PRATIQUE

Etablir un budget

Organiser et suivre son budget

D’abord, distinguez dans vos dépenses celles qui peuvent être qualifiées de charges fixes. Ce sont celles qui sont incontournables et sur lesquelles vous ne pouvez intervenir : le loyer, les assurances, les frais d’études,…
Les autres postes de vos dépenses peuvent dans une certaine mesure être ajustés : vous pouvez jouer dessus en les restreignant si vous voyez que vous avez, ponctuellement ou constamment, du mal à boucler votre budget. C’est le cas par exemple des loisirs ou, dans une certaine mesure, de l’alimentation ou des vêtements. Il est donc important que vous puissiez évaluer votre marge de manœuvre…

Ensuite, ne vous donnez pas bonne conscience en établissant un budget une fois pour toute : un budget doit être suivi à intervalle régulier ! Vous pourrez ainsi l’ajuster, non seulement si vous constatez un déséquilibre, mais aussi si surviennent de nouvelles dépenses ou de nouvelles sources de revenus.

Quelques conseils pratiques

  • Honorez vos factures selon les délais impartis. Ne pas payer ses factures à temps vous expose à vous voir appliquer une majoration. N’espérez pas vous faire oublier de vos créanciers, qui sauront revenir vers vous pour le paiement d’une facture impayée. En ce qui concerne votre loyer, si votre propriétaire est indulgent il pourra éventuellement accepter un paiement en retard, mais si vous exagérez il pourra vous faire parvenir un commandement de payer, note d’huissier qui sera à vos frais !
  • Les factures EDF-GDF sont envoyées tous les deux mois et il est possible de demander un échelonnement des paiements si vous rencontrez des difficultés financières. Si vous voulez avoir l’esprit tranquille et être certain que votre compte sera constamment suffisamment approvisionné, pensez aussi aux prélèvements automatiques.
  • Il peut y avoir un décalage entre les entrées et sorties d’argent sur votre compte. Il est important de savoir programmer ses dépenses en fonction des entrées d’argent sur votre compte. Etre dans le rouge (solde débiteur) entraîne un certain nombre de conséquences néfastes, notamment le paiement d’agios. En effet, souvent les banques autorisent des découverts, mais ils sont assortis de pénalités dénommées agios. Ces agios figurent sur votre relevé et sont exprimés en taux annuel : il convient donc de diviser le nombre de jours de découvert par 360 pour obtenir le montant total.

vous avez été à découvert de 100 euros pendant 7 jours au taux annuel de 13 %. Vous allez payer (100 x 0,13) x (7/360)= 0,25 euro.

  • Par ailleurs, n’oubliez pas que les restaurants universitaires proposent des repas complets et équilibrés à un prix défiant toute concurrence.

Si vous le pouvez, essayez de mettre un peu d’argent de côté de manière régulière : cette épargne vous permettra de procéder à des achats plus importants. Livret A, livret jeunes : n'hésitez pas à vous renseigner sur le site.

Créé le 22 juin 2007 - Dernière mise à jour le 23 juillet 2013
© IEFP – la finance pour tous
 
0 commentaire(s)  
Votre commentaire sera publié dès sa validation par l’équipe de lafinancepourtous.com.
 
institut pour l'éducation financière du public

lettre d’information MENSUELLE - ABONNEZ-VOUS !