PRATIQUE

Quelques conseils de base avant d’emprunter

Avant de se souscrire un crédit, posez-vous quelques questions de bons sens. Et surtout, prenez le temps de bien faire le point sur votre budget ! Si ce dernier est déjà un peu déséquilibré, faites au préalable un check-up de vos ressources et de vos dépenses. 

Evitez un engagement trop lourd

Avant de souscrire un emprunt, assurez-vous de ne pas prendre un engagement trop lourd. Faites des simulations avec les calculateurs de notre site et n’hésitez pas à demander des simulations à votre établissement. Elles vous montreront précisément les remboursements que vous aurez à effectuer selon le montant emprunté et la durée du prêt. N’oubliez pas que, sauf exception, les mensualités continuent d’être dues même si vos revenus ont baissé. Gardez donc une marge de manœuvre.

Il y a souvent un arbitrage à faire entre le montant de la mensualité et le coût total du crédit. En effet, pour avoir à rembourser une somme supportable chaque mois, vous pouvez être amené à prendre un crédit très cher. Pourquoi ? Parce que plus la mensualité est faible et moins vous remboursez de capital et, par conséquent, plus le coût est élevé car la durée est plus longue.

Lisez bien l'offre préalable de prêt

Que ce soit pour l’obtention d’un crédit immobilier ou d’un crédit à la consommation, l’établissement vous adressera une offre préalable de prêt qui décrit les caractéristiques et les modalités du prêt. A compter de la réception de cette offre préalable, dont la durée de validité est de 15 jours pour un crédit à la consommation et 30 jours pour un crédit immobilier, vous disposez d’un délai de rétractation ou de réflexion. Pensez à bien utiliser ce délai pour réfléchir à la maitrise de vos engagements futurs, avant la signature proprement dite.

Comparez les offres

Lorsque vous comparez les différentes offres qui vous sont faites, tenez compte de tous les éléments. Établissez vos comparaisons à partir du TEG (Taux effectif global) proposé. Obligatoire dans toutes les offres et tous les actes de prêt ainsi que dans les publicités, il vous permet d’avoir une vision du prix de revient global de votre financement et de le comparer à des offres de crédit concurrentes. Le TEG incorpore la totalité des coûts nécessaires à la réalisation de votre financement : taux nominal d’intérêt, frais de dossier, coût de l’assurance obligatoire.Intéressez-vous aussi aux autres critères de choix que sont les assurances, les garanties prises par l’établissement, les conditions de remboursement anticipé décrites dans le contrat de prêt etc… Bien sûr d'autres conseils adaptés au type de crédit souscrit (immobilier ou consommation) vous sont donnés dans les rubriques correspondantes

Le taux d'usure

Lorsque vous souscrivez un crédit, le taux qui vous est accordé ne peut être supérieur au taux de l’usure. Ce taux est calculé tous les trois mois pour chaque type de prêt à partir des taux moyens pratiqués par les banques au cours du trimestre écoulé. Il est publié au Journal Officiel à la fin de chaque trimestre civil et peut être consulté sur le site de la Banque de France.  
 

Créé le 31 janvier 2012 - Dernière mise à jour le 06 septembre 2016
© IEFP – la finance pour tous
 
0 commentaire(s)  
Votre commentaire sera publié dès sa validation par l’équipe de lafinancepourtous.com.
 
institut pour l'éducation financière du public

lettre d’information MENSUELLE - ABONNEZ-VOUS !