PRATIQUE

La séparation

Les moyens de financement

L’aide juridictionnelle

Si vous n’avez pas les moyens de recourir aux services d’un avocat, une aide juridictionnelle existe. Elle peut prendre en charge tout ou partie des frais engagés pour la procédure de divorce (frais d’honoraires, actes juridiques, transactions,…). Cette aide financière est versée par l’Etat aux auxiliaires de justice (huissier, avocat, …). Elle vous est accordée sous conditions de ressources. (Consulter le site )

Des difficultés financières ?

Des aides existent en cas de difficultés financières passagères suite à un divorce. Vous pouvez pour cela vous adresser au CCAS (centre communal d’action sociale) de votre commune.

La Caisse d'Allocations Familiales (CAF) verse également des aides liées à la séparation (divorce ou rupture d’union libre). Ces prestations sont :

La caf vous aide aussi à l' Aide au recouvrement de la pension alimentaire

Le divorce est très souvent synonyme de déménagement au moins pour l'un des ex-époux et donc susceptible d’entraîner des frais supplémentaires. Là aussi, la CAF peut vous aider grâce à  l’Allocation logement ou la prime de déménagement.

L’ensemble de ces prestations sont versées sous conditions. Renseignez-vous auprès de votre CAF.

En savoir plus

Le site de la CAF

Créé le 19 février 2009 - Dernière mise à jour le 27 juin 2013
© IEFP – la finance pour tous
 
0 commentaire(s)  
Votre commentaire sera publié dès sa validation par l’équipe de lafinancepourtous.com.
Noter cet article
  • Actuellement 4 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Moy : 4

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

       
ARTICLES LIÉS
 
institut pour l'éducation financière du public

lettre d’information MENSUELLE - ABONNEZ-VOUS !