Ce que coûte un compte

la finance pour tous

Lorsque vous ouvrez un compte courant, vous aurez accès à des services dont l’étendue sera actée dans votre convention de compte (par exemple le type de carte de paiements, l’accès aux services internet de votre banque,frais de prélèvement, commission d’intervention…).

Il convient de réfléchir à son usage, c’est-à-dire aux possibles besoins de services de paiements associés à ce compte.Par ailleurs, vous pourrez au cas par cas mettre en place des services complémentaires (autorisations de prélèvements ou virements automatiques par exemple).

Qu’est ce qui est gratuit ? Qu’est ce qui est payant ? Qu’est ce qui rapporte ?

Les choses varient d’une banque à l’autre. Ce qui est gratuit dans une banque pourra être payant dans une autre et inversement.

Cependant selon une tradition jusqu’ici solidement ancrée dans notre pays, l’obtention et l’usage des chèques sont gratuits et la carte de paiement est payée par cotisation. Il n’y a pas, pour l’utilisateur, de commissions prélevées à chaque paiement. Depuis plusieurs années, le retrait d’espèces est facturée par certaines banques, au-delà d’un certain nombre de retraits sur des distributeurs n’appartenant pas au même réseau bancaire.

En contrepartie de cette apparente gratuité, la rémunération des dépôts sur les comptes à vue, a longtemps été interdite. Cependant cette interdiction a été supprimée en 2004 après une décision de la Cour de justice des Communautés Européennes. Depuis, certaines banques offrent à leur clientèle une rémunération sur leurs dépôts, le plus souvent inférieure ou égale à 1 %.

Il est assez simple de connaître le coût de fonctionnement de son compte bancaire.

Depuis janvier 2009, vous recevez un relevé annuel des frais perçus dans l’année précédente au titre de la gestion du compte courant : moyens de paiement, services, agios, virements sur une année. le relevé fera donc apparaître à la fois le total des frais perçus, les frais détaillés par services : cotisations, assurances moyens de paiement, frais de fonctionnement du compte, et frais pour irrégularités et incidents dont les commissions d’intervention, les rejets de prélèvement et les intérêts débiteurs payés en cas de découvert bancaire. Sur certains relevés figure une colonne « crédit » qui permet d’évaluer les offres commerciales de votre banque, dont vous pouvez avoir bénéficié : promotion, remboursement d’un produit ou d’un service, avantage,…L’envoi de ce relevé annuel est impératif. Si vous ne l’avez pas reçu ou si à votre avis, celui-ci comporte des irrégularités (par exemple, relevé incomplet ou incompréhensible), vous pouvez adresser une réclamation à la banque.

Rappelons également que depuis juillet 2011, le relevé de compte mensuel doit faire figurer le total mensuel des frais bancaires prélevés. N’oubliez pas non plus que votre banque doit vous informer au moins deux mois à l’avance de la révision de ses tarifs. Sans réaction de votre part dans un délai de deux mois, le nouveau tarif est considéré comme accepté. Si vous refusez, et que la banque maintient ses modifications, vous pouvez sans frais demander la résiliation de la convention de compte et la clôture de votre compte. Mais il faut savoir que la banque peut aussi décider de clôturer votre compte de son propre chef.

Avant de prendre votre décision, choisissez bien votre banque, comparez les services qui vous sont proposés, leur prix, leur qualité et l’adaptation à vos besoins. Les frais bancaires (par exemple le coût mensuel pour la tenue du compte), les produits proposés, la facilité d’accès à la banque et les heures d’ouverture sont notamment des éléments importants du choix. Vous pouvez consulter les sites des banques sur Internet, les sites ou les dossiers comparatifs.

Comparer les « services standard »

Les banques, depuis 2011, et les établissements de paiement, depuis 2018, doivent faire figurer un « extrait standard des tarifs » en tête de leurs brochures tarifaires et en bonne place sur leurs sites internet. Il répertorie les tarifs de 12 produits et services parmi les plus couramment facturés.

Jusqu’au 31 juillet 2019, la liste des services représentatifs doit figurer en première rubrique de la brochure tarifaire des banques et des établissements de paiement.

A partir du 31 juillet 2019, il sera produit un nouveau « document d’information tarifaire », normalisé et européen.

Cette liste doit faciliter la comparaison des tarifs d’une banque ou d’un établissement de paiement à l’autre. Attention toutefois, les tarifs affichés sont « hors offre groupée de service ». Ils sont donc différents de ceux offerts dans un package.

Les douze services que l’on peut comparer :

– abonnement à des services de banque à distance (internet, téléphone fixe, SMS, etc…) permettant de gérer ses comptes sur l’internet,

– abonnement à des produits offrant des alertes sur la situation du compte par SMS,

– frais pour la tenue de compte,

– carte de paiement internationale à débit immédiat,

– carte de paiement internationale à débit différé,

– carte de paiement à autorisation systématique,

– retrait en euros d’un distributeur automatique de billets d’un autre établissement de la zone euro avec une carte de paiement internationale,

– virement SEPA occasionnel externe dans la zone euro,

– frais de prélèvement SEPA (par paiement),

– frais de mise en place d’un mandat de prélèvement SEPA,

– commissions d’intervention,

– cotisation d’assurance perte ou vol des moyens de paiement.

Est-il préférable de choisir un « package » ?

La plupart des banques proposent un bouquet de services bancaires regroupés pour un prix forfaitaire. Le prix est en général inférieur à ce qu’il faudrait payer service par service.

Mais  bien souvent, vous n’utiliserez qu’une partie des services compris dans le « package » alors que vous en aurez payé la totalité.

Avant de souscrire un package, il faut donc bien vérifier que vous aurez un usage effectif de tous les services le composant et calculer si souscrire séparément aux services correspondant vraiment à vos besoins ne reviendrait pas moins cher.

    3 commentaires sur “Ce que coûte un compte”
    1. bj,il sont encore du mal a donner information bançaire annullement.(a moin de connaitre la bançaire).mais souvant dérisoire….OK..cordialement.

3 commentaires

Commenter