Pourquoi est-ce intéressant d’être salarié et actionnaire ?

la finance pour tous

Environ la moitié de l’épargne salariale est placée dans des FCPE dits d’actionnariat salarié,  et des SICAV d’actionnariat salarié (SICAVAS). Cela peut mettre en risque les salariés pour lesquels la participation et l’intéressement constituent l’unique source d’épargne.

Pour les salariés, il s’agit d’un moyen de lier les rendements d’une partie de leur épargne aux performances boursières de l’entreprise dans laquelle ils travaillent. C’est aussi un moyen d’être associés comme actionnaires aux décisions de l’entreprise. Et de s’intéresser à la Bourse, à ses déterminants et à l’économie en général.

Attention cependant à respecter la règle d’or de la diversification de son patrimoine. Si l’épargne salariale constitue votre principale – voire votre seule – épargne, il est risqué de la placer seulement en titres de votre entreprise. Si celle-ci est pour une raison ou pour une autre en difficulté, vous risqueriez une « double peine » : perdre sur votre salaire ou votre emploi et perdre sur votre épargne. 

Les motivations des entreprises

Les entreprises incitent souvent à cette affectation de l’épargne en en faisant la bénéficiaire exclusive de l’abondement. Pour les entreprises, en effet, l’actionnariat salarié peut constituer un bon moyen de renforcer la cohésion et le lien social dans l’entreprise, de sensibiliser les salariés aux objectifs économiques et financiers de l’entreprise et d’assurer un instrument de stabilité du capital.

Les pouvoirs publics encouragent l’actionnariat salarié puisque le seuil de l’abondement dans les PEE est relevé de 80 % si l’épargne est placée en titres de l’entreprise (directement ou au travers de FCPE d’actionnariat salarié).

L’abondement de l’employeur ne peut excéder 8 % du PASS (soit 3 178,56 € en 2018) pour un PEE, mais ce maximum atteint 5 721,41 € pour les achats de titres de l’entreprise. 

Ils ont en même temps conscience des risques induits par l’actionnariat salarié puisque la loi interdit de mettre des FCPE d’actionnariat salarié dans les Perco.

 

 

 

0 commentaire

Commenter