Banque

Les banques et les entreprises

Le financement des entreprises constitue une part primordiale de l’activité des établissements financiers (près de 70 % des crédits octroyés aux entreprises). Cependant l’accès au crédit n’est pas le même pour toutes les entreprises. Avec les grandes entreprises, les banques vont au-delà de l’octroi de crédit pour réaliser des prestations de conseil, des montages financiers, des opérations sur les marchés ; à l’inverse pour les petites entreprises, le financement peut être plus difficile, en particulier pour les TPE.

Les grandes entreprises

  • Les banques financent les grandes entreprises par le crédit : elles octroient des prêts à moyen/long terme mais aussi des découverts, des crédits à court terme (par exemple l’affacturage : la banque « achète » les factures et se charge de les recouvrer). Par ailleurs, les banques proposent aux entreprises des services de gestion permettant d’optimiser leur trésorerie en plaçant les excédents en produits bancaires, placements financiers ou placements monétaires.
  • Les banques sont un intermédiaire essentiel entre les entreprises et les marchés de capitaux. Ainsi elles émettent et placent des titres pour le compte de ces grandes entreprises, assumant aussi une partie du risque de contrepartie .
  • Enfin les banques assurent des services financiers aux grandes entreprises d’une complexité technique plus importante : gestion des risques (gestion des impayés, endettement à taux fixe, taux variable, risque de change), accompagnement à l’export. Les banques se chargent également des opérations dites de haut de bilan ( LBO), cession d’entreprises, introduction de l’entreprise en bourse, ouverture de son capital, émission d’ obligations , etc.

Les petites et moyennes entreprises et les très petites entreprises. Elles représentent environ 97 % de la population des entreprises. Elles assurent entre 60 et 70% de la création nette d’emplois, et elles jouent un rôle particulièrement important dans la mise sur le marché de techniques ou de produits innovants.

PME

Sont classées parmi les PME, les entreprises indépendantes ayant moins de 250 salariés. A l’intérieur du champ des PME, il est possible de distinguer : les très petites entreprises, qui ont moins de 20 salariés, et les micro-entreprises dont le nombre de salariés est inférieur à 10. Parmi ces entreprises, 50 % n’ont pas de salariés, et 93% en dessous de 4. Les petites entreprises constituent l’extrême majorité du tissu entrepreneurial en France, les PME enregistrent même des taux de valeur ajoutée supérieurs à la moyenne de l’ensemble des entreprises mais elles ne peuvent accéder aux marchés pour se financer directement car trop petites ; d’où l’enjeu crucial que comporte la relation avec les banques.

Les sources de  financement externes   Définition Le financement interne provient de la mise en réserve des résultats, par opposition au financement externe qui provient de sources comme les banques ou encore les investisseurs. L’autofinancement peut être favorable car il limite les risques liés à l’endettement excessif, et est bien perçu par les partenaires de l’entreprise car il met en évidence une activité solide. Mais l’inconvénient est qu’étant donné que son coût est nul (pas d’intérêts à payer, etc.) il est possible que celui-ci se tourne vers des projets peu rentables, la contrainte de remboursement de l’argent emprunté n’étant pas présente.
 des PME et des TPE sont essentiellement les  crédits interentreprises   Définition Par le mécanisme des délais de paiement des factures que les entreprises fournisseurs consentent aux entreprises clientes, elles se procurent entre elles des crédits qui sont en réalité le moyen de financement externe le plus important pour les petites entreprises : il représente près de 30 % de la dette totale des entreprises et, en France, son montant est 3 fois supérieur à celui des découverts bancaires.
, les crédits bancaires (y compris les crédits spécialisés) et, pour nombre d’entre elles, l’appel à des investisseurs à travers les montages réalisés par les fonds de  private equity   Définition Ces fonds d’investissement ont pour objectif d’investir dans des sociétés qu’ils ont sélectionnées selon certains critères, notamment pour leur besoin en capitaux propres et le retour sur investissement qu’elles pourraient fournir. La spécialité de leur intervention réside souvent dans la différence de stade de maturité de l’entreprise.
Le terme de private equity fait référence à l’investissement dans des sociétés non-cotées en Bourse, par opposition au public equity qui correspond au capital ouvert des sociétés cotées. Le capital-investissement se décline ainsi en activité de capital-risque (en anglais : venture capital) qui intervient pour faire décoller l’entreprise naissante, de capital-développement afin faire croître l’entreprise, en partie par opération de LBO   Définition Le LBO, de l’anglais «Leverage Buy-Out », est un terme générique désignant un montage juridico-financier de rachat d’entreprise par effet de levier (« leverage »), c’est-à-dire par recours à un fort endettement bancaire.
Pour de plus amples explications voir l'entrée "LBO" dans Les Mots de la Finance
. Il existe enfin certains fonds spécialisés dans les activités de retournement, c’est-à-dire lorsque l’entreprise fait face à d’importantes difficultés où il faut apporter un soutien financier et technique pour la redresser.
 (en français : capital investissement).

La place du capital investissement français est de plus en plus importante ; la France est le 3ème marché au niveau mondial après les Etats-Unis et le Royaume-Uni, et les investissements, notamment à travers des opérations d’amorçage, de création et de développement, contribuent beaucoup au financement du tissu économique et social. Près de 80% des investissements de ces fonds sont réalisés dans des PME.

On constate des déficits de financement des PME.
Pour faciliter l’accès au crédit des PME, le gouvernement a décidé de créer une Banque Publique d’Investissement (BPI).

Créé le 12 février 2010 - Dernière mise à jour le 08 février 2013
© IEFP – la finance pour tous
 
13 commentaire(s)  
Votre commentaire sera publié dès sa validation par l’équipe de lafinancepourtous.com.
tantely , publié le 12/09/2016 08:36

Votre rubrique est vraiment simple , facile à comprendre , intéressant . En plus elle est bien resumée

Korosanon , publié le 18/07/2016 16:21

Japprouve

L’équipe de l’IEFP, publié le 09/05/2016 11:42

Bonjour,

Vous trouverez des informations utiles depuis notre dossier : http://www.lafinancepourtous.com/Vie-professionnelle-et-retraite/Creer-son-entreprise/Obtenir-un-financement

Meilleures salutations.
L'Equipe de Lafinancepourtous.com

adamou augustin , publié le 09/05/2016 03:08

je veux créer mon entreprise et je na pas les moyens où puis je trouver des financements ?

petit kiki , publié le 14/03/2016 14:53

pas mal

Petit nez , publié le 06/02/2016 14:55

J'approuve.

petit pied , publié le 26/01/2016 17:33

j'approuve

joshua , publié le 19/01/2016 13:49

j'approuve

Petite bite , publié le 10/12/2015 16:35

J'approuve

petite jambe , publié le 07/12/2015 14:33

j'approuve

 
institut pour l'éducation financière du public

lettre d’information MENSUELLE - ABONNEZ-VOUS !