Banque

Le marché interbancaire

Le marché interbancaire est un marché réservé aux banques. Elles s’échangent entre elles des actifs financiers de court terme, entre un jour et un an. C’est un marché de gré à gré   Définition Marché qui n’est pas organisé, en ce sens que le contact se fait directement entre l’acheteur et le vendeur (mais l’un et l’autre peuvent être des banques) et qu’il n’existe pas de chambre de compensation et de produits standards. En général, le cadre réglementaire est plus souple que dans un marché organisé. Deux types de marchés importants sont dits de gré à gré : le marché des changes (ou Forex) et le marché des dérivés.
, cela signifie que les banques traitent et négocient librement entre elles.

L’offre émane des banques qui ont des liquidités disponibles qu’elles prêtent aux banques qui ont des besoins de financement.

Une banque peut en même temps être prêteuse et emprunteuse sur le marché interbancaire. Par exemple, une banque peut prêter des liquidités aux autres banques sur le marché interbancaire pour une durée de 4 jours. Si le 3ème jour, elle a un besoin important de liquidités (pour honorer ses réserves obligatoires auprès de la Banque Centrale par exemple), elle emprunte pour une seule journée ces fonds sur le marché interbancaire.

marche-interbancaire-2.gif

Les échanges entre les banques se font au taux du marché interbancaire : le prix de l’argent au jour le jour. Ce prix est calculé en faisant la moyenne des taux pratiqués dans la journée. C’est l’EONIA (Euro Overnight Index Average). Pour les prêts plus longs, on calcule l’ EURIBOR (Euro Interbank Offered Rate) à différentes échéances (Euribor 1 mois, Euribor 2 mois, jusqu’à Euribor 12 mois).

Sur les marchés non européens, c’est le LIBOR (London Interbank Offered Rate) qui sert de référence.

Quel est le rôle de la BCE sur le marché interbancaire ?

Le rôle de la Banque centrale européenne est d’alimenter le marché interbancaire en liquidités en fonction de ses objectifs, notamment la stabilité des prix. Elle gère la quantité de monnaie en circulation dans l’économie.

La BCE intervient directement sur le marché interbancaire en offrant ou en demandant des liquidités. Si la BCE offre une quantité importante de capitaux, le taux de ce marché diminue et les banques ont plus de facilités à se financer. À l’inverse, si la BCE emprunte beaucoup de capitaux, la demande augmente et le taux augmente.

La BCE intervient indirectement sur le marché interbancaire en fixant différents taux

  • Le taux des réserves obligatoires. La BCE exige que toutes les banques détiennent une part de leurs liquidités sous forme de réserves auprès de la BCE.

Si le taux de réserves obligatoires est de 2 %, une banque qui reçoit un dépôt de 100 euros, doit déposer 2 euros sur son compte à la BCE.

En augmentant le taux des réserves obligatoires, la BCE exige des banques qu’elles aient plus de liquidités. Les banques seront donc plus demandeuses sur le marché interbancaire. Inversement, si la BCE diminue le taux des réserves obligatoires, les banques disposent de plus de liquidités à offrir sur le marché interbancaire.

  • Le taux directeur. Si une banque n’a pas trouvé les liquidités dont elle a besoin auprès des autres banques, elle peut s’adresser directement à la BCE. Dans ce cas, le taux appliqué est le « taux directeur » fixé par la BCE.

Le taux directeur s’appelle aussi le « taux de refinancement » car c’est le taux  par lequel la BCE refinance les banques sur le marché interbancaire, qui constitue son mode opératoire habituel. Il existe aussi un autre taux de refinancement de la BCE pour les banques qui n’auraient pas obtenu de liquidités par ce biais. Ce taux est plus élevé que le taux directeur.

Si la BCE augmente son taux directeur, les banques ont plus de difficultés à trouver des liquidités. Elles ont alors tendance à reporter cette hausse sur les taux des crédits qu’elles accordent aux entreprises et aux particuliers. Le volume de crédits accordés diminue. Cela permet in fine à la BCE de réduire la masse monétaire.

Si la BCE réduit son taux directeur, cela facilite le refinancement des banques.

Depuis le 16 mars 2016, le taux directeur de la BCE est fixé à 0 %. C’est le taux le plus bas déterminé par la Banque centrale européenne depuis sa création.

  • Le taux plancher. Une banque qui a un excès de trésorerie peut placer ces liquidités auprès de la BCE. Ces liquidités sont alors rémunérées par la BCE au taux plancher. Ce taux est un indicateur de l’aversion au risque de prêter aux autres banques. Si la BCE décide d’augmenter la rémunération de ces dépôts, cela encourage les banques à ne pas prêter aux autres banques. À l’inverse, si la BCE diminue ce taux, cela encourage les banques à prêter leurs excès de trésorerie aux banques dans le besoin sur le marché interbancaire, ou à utiliser ces excédents de liquidités pour octroyer davantage de prêts aux agents non financiers.

Depuis le 16 mars 2016, ce taux plancher est de -0,4 %. Il est en territoire négatif depuis le 11 juin 2014.

Créé le 08 février 2013 - Dernière mise à jour le 22 juin 2016
© IEFP – la finance pour tous
 
11 commentaire(s)  
Votre commentaire sera publié dès sa validation par l’équipe de lafinancepourtous.com.
L’équipe de l’IEFP, publié le 20/05/2016 16:41

Bonjour,

Les définitions du taux interbancaires sont sur le site de la Banque de France :
• Euro Overnight Index Average (EONIA) : c’est le taux calculé par la BCE et diffusé par la Fédération Bancaire de l’Union Européenne. Il résulte de la moyenne pondérée de toutes les transactions au jour le jour de prêts non garantis réalisés par les banques retenues pour le calcul de l’EURIBOR
• Euro Interbank Offered Rate (EURIBOR) : c’est le taux interbancaire offert entre les banques de meilleures signatures pour la rémunération des dépôts dans la zone Euro. Il est calculé en effectuant une moyenne quotidienne des taux prêteurs sur 13 échéances communiqués par un échantillon de 57 établissements bancaires les plus actifs de la zone Euro. Il est calculé sur la base de 360 jours et est diffusé à 11h du matin si au moins 50% des établissements constituant l’échantillon ont effectivement contribué. La moyenne est effectuée après élimination des 15% de cotations extrêmes et exprimé avec trois décimales.

Meilleures salutations,

L'Equipe Lafinancepourtous.com

OMAR , publié le 19/05/2016 22:54

qui fixe le taux de marché inter bancaire?

L’équipe de l’IEFP, publié le 12/05/2016 12:19

Bonjour,

Le refinancement des banques permet d’assurer la liquidité du système bancaire, c’est donc un élément fondamental pour le bon fonctionnement des banques. Ainsi, lorsque le marché interbancaire est resté bloqué à la suite de la crise financière de 2008, la BCE a dû intervenir pour fournir les liquidités nécessaires aux banques.

Meilleures salutations,

L'Equipe Lafinancepourtous.com

Sana , publié le 11/05/2016 10:18

Bonjour, d'après vous quels sont les avantages et les inconvénients du refinancement des banques ?
Merci pour votre réponse

hasna , publié le 15/04/2016 18:16

ras

L’équipe de l’IEFP, publié le 14/03/2016 14:54

Bonjour,

Le marché monétaire sert uniquement au refinancement des banques : celles qui ont des excédents de liquidités les prêtent à celles qui manquent de liquidités à court terme (de 1 jour à moins d’un an). La BCE y intervient aussi en fonction de sa politique monétaire pour influencer le taux auquel les banques se prêtent.

Meilleures salutations,

L'Equipe Lafinancepourtous.com

Panda , publié le 12/03/2016 14:59

Bonjour, en réalité à quoi sert un marché monétaire ? Juste à faire des crédits ? ou il l'a une autres fonctions ?

L’équipe de l’IEFP, publié le 27/02/2014 12:12

Bonjour,

Les taux directeurs sont des taux d'intérêt fixés par les banques centrales d'un pays ou d'une union monétaire, telle que la zone euro, pour réguler l'activité de crédit et plus largement l'activité économique. Dès lors, aucune mauvaise manipulation ne peut être opérée sur ces taux. En revanche, concernant les taux d'intérêts auxquels les banques s'échangent entre elles des liquidités au jour le jour tels que le Libor ou l'Euribor, sur le marché interbancaire, des manipulations peuvent avoir lieu. Ce fût le cas récemment (http://www.lafinancepourtous.com/Actualites/Le-scandale-du-Libor). Des sanctions ont été prononcées à l'encontre des banques mises en cause (http://www.lafinancepourtous.com/Actualites/Libor-et-Euribor-des-manipulations-sanctionnees).

Pour plus d'informations, vous pouvez consulter notre dossier sur la BCE (http://www.lafinancepourtous.com/Decryptages/Dossiers/Banque-centrale-europeenne), sur l'Euribor (http://www.lafinancepourtous.com/Decryptages/Mots-de-la-finance/Euribor-ou-Euro-Interbank-Offered-Rate) ou encore sur la politique monétaire (http://www.lafinancepourtous.com/Decryptages/Mots-de-la-finance/Politique-monetaire).

Meilleures salutations,

L'Equipe Lafinancepourtous.com

loula thèse , publié le 27/02/2014 09:14

une mauvaise manipulation de taux directeur, peut elle amplifier la contagion bancaire ?

L’équipe de l’IEFP, publié le 22/03/2013 11:52

Bonjour et merci de votre commentaire,

Le marché interbancaire est un marché international. Une banque européenne peut parfaitement prêter ou emprunter des liquidités auprès d’une banque américaine.

Cordialement, l'équipe de lafinancepourtous.com

Noter cet article
  • Actuellement 3.5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Moy : 3.6

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

       
ARTICLES LIÉS
 
institut pour l'éducation financière du public

lettre d’information MENSUELLE - ABONNEZ-VOUS !