PRATIQUE

Comment souscrire une assurance vie ?

Les assurances vie sont vendues par des compagnies d’assurance, des banques, des mutuelles, sur Internet... Il existe des centaines de produits différents.

A l’ouverture d’un contrat, vous réalisez un premier versement d’argent et l’assureur vous remet des documents légaux, tels que les conditions générales ou la notice d’information, ainsi que le bulletin de souscription.
En général, les contrats laissent la liberté d’investir quand vous le souhaitez, mais il faut respecter une somme minimale qui varie de quelques dizaines à plusieurs milliers d’euros.

Quelques conseils…

  • Il existe encore quelques contrats imposant à l’assuré d’effectuer des versements réguliers, en général chaque mois. Ces produits sont déconseillés, car ils s’accompagnent presque toujours de pénalités en cas d’interruption du paiement des cotisations.
    Il est préférable de choisir un contrat « à versements libres », que vous alimenterez à votre gré. Y compris par des versements réguliers directement débités de votre compte bancaire, si vous désirez épargner chaque mois. Vous pourrez modifier ou cesser ces prélèvements quand vous le voudrez, sans aucune conséquence.
  • Certaines assurances vie associent à la fois une protection en cas de décès et une garantie en cas de vie. Elles sont généralement pénalisantes. Mieux vaut souscrire deux produits distincts : l’un pour l’épargne, l’autre pour l’assurance décès afin de protéger vos proches si votre patrimoine n’est pas suffisant en cas de disparition prématurée.
    Dans tous les cas, vous pouvez détenir autant de contrats que vous le souhaitez : la détention d’une assurance vie n’est délimitée ni en nombre ni en montant.

Désigner des bénéficiaires

Lors de l’ouverture d’un contrat, l’intermédiaire vous invite à désigner le bénéficiaire en cas de vie (vous en général) et à indiquer des bénéficiaires qui recevraient les capitaux si vous veniez à disparaître prématurément.

La désignation de ces bénéficiaires en cas de décès est libre : vous indiquerez la ou les personnes de votre choix, sans aucune limitation. Cette désignation pourra être modifiée aussi souvent que nécessaire. De même vous pouvez stipuler une répartition non égalitaire entre les bénéficiaires si vous le souhaitez.

Il est préférable de désigner plusieurs rangs de bénéficiaires en cas de décès. Ainsi, si le ou les premiers sur la liste sont décédés, les sommes reviendront aux bénéficiaires indiqués au second rang, et ainsi de suite. Tous les contrats proposent une clause bénéficiaire type adaptée à la majorité des souscripteurs, qui prévoit que les capitaux sont versés en cas de décès « au conjoint, à défaut aux enfants nés ou à naître, vivants ou représentés, à défaut aux héritiers ».

Si ces dispositions ne vous conviennent pas, changez-les pour tenir compte de vos priorités.

Créé le 24 juin 2008 - Dernière mise à jour le 27 septembre 2016
© IEFP – la finance pour tous
 
17 commentaire(s)  
Votre commentaire sera publié dès sa validation par l’équipe de lafinancepourtous.com.
L’équipe de l’IEFP, publié le 18/08/2016 11:35

Bonjour,

Si c’est une assurance vie il s’agit d’un contrat d’épargne. Si vous êtes bénéficiaire, vous pouvez toucher le capital. S’il s’agit d’une assurance décès, tout dépend des clauses du contrat. Selon l’article L132-7 du Code des assurances, le suicide est couvert au titre de l’assurance en cas de décès à compter de la deuxième année du contrat d’assurance.

Meilleures salutations.

L’Equipe de Lafinancepourtous.com

jo , publié le 17/08/2016 19:15

Bonjour à tous, j'ai une question, voilà mon oncle que j'adorais s'est suicidé récemment et il avait souscrit pour moi une assurance vie mais dans mon entourage on me dit qu'on ne me donnera rien car il s'est justement suicidé, pas d'accident, de maladie ou de crime. Est-ce vrai? MERCI ! Salutations distinguées à tous

L’équipe de l’IEFP, publié le 22/07/2016 10:45

Bonjour,

Pour souscrire une assurance-vie, il convient de comparer les offres de différents assureurs qui vous seront faites, de bien connaître votre horizon de placement, votre relation au risque, votre projet et votre capacité d'épargne.
Pour en savoir plus sur ces sujets : http://www.lafinancepourtous.com/Epargne-et-placement/Les-questions-clefs-avant-d-investir et http://www.lafinancepourtous.com/Assurance-et-prevoyance/Assurance-vie/Comment-souscrire-une-assurance-vie

Meilleures salutations.

L'Equipe de Lafinancepourtous.com

maria , publié le 22/07/2016 00:25

Bonjour, je souhaite savoir comment prendre une assurance vie. J'ai un garçon de 20 ans, s'il m arrive quelque chose comment le protéger ?

jp , publié le 13/01/2016 12:08

simple et facile a comprendre

L’équipe de l’IEFP, publié le 07/01/2016 11:29

Bonjour,

Pour souscrire une assurance-vie, il convient de comparer les offres des différents établissements financiers en proposant et ce au regard de votre horizon de placement et de votre appétence ou non au risque.

Meilleures salutations.

L'Equipe de Lafinancepourtous.com

joseph , publié le 06/01/2016 21:08

j'aimerais avoir une assurance vie pour moi et mon epouse

THOMAS , publié le 29/10/2015 20:21

Bonjour,
Un conseiller en assurance conseille une assurance vie conjointe pour mon époux et moi. Il nous explique qu'en cas de disparition de l'un des deux ce genre de produit permet au conjoint de ne pas être pénalisé par des frais de succession. Merci de votre avis. Cordialement

L’équipe de l’IEFP, publié le 25/06/2015 17:31

Bonjour,

Avec le dispositif mis en place depuis 2007, pour bloquer le contrat, il faudrait que vous-même, en quelques sortes, acceptiez que la personne bénéficiaire puisse profiter du contrat. Il faut votre accord.
Pour en savoir plus : http://www.lafinancepourtous.com/Assurance-et-prevoyance/Assurance-vie/Beneficiaire-acceptant-les-regles-du-jeu
et http://www.lafinancepourtous.com/Assurance-et-prevoyance/Assurance-vie/Comment-souscrire-une-assurance-vie

Meilleures salutations.

L'Equipe de Lafinancepourtous.com

Cirdec , publié le 25/06/2015 02:52

Bonjour,
puis-je communiquer à une personne que je l'ai nommée bénéficiaire?
Il est indiqué sur d'autres sites que l'acceptation par le bénéficiaire ne permet plus de changer celui-ci au cours du contrat.
Est-ce uniquement quand c'est fait de manière officielle entre le prestataire de l'assurance-vie, le détenteur et son bénéficiaire, ou ne doit-on pas du tout le communiquer à la personne choisie?

 
institut pour l'éducation financière du public

lettre d’information MENSUELLE - ABONNEZ-VOUS !