Validation des acquis de l’expérience (VAE)

la finance pour tous

La VAE permet de faire reconnaître son expérience professionnelle (ou non) afin d’obtenir tout ou partie d’un diplôme, d’un titre ou un certificat de qualification professionnelle.

Cette démarche accessible à toute personne est possible sans condition d’âge ni de niveau d’études.

Les conditions d’accès à la VAE sont assouplies
Depuis le 1er octobre 2017, un plus grand nombre d’activités et d’expériences professionnelles sont prises en compte pour obtenir une certification. Et dorénavant, un an d’expérience en milieu professionnel est suffisant, contre trois ans précédemment. La Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) a été simplifiée par la loi Travail du 8 août 2016 et le décret n°2017-1135 du 4 juillet 2017.

Les grands principes

  • La Validation des Acquis de l’Expérience est un droit individuel instauré par la loi.

  • Avant de pouvoir prétendre à la VAE, il faut avoir exercé une activité professionnelle au minimum pendant un an, contre trois ans avant le 1er octobre 2017, de manière continue ou discontinue. Soit une durée de 1 607 heures, dont plus de la moitié consacrée à des activités exercées hors formation (activités professionnelles, bénévoles…).

  • La notion d’activité professionnelle ne tient pas compte du statut de la personne demandeuse. L’expérience prise en compte au titre de la VAE peut être : salariée, non-salariée (artisan, indépendant…), bénévole, activité de volontariat, responsabilités syndicales, mandat électoral local, inscription en tant que sportif de haut niveau… Il est également tenu compte des activités réalisées en formation initiale ou continue (périodes de formation en milieu professionnel, de mise en situation en milieu professionnel, de stages pratiques…). 

A quels diplômes peut-on accéder par la VAE ?

La grande majorité des diplômes sont accessibles par ce biais, du CAP au Master en passant par ceux des écoles de commerce privées. Le RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles) tient à la disposition du public l’intégralité des diplômes, certificats et titres auxquels donne droit la VAE. N’hésitez pas en consulter le détail.

Comment demander une VAE ?

La phase de renseignements

Pour vous renseigner sur la VAE, vous pouvez trouver une information gratuite auprès des Conseillers en évolution professionnelle (CEP) ainsi que des Points relais conseil (Trouver le Point relais conseil (PRC) proche de son domicile). Vous pouvez bénéficier d’un entretien auprès d’un conseiller VAE, pour vous conseiller et vous orienter dans vos démarches  :

  • qualité du projet de VAE

  • conseil sur le choix de diplôme

  • orientation vers les organismes de certification

  • aide sur les possibilités de financement

Le dossier de recevabilité de la demande

Une fois tous ces points passés en revue et validés, il faut faire la demande de Validation des Acquis de l’Expérience à l’établissement ou l’autorité qui délivre le diplôme souhaité, dans les délais et les conditions impartis.

Il est à noter qu’une seule demande par diplôme, par an et par personne est possible. En revanche, 3 demandes sont possibles par an s’il s’agit de diplômes différents.

Le dossier de présentation de l’expérience

Il présente les éléments qui justifient la demande de diplôme : connaissances, expérience, aptitudes… qui doivent bien entendu être liés à la typologie du diplôme souhaité.

Pour rédiger ce dossier, les organismes de certification proposent parfois une prestation d’accompagnement :

  • mise en forme de l’expérience

  • aide à la construction du dossier de validation

  • préparation à l’entretien avec le jury de validation

La validation par le jury

La demande est examinée par un jury composé de personnes issues de l’organisme de formation concerné et de professionnels. Ceux-ci analysent le dossier et demandent très souvent à rencontrer le candidat afin de tester sa motivation, lors d’un examen oral de présentation de son expérience professionnelle et personnelle.

A la suite de cet entretien, le jury décide de délivrer tout ou partie du diplôme, titre ou certificat demandé. En cas de validation partielle des acquis, le jury recommande aux candidats de suivre un ou plusieurs modules complémentaires de parfaire leur expérience pour obtenir la totalité du diplôme. Les parties de certification obtenues sont acquises de façon définitive, contre une période de 5 ans précédemment).

A qui s’adresser ?

Pour les diplômes de niveau IV (certificat d’aptitude professionnelle – CAP) jusqu’au diplôme de niveau III (Brevet de technicien supérieur – BTS), vous pouvez vous adresser aux dispositifs académiques de validation des acquis (DAVA). Vous en trouverez un par académie.

    1 commentaire sur “Validation des acquis de l’expérience (VAE)”
1 commentaire

Commenter