L’éco-prêt à taux zéro

la finance pour tous

L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) permet de financer les travaux d’économie d’énergie des logements anciens. Ce dispositif a été reconduit jusqu’au 31 décembre 2021.

Cette mesure vise à rendre les logements moins gourmands en énergie en permettant aux propriétaires de faire des travaux d’amélioration de leur habitat à des conditions préférentielles. Elle s’inscrit dans l’objectif du Grenelle de l’Environnement de réduire de la consommation d’énergie d’au moins 38% d’ici à 2020. Ce prêt a été instauré par la loi de finances pour 2009.

Qui y a droit ?

Tous les particuliers propriétaires y sont éligibles, sans condition de ressources, mais sous réserve que le logement (qu’ils habitent ou louent) concerné ait été construit il y a plus de deux ans.

Pour quoi faire ?

Ce sont les travaux d’isolation et de rénovation thermique de l’habitation qui peuvent ouvrir droit à ce prêt sans intérêt. 

Recours à un professionnel certifié « RGE »

Pour bénéficier de l’éco-prêt à taux zéro, il est nécessaire de faire réaliser les travaux par une entreprise disposant de la qualification « reconnu garant de l’environnement » (RGE). 

Montant et durée du prêt

Le montant maximal de l’éco-PTZ est de :

  • 7 000 € pour une action simple sur les parois vitrées,
  • 15 000 € pour une action simple de travaux d’une autre nature,
  • 25 000 € pour un bouquet de 2 travaux,
  • 30 000 € pour un bouquet de 3 travaux ou plus.

Les travaux financés doivent être réalisés dans un délai de deux ans maximum à compter de la date d’émission de l’offre de prêt.

L’éco-PTZ est cumulable avec le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE), sans conditions de ressources.

Les démarches

Pour se renseigner sur les travaux réalisables et leur financement, l’emprunteur peut consulter le site Faire. Il est également possible d’appeler le numéro azur 0808 800 700 prix d’un appel local).

La demande de délivrance d’un éco-prêt à taux zéro doit être faite auprès de l’établissement de crédit, en remettant un formulaire-type de devis, disponible sur le site du ministère du Logement.

0 commentaire

Commenter