Le PEA bancaire

la finance pour tous

Le Plan d’Epargne en actions offre une fiscalité allégée au terme de 5 années de détention. Il permet d’investir en actions en direct, ou en part d’OPC éligibles au PEA. Il est cumulable avec le PEA PME-ETI.

Versements et frais

  • Plafond de versement : 150 000 €
  • Frais entrée : variables
  • Frais de garde : variables

Fiscalité

  • Réservé aux contribuables Français
  • Fiscalité : 0 % sur les gains après 5 ans (17,2 % de prélèvements sociaux
  • Possibilité d’une rente défiscalisée après 5 ans

Il s’agit de ce que l’on appelle une enveloppe fiscale qui fait bénéficier les investisseurs sous certaines conditions, d’une fiscalité très allégée sur les gains réalisés via la détention d’actions. Composé de deux éléments : un compte espèces et un compte titres, le PEA permet d’abriter des actions en direct, des parts d’OPC investis en actions pour un montant maximal de versements de 150 000 euros.

Conditions d’ouverture

La personne désirant souscrire à un PEA doit impérativement avoir son domicile fiscal en France et ne peut prétendre qu’à un seul plan. Dans le cas d’époux ou de partenaires pacsés, un PEA par personne peut être ouvert. Cependant les personnes fiscalement à charge (enfants par exemple) n’y ont pas accès.

Que peut-on mettre dans un PEA ?

Des actions détenues en direct (actions des pays de l’Union Européenne auxquels s’ajoutent la Norvège, l’Islande et le Lichtenstein), ou des parts d’OPC (FCP, Sicav ou trackers)

Les FCP ou Sicav doivent être investis à hauteur d’au moins 75 % en actions européennes, le reste pouvant être placé en obligations ou titres monétaires.

L’intérêt d’avoir un PEA réside dans la possibilité qu’il offre d’éviter de payer l’impôt sur les plus-values. Il est donc intéressant de prendre date pour ouvrir un PEA, car c’est la date du 1er versement effectué lors de l’ouverture du plan qui vaut pour l’exonération des plus-values, et non celle des versements ultérieurs (les prélèvements sociaux restent toujours à acquitter lors de la sortie).

 

Le PEA Jeunes

Pour encourager les jeunes à s’intéresser au monde de l’entreprise, le gouvernement a créé le PEA Jeunes dont les contours sont identiques au PEA classique et au PEA PME ETI.

Les particularités du PEA Jeunes

Pour ouvrir un PEA Jeunes, dont le plafond de versement est de 20 000 €, il faut :

  • Etre âgé de 18 à 21 ans (25 ans pour les étudiants) et être fiscalement rattaché au foyer fiscal de ses parents.
  • Passé cet âge, le PEA Jeunes se transforme en PEA classique.
    13 commentaires sur “Le PEA bancaire”
      1. Bonjour,
        Le titulaire d’un plan effectue des versements en numéraire dans une limite de 150 000 € depuis l’ouverture du plan. Toutefois et jusqu’à la fin de son rattachement, cette limite est fixée à 20 000 € pour une personne physique majeure rattachée. Après consultation de la Direction Générale du Trésor et malgré des informations contraires dans la presse, nous vous confirmons que le plafond de 20 000 euros ne vient pas en déduction du plafond de 150 000 euros du PEA des parents.
        Meilleures salutations
        L’Equipe de Lafinancepourtous.com

13 commentaires

Commenter