PRATIQUE

DÉCRYPTAGES

Une épargne souple : le Compte Epargne Logement (CEL)

Le Compte épargne logement est un support facile d’accès et d’utilisation. Il offre une disponibilité permanente des sommes que vous placez, mais avec une rémunération souvent peu attractive et un droit à prêt restreint. C’est un produit flexible mais limité financièrement.

Versement et durée

Lors de l’ouverture de votre Compte épargne logement, vous devez effectuer un versement minimum de 300 €. Une fois le compte ouvert, vous pouvez à tout moment déposer ou retirer de l’argent à condition de laisser un minimum de 300 €. Le solde maximum est de 15 300 €. Ce solde peut être seulement dépassé par la capitalisation annuelle des intérêts. Vous êtes libre des mouvements sur ce compte.

La durée de placement d’un CEL est de 18 mois minimum avant de pouvoir bénéficier d’un prêt épargne logement.

Taux d’intérêt

Si la formule est souple (et plus souple que celle du Plan Épargne Logement – voir plus loin), la rémunération est peu attractive. Depuis le 1er août 2015, elle est de 0,50 % (brut de prélèvements sociaux, soit un rendement net de 0,42 % par an !) hors prime d’État, acquise en cas de réalisation d’un prêt épargne logement. Le taux de rendement du CEL est variable, puisqu’il est lié à celui du Livret A : il est toujours égal aux 2/3 du Livret A. Le taux du prêt est actuellement de 2 % hors assurance.

La prime d’Etat

Elle est versée uniquement en cas d’obtention du prêt lié au Compte épargne logement. Le montant de la prime est de 50% des intérêts acquis à compter du 16 juin 1998 et plafonnée à 1 144 €.

La fiscalité du CEL

Les intérêts et la prime d’Etat du CEL sont soumis, annuellement, aux prélèvements sociaux au taux de 15,5 %.

L’objectif du CEL

Le CEL peut être envisagé si vous avez un projet immobilier, et notamment des travaux à réaliser. Il vous permet notamment de bénéficier d’un prêt à taux fixe dans d’excellentes conditions. La faiblesse de la rémunération, contre-partie du taux réduit du crédit, est le seul « handicap » majeur de ce produit.

A noter que si vous n’utilisez pas votre CEL, vous pouvez céder aux membres de votre famille (vos enfants, par exemple) vos droits à prêts acquis au cours de votre période d’épargne. Il faut néanmoins que les bénéficiaires détiennent un CEL ou un PEL.

Créé le 14 février 2012 - Dernière mise à jour le 07 septembre 2016
© IEFP – la finance pour tous
 
10 commentaire(s)  
Votre commentaire sera publié dès sa validation par l’équipe de lafinancepourtous.com.
L’équipe de l’IEFP, publié le 03/08/2016 11:14

Bonjour,

A priori, cela ne semble pas nécessaire à condition que vous ne disposiez pas d'un autre CEL et que celui-ci ait un solde minimum de 300 euros.

Meilleures salutations
L’Equipe de Lafinancepourtous.com

Plumpy , publié le 02/08/2016 20:59

Bonjour,
Je viens de changer de banque et seul reste dans mon ancienne banque mon CEL. Dois-je obligatoirement conserver un compte courant associé à ce CEL ?
Merci

L’équipe de l’IEFP, publié le 10/06/2016 10:33

Bonjour,

Il conviendrait de saisir le directeur de cette agence voire le médiateur de la banque afin de faire valoir vos droits.

Meilleures salutations.

L'Equipe de Lafinancepourtous.com

belisaire , publié le 10/06/2016 00:14

Bonjour,
Je possède un CEL depuis 1974. Détenu par la BNP En 2010 j'ai demandé une attestation de "Droits acquis" que je possède toujours. En février 2016 j'ai demandé le transfert de ce livret au Crédit Agricole. La BNP a effectué ce transfert en ne transmettant que les droits acquis depuis 2010. Que faire pour lui faire transférer ceux mentionnés sur l'attestation de 2010? Bien qu'ayant demandé cette attestation pour information je n'ai jamais fait ni demandé de prêt. Cordialement. Merci de votre réponse.

L’équipe de l’IEFP, publié le 12/11/2015 16:14

Bonjour,

Vous trouverez des éléments de réponse depuis ce lien : http://www.cbanque.com/credit/pret_compte_epargne_logement.php

Meilleures salutations.

L'Equipe de Lafinancepourtous.com

Jac , publié le 10/11/2015 11:45

Bonjour,
Le montant de la prime est de 50% des intérêts acquis à compter du 16 juin 1998 est-ce que ça veut dire que les intérêts acquis avant cette date, la prime est différente.
J'aimerais savoir quels sont les frais en cas de remboursement anticipé et le délai minimum pour pouvoir rembourser de façon anticipé
Merci

L’équipe de l’IEFP, publié le 09/07/2015 14:38

Bonjour,
Oui bien sur vous conservez vos avantages sur les CEL et les PEL. Mais sachez que le transfert des plans d'épargne peut prendre du temps et que cette opération engendre des frais de transfert dans la grande majorité des établissements bancaires.
Cordialement.
L'Equipe de Lafinancepourtous.com

Mine , publié le 08/07/2015 15:23

Je souhaite changer de banque . Garderais- je les avantages acquis sur mon CEL et mon PEL lors du transfert de comptes?

L’équipe de l’IEFP, publié le 13/02/2015 11:27

Bonjour,

La prime est versée uniquement en cas d’obtention du prêt lié au Compte épargne logement. Le montant de la prime est de 50% des intérêts acquis à compter du 16 juin 1998 et plafonnée à 1 144 €. Cette prime n'étant versée que lorsque les fonds sont intégralement débloqués.


Meilleures salutations.

L'Equipe de Lafinancepourtous.com

VonEpfig , publié le 12/02/2015 18:36

J'ai souscrit un emprunt "CEL" en juin 2014, débloqué partiellement en décembre 2014 ; j'attends toujours le versement de la prime d'état mais mon banquier vient de me signaler que je n'aurai ledit versement lorsque l'emprunt sera remboursé ! Je suis surpris car sur tous les sites, on parle d'un versement à la réalisation et non au remboursement !
Merci à vous de m'éclairer !

Noter cet article
  • Actuellement 3 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Moy : 3

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

       
ARTICLES LIÉS
 
institut pour l'éducation financière du public

lettre d’information MENSUELLE - ABONNEZ-VOUS !