La location longue durée (LLD)

la finance pour tous

La location longue durée est une formule de location sur plusieurs années sans option d’achat, qui intègre notamment l’entretien du véhicule. Ce qui la distingue de la location avec option d’achat (LOA).

La location longue durée a d’abord été un système réservé aux entreprises. Elle est maintenant souvent proposée aux particuliers. Il s’agit d’un contrat de location intégrant dans son coût plusieurs services, et notamment l’entretien du véhicule. En revanche, l’assurance reste à la charge de l’automobiliste.

Comment fonctionne la LLD ?

Une banque ou un établissement de crédit acquiert le véhicule, choisi par l’automobiliste, et le loue à celui-ci, sur une période de 1 à 5 ans pour un kilométrage déterminé. Le véhicule est la propriété de l’établissement de crédit ou de la banque qui le loue à l’automobiliste. Pendant toute la durée du contrat, le locataire doit s’assurer de l’entretien du véhicule et du paiement des loyers.

A la fin du contrat de location, le locataire doit restituer le bien. Il ne dispose pas d’option d’achat lui permettant d’acquérir le véhicule. C’est la différence avec la LOA (location avec option d’achat).

Les dispositions du code de la consommation, notamment celles relatives au crédit, ne s’appliquent pas aux contrats de location longue durée (LLD). Le locataire ne dispose pas de droit de rétractation, il n’y a pas d’indication de taux annuel effectif global (TAEG), l’éventuelle indemnité de résiliation n’est pas plafonnée par la loi…

Le coût de la LLD

Le coût de la location, réglé par mensualités, dépend de divers éléments :

  • la valeur du véhicule,

  • la valeur résiduelle du véhicule au terme de la location,

  • la durée de la location,

  • le forfait kilométrique déterminé pour la durée de la location, fixé dans le contrat (10 000 à 15 000 km/an pour un modèle essence et 15 000 à 20 000 km/an pour un modèle diesel),

  • les services et les prestations inclus : entretien, assistance, extension de garantie, éventuellement assurance…

Un premier loyer majoré et/ou un dépôt de garantie peuvent être exigés par l’organisme financier. Ce dépôt est remboursé au locataire au terme du contrat de location, diminué des éventuels frais de remise en état.

Selon les options choisies, diverses prestations sont incluses dans le montant des loyers : entretien, maintenance, extension de garantie…

Le locataire prend en charge l’entretien du véhicule

Bien qu’il ne soit pas propriétaire du véhicule, l’automobiliste doit régler le certificat d’immatriculation (carte grise), l’entretien régulier de la voiture, le carburant et les amendes en cas d’infraction routière… Les prestations d’entretien sont le plus souvent proposées en tant qu’option complémentaire au contrat de LLD.

Le locataire doit assurer le véhicule

Le locataire est responsable du véhicule comme s’il en était propriétaire. En cas de dégâts subis par le véhicule, il doit indemniser la banque ou l’établissement de crédit.

Il doit, au minimum, souscrire une assurance responsabilité civile, qui a un caractère obligatoire. Mais, le plus souvent, les établissements financiers imposent la souscription d’une assurance auto « tous risques » avec des garanties contre le vol, l’incendie…

En complément, il est recommandé d’ajouter une garantie « valeur de rachat » ou « perte totale » qui correspond à une garantie « valeur à neuf ». En cas de destruction ou de vol du véhicule, cette garantie indemnise la perte du véhicule sur la base de sa valeur d’achat. Une assurance tous risques ne dédommage qu’à hauteur de la valeur vénale du véhicule (en fonction de son ancienneté, de sa cote, de son kilométrage…).

En cas de vol ou de destruction du véhicule, le contrat de LLD peut prévoir que le locataire soit tenu de payer une indemnité pour rupture anticipée du contrat, basée sur la valeur du véhicule. Son montant est fixé au contrat.

Les contrats de LLD incluent fréquemment une clause de délégation : les indemnités sont versées directement à l’établissement bancaire ou de crédit, propriétaire du véhicule.

A la fin de la LLD, la restitution du véhicule

Au terme du contrat de location, le locataire doit restituer le véhicule. Il n’a pas d’option d’achat.

Il doit le restituer en parfait état. A défaut, des frais de remise en état lui sont facturés, le véhicule devant être rendu sans aucune rayure, choc, tâche… sur la carrosserie et dans l’habitacle, avec une usure limitée des pneus… Le locataire peut également être facturé de frais pour les kilomètres supplémentaires parcourus au-delà du forfait prévu au contrat.

Certains contrats peuvent permettre de prolonger la location au-delà du terme initial du contrat. Ou le locataire peut souscrire une nouvelle offre de LLD pour repartir avec une nouvelle voiture.

Avantages et inconvénients de la LLD

La location longue durée permet de disposer d’un véhicule récent, à tout moment, tout compris. L’automobiliste n’a pas à se soucier de sa revente. Et les sommes à régler chaque mois sont moins élevées que des mensualités de crédit.Mais l’un des inconvénients majeurs, pour les personnes qui font beaucoup de kilomètres, est que le contrat prévoit un maximum annuel assez limité (de l’ordre de 15 000 à 20 000 kilomètres par an). 

    59 commentaires sur “La location longue durée (LLD)”
      1. Bonjour
        Tout dépend des banques. Un établissement financier peut vous demander diverses documents, afin de s’assurer de votre solvabilité.
        Meilleures salutations,
        L’Equipe de Lafinancepourtous.com

    1. Bonsoir,
      Je suis actuellement en LLD pour un DUSTER contracté auprès d’un concessionnaire RENAULT se terminant en mars 2022. Toutefois, je souhaiterais changer de modèle de véhicule et aller chez un concessionnare PEUGEOT.
      Est-ce-que ce nouveau concessonnaire aura la possibilité de reprendre ce LLD sachant que je partrais sur un LOA pour mon nouveau véhicule ? ou devrais-je automatiquement racheté un véhicule chez RENAULT ?

      1. Bonjour,
        Changer de véhicule en cours de LLD peut être compliqué et coûteux. Vous devez lire les conditions particulières de votre contrat de LLD pour connaître les modalités de résiliation anticipée. Généralement, vous devez en informer le loueur par lettre recommandée avec avis de réception, en respectant le préavis indiqué au contrat. Le loueur peut réclamer le règlement d’une indemnité pour restitution anticipée, dont le calcul est défini au contrat, plus le coût du kilométrage excédentaire et les frais de réparation (ou de remise en état) le cas échéant.
        Meilleures salutations
        L’Equipe de Lafinancepourtous.com

    2. Bonjour,
      je vais faire une LLD société avec un apport de 8600€.
      En cas de vol du véhicule, l’assurance remboursera les loyers restants dû ainsi que la valeur résiduelle du véhicule.
      Qu’en est il de mon apport?
      Dans me cas où je me ferais voler le véhicule au bout de deux mois, mes 8600€ serait-ils perdus?

      1. Bonjour,
        Le contrat de LLD doit indiquer la nature de votre apport : dépôt de garantie, premier loyer majoré ? et les conséquences en cas de vol ou destruction du véhicule. Il est préférable de demander au préalable à l’organisme financier de faire une évaluation des coûts à votre charge en cas de sinistre.

        Meilleures salutations
        L’Equipe de Lafinancepourtous.com

    3. Bonjour,
      J’ai eu un véhicule en LLD dont le contrat se terminait le 04/10/2020.
      Le 04/10/2020 étant un dimanche, j’ai demandé à l’organisme qui s’occupait de la restitution la date la plus proche pour restituer le véhicule. Celui ci a donc été restitué le 06/10/2020.
      Or, j’ai été prelevé d’une mensualité complète pour le mois de Octobre 2020 alors que je n’ai gardé le véhicule que 2 jours de plus que la date prévue de fin de contrat.
      Pourriez vous m’indiquer un moyen pour récupérer cette mensualité prelevée à tort ?
      Merci par avance

      1. Bonjour,

        En premier lieu, vous devez vérifier quel est le mode de règlement des échéances : à terme échu (dans ce cas, en octobre, vous réglez les sommes dues au titre de septembre) ou à terme à échoir (vous réglez en début de mois pour le mois en cours, par exemple octobre). Dans le second cas, vous pouvez demander, à l’amiable, que l’organisme financier calcule le coût de la location pour 6 jours en octobre, au prorata de la durée de location sur le mois concerné. Et qu’il vous rembourse le montant de l’échéance, pour la période au-delà de la date de restitution du véhicule.

        Meilleures salutations
        L’Equipe de Lafinancepourtous.com

    4. Bonsoir
      J’arrive en fin de contrat de 3 ans LDD sans contrat d’entretien. Je souhaiterai acheter cette voiture. La carte grise est au nom de l’organisme de financement et sur le contrat il est stipulé que le concessionnaire s’engage à reprendre mon véhicule. De mon côté, j’ai regretté d’avoir choisi ce contrat plutôt qu’un LOA. Le concessionnaire veut bien me le vendre au prix de la reprise mentionnée en fin de contrat. S’il s’oppose le cas échéant, puis- je demander de tranformer mon LDD en LOA pour une durée limitée d’un an. merci de m’éclaircir sur cette situation.

      1. Bonjour,

        A priori, la proposition de vente du véhicule par le concessionnaire serait la solution la plus satisfaisante par rapport à votre demande.
        Meilleures salutations
        L’Equipe de Lafinancepourtous.com

      1. Bonjour,
        Vous devez vous reporter à votre contrat de location longue durée (LLD). Si le renouvellement anticipé du véhicule est possible, cette option doit être indiquée dans les conditions générales, ainsi que les modalités de l’échange (durée minimale de détention du véhicule, frais de remise en état, de dépassement de kilométrage…).
        Meilleures salutations
        L’Equipe de Lafinancepourtous.com

      1. Bonjour,
        Les solutions sont multiples pour souscrire un contrat de location longue durée (LLD) pour un véhicule : directement auprès d’un établissement de LLD (accessible sur Internet), auprès de l’établissement de LLD partenaire du concessionnaire automobile, auprès du constructeur automobile, auprès d’une filiale de LLD d’une banque ou d’une société d’assurance.
        Meilleures salutations
        L’Equipe de Lafinancepourtous.com

59 commentaires

Commenter