semble que dans les contrats en UC, en plus des « frais sur versement », il y a les éventuels, mais quasi-systématiques droits d’entrée dans les OPCVM qui servent de supports aux UC, de telle sorte que même si les « frais sur versement » sont parfois annoncés comme nuls (Altaprofit et quelques autres), l’investisseur supporte à l’entrée 2,5% de droit d’entrée dans l’UC. Et dasn la durée, le contrat génère des frais de gestion de 0,6% l’an environ, auxquel se rajoute parfois plus de 2% de frais de gestion de l’OPCVM support de l’UC. Ce qui à l’arrivée fait de tous ces contrats de véritables vaches à lait pour les assureurs.

6 commentaires

Commenter