Forex et options binaires

la finance pour tous

Florence Corne, adjointe de la Directrice en charge des relations avec les épargnants (DREP) à l’Autorité des Marchés Financiers

Qu’est-ce que le Forex ?

De nombreuses publicités sur Internet incitent à devenir trader sur le Forex avec des promesses de gains élevés et faciles.

Le Forex, pour « Foreign exchange », désigne le marché des changes sur lequel s’échangent les différentes monnaies du monde entier. Les transactions se font 24h/24 et 7 jours sur 7 et la valeur de chaque monnaie varie sans cesse en fonction de l’offre et de la demande. Ce marché n’est pas régulé, contrairement par exemple au marché d’actions.

Depuis quelques années, les particuliers sont incités à « trader » sur le Forex, c’est-à-dire à parier sur la hausse ou la baisse d’une monnaie par rapport à une autre. Le trading se fait sur une plateforme en ligne. Différents outils sont proposés pour trader sur le Forex :

  • Les CFD, où le trader gagne ou perd la différence entre le cours d’achat et le cours de vente, il s’agit de contrats basés sur l’évolution future de la valeur d’un titre. Cette technique d’investissement repose sur des actifs sous-jacents : actions, matières premières, devises. Le CFD réunit deux parties : un vendeur et un acheteur. Le premier s’engage à payer la différence entre le prix actuel et sa valeur au moment de la vente si le prix de l’actif augmente ; le second s’engage à payer si au contraire l’actif a perdu de sa valeur.

  • Les options binaires.

  • Ou une intervention directe sur le marché avec le « rolling spot forex ».

Les CFD et les options binaires sont également proposés sur d’autres marchés que le marché des devises.

Et les options binaires, comment ça marche ?

Avec les options binaires, vous pariez sur l’évolution d’une valeur à la hausse ou à la baisse, et ce sur une très courte durée, quelques minutes ou quelques heures. Il n’y a donc que deux résultats possibles d’où le terme binaire. Cette valeur peut être une devise, donc sur le marché du Forex, mais aussi une action, un indice boursier…

Si vous avez bien anticipé l’évolution de la valeur, vous percevez un gain déterminé à l’avance, par exemple 75 € pour une mise de 100 €. Mais si vous avez mal anticipé cette évolution, vous perdez l’intégralité de votre mise.

Quels sont les dangers ?

Que ce soit les options binaires ou le Forex, il s’agit d’instruments financiers extrêmement risqués.

Le premier danger vient de l’effet de levier, qui est proposé sur le Forex. Il permet de multiplier les gains mais aussi les pertes, et ce parfois jusqu’à 400 fois.

Vous investissez 100 euros. Avec un levier de 100, vous misez l’équivalent de 10 000 €. Si la monnaie sur laquelle vous espérez une hausse perd finalement 10% de sa valeur, vous perdez 1 000 € alors que vous n’avez investi que 100 €.

Le deuxième danger vient de l’imprévisibilité des cours et du risque de perte très important. L’AMF a ainsi réalisé une étude sur un échantillon de 15 000 clients particuliers de sites internet autorisés à proposer des investissements sur le Forex ou via des CFD. Sur la période 2009-2012, 9 clients sur 10 ont perdu de l’argent sur le Forex ou via des CFD, avec une perte moyenne de 10 900 euros par client. Quant aux options binaires, cela revient à parier « quitte ou double », donc soit vous gagnez soit vous perdez tout.

Enfin, le troisième danger provient des risques d’escroqueries. En effet, de nombreux sites internet, à l’apparence sérieuse, ne disposent en réalité d’aucune autorisation et exercent donc en toute illégalité. Votre argent n’est même pas investi sur le Forex ou des options binaires, il est tout simplement détourné. Quand vous souhaitez récupérer votre argent, vous n’y arrivez pas et souvent votre interlocuteur n’est plus joignable. Les recours sont alors très limités car ces acteurs sont localisés le plus souvent à  l’étranger.

Compte tenu de ces risques, nous conseillons aux épargnants d’éviter le Forex et les options binaires.

 

0 commentaire

Commenter