Comptes publics

Le déficit public

Le déficit public correspond à un solde annuel négatif du budget des administrations publiques. Les dépenses sont alors supérieures aux ressources. À l’inverse, si les ressources étaient supérieures aux dépenses, on parlerait d’excédent public. 

Les ressources sont constituées par les impôts les taxes, et autres recettes non fiscales (notamment les revenus du patrimoine et les revenus de l’activité industrielle et commerciale de l’État). Les dépenses intègrent non seulement les dépenses courantes de fonctionnement (salaires, achats de fournitures et de services...) et les opérations de redistribution mais aussi les investissements et les dépenses en capital (investissement et transferts en capital).

Il ne faut pas confondre « déficit » et « dette ». Un déficit concerne une seule année alors qu’une dette est une accumulation de déficits sur plusieurs années. Le déficit est un flux et la dette est un stock. 

Les critères européens 

Depuis 1974, les administrations publiques françaises affichent chaque année un déficit. La France essaye de réduire son déficit public depuis plusieurs années. Entre 2009 et 2015, le déficit est passé de 142,6 milliards d’euros à 77,4 milliards d’euros, soit une réduction de plus de 45 %. 

Déficit public (en milliards d'euros)

Déficit public
(en milliards d'euros)

 2009

 2010

2011

2012

2013

2014

2015

Etat

-117,1

-121,8

-91,2

-81,6

-69,6

-75,3

-71,3

Collectivités locales

-5,9

-1,4

-0,7

-3,5

-8,3

-4,6

-0,7

Sécurité sociale

-15,0

-23,3

-12,9

-12,7

-8,8

-7,9

-5,7

Autres administrations

-4,6

9,1

-0,2

-2,6

1,4

2,9

-1,1

Total

-142,6

-137,4

-105,0

-98,2

-85,7

-84,8

-77,4

Source : INSEE 

Le déficit public concerne principalement l’État : il en absorbe plus de 90 %.

Selon le pacte de stabilité et de croissance adopté en 1997 par les chefs d’État et de gouvernement européens, le déficit ne doit pas dépasser 3 % du PIB pour l'ensemble des administrations publiques.

Déficit au sens de Maastricht des administrations fiscales

Depuis 2009, la France s’efforce de réduire son déficit public. En 2015, le déficit public s’élève à près de 77 milliards d’euros. Cela représente 3,5 % du PIB.

Créé le 02 janvier 2012 - Dernière mise à jour le 25 mars 2016
© IEFP – la finance pour tous
 
0 commentaire(s)  
Votre commentaire sera publié dès sa validation par l’équipe de lafinancepourtous.com.
 
institut pour l'éducation financière du public

lettre d’information MENSUELLE - ABONNEZ-VOUS !